Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 06:30

 

Département 09 - ARIEGE

 Durant la montée vers la ruine, le panorama est magnifique

Le bourg :
       Situation :   (--> le voir sur une carte)
   Le petit bourg de Clermont est situé à 70km au Sud-Sud-Ouest de Toulouse, à 30km au Nord-Ouest de Foix (voir son château) et à 15km au Nord-Est de Saint Girons.

   Le lieu-dit de La Grausse est situé sur un petit plateau à 1km au Sud de Clermont.

      Coordonnées du château :

43° 1' 58" N 1° 17' 55" E
 43.032788°  1.298809°

 

Le château : 
        L'extérieur :
La recherche

   Depuis la route départementale 119 à la sortie de Clermont, j'erre vers le Sud. Sur la gauche, une petite route monte sur le plateau. Je franchi le pont qui enjambe le ruisseau nommé Le Pujol. Après une courte montée, dans le petit hameau de La Gausse, je laisse mon destrier près de l'église puis j'emprunte le sentier sur la droite.

 

La découverte 

 1 - Avec la dense végétation, je pressens que le château ne sera que ruines.

 2 - Des murs en pierres pauvrement taillées sont bâtis sur le rocher.

 3 - Je suis toujours surpris que les arbres poussent proche des ruines.

Est ce pour protéger les vieilles pierres à nu des rayons de Rhâ ?

 4 - La municipalité a installé des tables pour que les touristes savourent la vue et le silence du site.

 5 - Presque au sommet de la butte, proche de l'à-pic, un puissant mur survit.

 6 - Bien qu'il soit composé de plusieurs rangés de pierres, le mur ne semble pas très épais.

 

1 2 3 4 5 6
Est ce un rempart du château de La Grausse ?
7 8 9 10 11 12

 

        L'intérieur :
 7 - Le remblai est de qualité correcte. Par contre, les pierres ne sont pas jointives.

 8 - Les pierres pauvrement taillées me font penser à un château de garde plus qu'à une résidence de seigneur.

 9 - Le temps a fait son travail de destruction. Je ne distingue aucune archère (voir vocabulaire).

10 - L'angle droit est la caractéristique de cette ruine.

11 - Depuis le sommet de la butte, je distingue des fondations de mur moins épais.

Sont ce les vestiges des habitats et des communs ?

12 - Après avoir arpenté le site, je révise mon jugement. Cette construction n'était pas qu'un château de garde. Sa superficie ressemble plus à un château-résidence d'un petit seigneur.

 

    Avant de quitter ce site castral, je savoure l'une des richesses des châteaux forts : La panorama

 

 

Histoire du château :

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite. Veuillez respecter le bois et la propriété privée. Le risque de recevoir une pierre ou de glisser existe, soyez prudents.

Imaginez la vue médiévale sans les arbres

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 09 Vers Menu châteaux de l'Ariège

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rachel 19/09/2013 20:48

Merci encore pour ces belles photos hélas il ne reste plus grand chose de ce petit château ,le temps à eu prise sur lui, mais respect pour son histoire qui devait sans doute être très belle....

Le Chevalier Dauphinois 20/09/2013 12:42



 Il faut savoir que je suis un amoureux des ruines. Je les recherche en priorité sur châteaux entiers. Il est vrai qu'avec l'arrivée des canons, les châteaux forts ont été abandonnés. Les
prierres ont été récupérées par les villageois pour construire leur maison.



Anne la Dauphinoise 13/09/2013 23:12

L e temps semble avoir ici composé :
A ux pierres et aux feuillus a t-il laissé

G entiment soin de s'accorder entre eux...
R avissant ensemble forment-ils à mes yeux,
A ustère non pas, bucolique à souhait.
U n "tableau", certes, que je dirais parfait
S i mon intention était de rêver
S ans but aucun, faisant fi du passé
E t de l'histoire de ce castel ruiné.

C omment reconstituer cette histoire ?
L es uniques traces que l'on peut entrevoir
E n disent très peu, mais debout, elles sont là,
R éminiscence d'une vie qui ne fut pas
M eilleure ou pire qu'ailleurs, il m'est avis.
O n dut ici avoir des ennemis,
N ouer alliances pour amis posséder;
T rêves et guerres furent, pour sûr, entremêlées...

A lors, j'imagine que sur le plateau
R égion pouvait surveiller ce château.
I l est vrai que rien ne l'atteste, pourtant.
E tait-il, sinon, juste pour l'agrément,
G rand comme il fut ? casernement peut-être ?
E n ces lieux, y avait-il du bien-être ?...

C ertaine je suis qu'entier il m'aurait plu,
O ù murs en pierre sont pour moi "plus-value" :
U nivers chaleureux, faisant briller
S ans aucun doute mes yeux, même si guerrier...
E n son temps, je ne sais s'il fut puissant.
R egrets n'ai-je point, me suffit lors qu'antan
A it été là, par des hommes érigé.
N imbées sont ces ruines d'une vie passée...
S auf qu'en chemin chacun l'a oubliée !

Le Chevalier Dauphinois 14/09/2013 19:23



La vallée ce château surveillait


Et puis la route en descente vers cette vallée il protégeait


Ce simple château de garde


De l'oubli il ne prit pas garde


Durant des siècles il a fait son travail


Mais comme cela fait un bail


De l'histoire personne s'en souvint


Et point de mémoire il aura, à moins d'être devin.



Bernard-André MARCHANT 10/09/2013 09:55

Bravo Chdevallier pour la nouvelle présentation des photos. C'était un peu "galère" avant. Maintenanton a le loisir de regarder en arrière, de revenir à la suivante... Un vrai Régal...

Le Chevalier Dauphinois 10/09/2013 13:04



  Merci pour ton avis sur cette "nouvelle" méthode de présentation d'images. Il est vrai que parfois, l'image est plus parlante que mes proses, surtout lorsqu'il 'y a rien à
dire.  


  Je ne vais pas abuser de cette présentation, mais je pense que pour les intérieurs d'église ou avec les sculptures, le tableau-images est la meilleure méthode.