Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 06:30

 

Département :  11 - AUDE

 

Le bourgQuelle beauté se cache derrière ces arbres ?

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le village de Baraigne se situe à 10km l'Ouest de Castelnaudary et à 6km au Nord-Nord-Est de Salles sur l'Hers.

  Coordonnées du château :

43° 19' 48.608" N 1° 49' 16.468" E
 43.330169°  1.821241°

 

Le château :  

     L'extérieur :

Préambule

    Le département de l'Aude possède de nombreuses et magnifiques ruines très médiatisées. Le web regorge de sites et de blogs montrant ces fortifications sous tous les angles.

    Par mon modeste blog, je souhaite montrer autrement chaque département et surtout faire découvrir (même si cela n'est que partiel) d'autres bâtisses médiévales faisant la richesse de notre beau Royaume.

  Voici un château habité bien différent des classiques lieux médiatiques.

 

La découverte

   A l'Ouest du village, sur une petite colline, un château très reconstruit joue à se cacher dans les arbres.

Est ce le château médiéval que je cherche ?

 

Analyse

    La construction est composée d'une enceinte quadrangulaire avec deux  tours rondes aux angles (les autres ont disparus). Ces tours comportent sur plusieurs niveaux des couleuvrines.

  Sur la façade principale, une bretèche (voir vocabulaire) encore visible protégeait l'entrée.

    La modernisation de la renaissance et une réhabilitation récente ont ouvert de nombreuses fenêtres.

 

     L'intérieur :

         Le château est une propriété privée non visitable.

 

 

Histoire du château :

* Au 15ème siècle, construction d'un habitat fortifié.
* En 1483, Jeau Dubuisson, Capitoul de Toulouse, est cité comme seigneur de Baraigne.
* A la fin du 16ème siècle, Barthélémy de Buisson fait moderniser le vieux château fort.
* En 1948, le site est inscrit aux Monuments Historiques.
* A partir de 1975, des travaux importants de rénovation redonnent vie à la ruine.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du sitee est délicate car c'est une propriété privée qu'il faut respecter. La visite de l'intérieur est impossible.

 

- Je vous invite à lire un site sur les beautés de la ville de Baraigne.

 

Imaginez le sans ses fenêtres !

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 04/08/2013 20:48

Quelle est donc cette montagne qui vous cacherait le Nord...? je suis intriguée...
Si haut qu'elle puisse monter, elle ne va pas jusqu'aux cieux, tout de même...
Alors, faites comme moi pour ne jamais perdre le Nord : regardez les étoiles !
Je regarde souvent le ciel pour voir si la Petite Ourse est toujours à sa place, justement pour être sûre que je ne le perde pas... le Nord !

Le Chevalier Dauphinois 05/08/2013 11:32



  Diantre, dans mon Sud Isère, les montagnes sont nombreuses. Il suffit d'habiter aux pieds de l'une d'elle pour qu'un point cardinal soit caché. De plus, falaise il y a pour certaines
(Vercors, Chartreuse).... Donc, mon Nord n'est plus.



Anne la Dauphinoise 03/08/2013 23:16

Je me sens obligée de répondre à votre question :
Quand même pas !...
(sinon j'ai peur que vous n'en dormiez plus la nuit... Et point ne voudrais être à l'origine d'insomnies !)
Mais je suis devenue "addict" !... (bien que sous peu je vais devoir "me sevrer", car je vais enfin peut-être pouvoir "m'évader" un peu, un tout petit peu !)
Et puis, j'avais peur que vous ayez perdu la tête en changeant... de tout !

Le Chevalier Dauphinois 04/08/2013 17:19



  Point la tête j'ai perdue, mais en déménageant, c'est le Nord que je ne retrouve plus car il est caché derrière la montagne..... Perdre le Nord n'est pas si grave, point Ch'ti je suis.




Anne la Dauphinoise 03/08/2013 07:40

La chaleur aura t-elle enrayé les rouages de la programmation automatique que vous nous aviez annoncée pour plusieurs mois...? Rien de nouveau vendredi, ni ce jour... Je me sens frustrée !

Le Chevalier Dauphinois 03/08/2013 08:18



 Disputé je suis, car erreur j'ai faite sur  le numéro du mois de publication... Ai je perdu à vos yeux le droit de me nommer Chevalier ?


... Durant le mois d'aout, je republie (parfois sans mettre une alerte par newsletter) de vieux articles ou des proses peu lues ou des ruines mal référencées par Google (je leur
redonne une seconde jeunesse)... Parfois, ces articles ont été modifiés ou complétés grâce à quelques lectures d'ouvrages durant l'année.


  Ces republication s'accompagnent d'une plus grande diffusion chaque semaine.... Ainsi, le plaisir est agrandie.



Emilie 31/07/2013 09:07

Magnifique découverte, je trouve que c'est bien de retracer les histoires de telles richesses et des vestiges de notre pays.
Merci.

Le Chevalier Dauphinois 01/08/2013 14:01



  Même si ce château n'est pas prestigieux, même s'il n'a pas le romantisme d'une ruine, il se devait d'être notifier car il a participé à l'histoire de cette région.


  C'est un peu le but de ce blog de montrer les richesses de notre beau pays.



Anne la Dauphinoise 30/07/2013 11:22

B ien sûr, puisqu'il est né quand s'est fini
A lors Moyen-Âge, ce castel n'a mie
R estitué à la postérité
A mbiance très guerrière d'un lieu fortifié.
I mpressionnantes défenses requise antan
G uère n'auraient été utiles, cependant
N ous avons devant nos yeux quelques restes
E mblématiques d'une vraie forteresse.

A ubaine... ce que n'avez pu voir vous-même,
U n lien, par vous offert, nous y amène.
D e l'ensemble, il ressort que ce château
E ut sécurités de fort bon niveau :

L a bretèche est superbe, tout simplement.
A t-elle l'entrée protégée, comme avant.
N ous avons su deviner pont-levis
G râce aux rainures; et douves furent là aussi.
U n crénelage nous montrez, même refait;
E t tours aux angles purent sans doute faire le guet.
D es couleuvrines servirent à la défense :
O n est loin du temps des arcs et des lances...
C ertes, les fenêtres donnent allure renaissance.
...

N éanmoins, ne m'a déplu ce castel.
O utre son appareillage aux pierres très belles,
T out remanié qu'il soit, a forte présence,
A vec, ici et là, réminiscences

B inevenues d'une histoire non oubliée.
E st-ce là le principal : se contenter
N e serait-ce que de peu, mais bien "vivant";
E t le passé devient... mirable présent !

Le Chevalier Dauphinois 01/08/2013 14:13



  Je suis conscient que ce château ne fait pas rêver. De plus, ne l'ayant photographié que de loin depuis la route, peu de détails sont visibles. Mais il me fallait le montrer, ainsi, un
jour, je ferai la carte de france de "tous" les châteaux et l'on pourra se rendre compte de la densité.