Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 07:30

 

Département :  11 - AUDE

 

Le bourgLa route est longue vers mon Graal !

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le village de Joucou se situe à 16km au Sud-Ouest de Quillan (voir son château), à 15km à l'Ouest de Axat  et à 16km au Nord-Est de Belcaire.

  Coordonnées du village :

42° 49′ 37.92″ N 2° 5′ 20.04″ E
 42.8272°  2.0889°

 

Le château :  

     L'extérieur :

Il est là haut

    Parfois, la difficulté n'est pas de voir la colline portant la ruine, mais de trouver le chemin pour s'y rendre. Heureusement je dispose de cartes assez précises pour cette région aux multiples ruines.

   C'est donc sans difficulté que je me rends à l'Ouest du village, sur la rive droite de la rivière Rebenty. Avec respect, je m'approche de cette beauté.

 

Qu'elle est belle !

    J'adore quand une ruine joue avec les arbres pour se faire désirer. Les beautés feminines sont ainsi, elles jouent de nous et avec nous (Le nous étant moi.. Voilà que je me prends pour Louis le 14ème).

  J'entends certains esprits grincheux me dire :

           - "Chevalier, elle est bien vieille et toute ridée ta beauté ".

  Et j'oserais leur répondre :

           - "Vous n'êtes que des goujats !... Que faites vous de la beauté intérieure.   " 

 

Rapide analyse

   Les pierres construites sont posées au sommet de la butte. Il semble évident que ce vestige soit la partie centrale du château, les bâtiments annexes ainsi que les remparts ont disparu (bien que quelques pierres soient visibles).

   Le mur parait borgne et sa faible hauteur ne montre pas de crénelage ni de mâchicoulis (voir vocabulaire).

 

     L'intérieur :

Elle est toujours aussi belle !

 Ses entrailles sont magnifiques !

   Évidemment, avec une princesse je n'écrirai ni ne dirai pas cela , mais pour mes beautés de loisir, diantre que son intérieur béant est beau.

 

Rapide analyse

   L'intérieur révèle quelques petites surprises. Il ne reste qu'un pan de mur mais son épaisseur trahit bien la fonction de solidité demandée à une paroi défensive.

  Sur la droite, il y a une curieuse ouverture trapézoïdale. Le faible ébrasement (voir vocabulaire) est surprenant.

Est ce le vestige d'une archère primitive ?... 12ème siècle ?

 

 

Histoire du château :

    Je n'ai hélas aucune information sur cet ancien château.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. le site est dans une propriété privée, il est recommandé de ne pas pique-niquer, de faire du feu, ni de saccager ce lieu si fragile. 

Un mur qui sollicite l'imaginaire

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

Tata Tounette62 19/01/2012 19:14

Cette gente dame a bien souffert !

Le Chevalier Dauphinois 20/01/2012 13:24



  Je suis un peu "assistante sociale" dans ma passion. Je vais souvent voir (et écouter bien sur) les constructions solitaires et très cassées.



Anne la Dauphinoise 17/01/2012 22:39

Puisque vous nous montrez les entrailles de cette beauté, puis-je essayer d'en continuer la "dissection":
Pierres pauvrement taillées, quand elles le sont seulement, et de même pauvrement appareillées: ce château n'appartenait donc pas à un seigneur puissant. Sans compter qu'il n'y a nulle trace de son
histoire. Ou alors, ce n'était qu'un château de guet.
Ai-je obtenu mon 1er niveau "ès ruines", ou ai-je tout faux ?

Le Chevalier Dauphinois 19/01/2012 00:09



La pauvreté de son histoire et son manque d'entretien me font aussi penser à un petit château de garde.



catcent 17/01/2012 21:50

Incroyable que sa tienne encore. J'espère que ta douce princesse ne lise quelques lignes ^_^
Bonne soirée chevalier D. bye

Le Chevalier Dauphinois 19/01/2012 00:11



... J'espère aussi ...



Esclarmonde 17/01/2012 17:08

J'aimerais beaucoup retourner dans l'Aude et l'Ariège cette année, il y a tellement de choses à voir... Que mon voeux soit bientôt exaucé ! Bonne soirée à vous messire chevalier

Le Chevalier Dauphinois 19/01/2012 00:13



Ces 2 départements ont une richesse médiévale souvent bien mise en valeur, un vrai plaisir pour les découvreurs et randonneurs. Mais il existe des ruines oubliées, ou peu mises en valeur que
j'adore montrer dans ce blog.



eric 17/01/2012 10:37

c est vrais que ce pauvre chateau a souffert .On parle aussi d une abbaye a Joucou ???
quel type de carte utilisez vous Méssire Cheavlier ?

Le Chevalier Dauphinois 19/01/2012 00:19



  C'est exact, il existe aussi une abbaye que j'ai visitée. Mais elle n'apparaitra pas dans ce blog car il est dédié aux sites fortifiés et construits avant 1492.


Pour trouver les ruines j'utilise d'abord le dictionnaire de Salch.
Puis, j'ai quelques cartes IGN au 1/25 000. Ne pouvant pas les acheter toutes, je prépare mes visites avec le site : Géoportail et je coche sur mes cartes au 1/ 100 000ème.


  Il m'arrive aussi de préparer la découverte avec les cartes de Cassini.