Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 18:00

 

Département 09 - ARIEGE

 

Sont ce les pierres du vieux rempart extérieur ?

Le bourg :
       Situation :   (--> le voir sur une carte)
   Le petit bourg de Cérizols est situé à 65km au Sud-Ouest de Toulouse, à 30km à l'Est de Saint Gaudens et à 20km au Nord-Nord-Ouest de Saint Girons.

     Coordonnées du château :

43° 7' 43.896" N 1° 3' 34" E
 43.12886°  1.059494°

 

Le château : 
        L'extérieur :
Est ce le bon endroit ?

   D'après mon dictionnaire des châteaux forts de France, il y aurait les ruines d'une construction médiévale fortifiée dans le petit village de Cérizols. En empruntant la route principale, mon destrier (dont l'instinct est plus aiguisé que le mien) s'arrête devant un long mur en pierres sèches.

Pensez vous que ce soit les ruines du rempart extérieur ?

 

Voyez vous les indices qui me mettent en joie ?

Je cherche les indices

    Je prends un peu de recul. Le mur qui se prolonge sur 2 habitations ne me certifie pas que je suis en face du site castral. Mais au loin un détail m'intrigue.

Le voyez vous ?

   Ce bâtiment parallélépipédique, comportant des fenêtres dont la création semble récente, possède un contrefort. Ce n'est certes pas une preuve que la construction date du Moyen Âge, mais elle démontre que le bâtiment n'est point nouveau.

 

La découverte

En prenant encore plus de recul, j'ai une révélation ! 

  Devant moi, il y a :

* Une courtine (certes arasée),

* Une tour d'angle à droite (celle possédant un contrefort),

* Une tour plus importante à gauche devant être le donjon du vieux château fort

  Je vois dans vos yeux que doute vous avez. Je vous propose de regarder cette vue satellite prouvant mes dires.

  Un donjon médiéval arasé

Le donjon

  En regardant cette tour que j'ose nommer "Le Donjon", plusieurs remarques germent sous mon heaume :

1 - Une tour maitresse dans un angle est assez classique au 13ème siècle... Voir cet exemple en Suisse puis cet autre article dans mon Dauphiné.

2 - Mais je suis surpris que pour ce siècle, la construction ne soit pas ronde. Le 13ème siècle voit la naissance de l'architecture Philippéenne.

3 -De nombreux trous de boulin (voir vocabulaire) sont visibles sur la paroi. Mais leur forme non carrée me surprend.

4 - Une fente verticale apparaît sur le mur. j'opte pour une archère droite "primitive".

5 - Une ouverture rectangulaire bouchée par un panneau de bois me fait penser à une fenêtre. Mais les pierres semi-circulaire dans les angles supérieurs me laissent songeur.

 

     L'intérieur :
Vais je être bredouille ?

   Lentement, je m'avance vers la porte pour timidement sonner. Malgré une longue attente, point de châtelain pour ouvrir la porte de ce gîte rural. Je n'ai point fait un long trajet depuis mon Dauphiné pour ne pas voir les entrailles de cette construction de 700 ans.

Même minimaux, les détails titillent votre Chevalier

 

Je vole

    Ne souhaitant pas revenir bredouille, je me mets sur la pointe de mes chausses et je vole.

  N'ayant point d'aile, je ne vole pas dans les airs (de plus avec une armure de Chevalier, ce sont 3 paires d'ailes d'albatros hurleur qu'il me faudrait).

  Je vais tenter de voler (virtuellement bien sur) des images au dessus du mur extérieur, tout en respectant la propriété privée.

 

Le donjon

  Rapidement, j'inspecte les faces coté cour de la tour maîtresse :

6 - Je suis circonspect devant les ouvertures parallélépipédiques alignées . Elles sont importantes pour des trous de boulin.

7 - Sur le coté Est, je reconnais la forme d'une petite fenêtre Romane.

Est ce une archère droite ?

 

D'autres détails

  Avec mon oeil d'aigle et mes chausses tendues au maximum, je vois aussi :

8 - Des pans de mur aux fonctions indéfinissables,

9 - Un bâtiment  ressemblant à une tour flanque dont les pierres sont peu jointives et de tailles asymétriques.

10 - Deux pierres verticales faisant office de... heu... fentes de tir pour arme à feu (?).

11 - Puis un long... couloir (?) aboutissant à une porte faisant peut être office de poterne (voir vocabulaire).

 

D'autres détails

  Peut être que certains d'entre vous pense que j'affabule en affirmant que cette construction était un château fort. Il est vrai que les preuves manquent un peu. Mais en prenant de la distance avec le village, depuis le Nord, je vois ceci.

   Un village établit sur une petite colline, dont l'une des constructions s'élève au dessus de l'horizon, me semble être un indice justifiant d'une fonction de surveillance-défensive.

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème siècle, construction du château.

* Au 18ème siècle, sur la carte de Cassini, le château est identifié en ruine.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis la route. La visite de l'intérieur est interdite sauf si vous logez dans le gîte.

 

Le donjon du vieux château fort

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 09 Vers Menu châteaux de l'Ariège

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dupuy michel 30/04/2013 13:09

bonjour je suis le proprietaire du chateau de cerizol dans lariege et je trouve exellent votre resume. La petite tourcarree a des murs de 2m40 epaisseur et jai des potos de linterieur joinez moi
par mail merci encore

Le Chevalier Dauphinois 15/05/2013 19:59



Bien le bonjour messire


* Heureux je suis de vous lire et que vous appréciez ce modeste article à la gloire de votre château.


* Je vous remercie pour votre proposition d'image et de suite, je vous envoie une missive.



Anne la Dauphinoise 14/04/2013 22:01

Alors, si l'article est presque écrit sous votre heaume, ne voulez-vous point ôter votre heaume ?... (ce serait chevaleresque devant une dame...) et nous montrer la ruine de suite ?... Si la
vengeance est un plat qui se mange froid, le beauté, elle, est un plat que l'on dévore de suite... et que l'on partage, lorsque l'on est vraiment "chevalereux"... (bien sûr, tout cela parce que je
demande quelle ruine si attirante vous avez pu découvrir ce jour. elle ne doit pas être tant loin, non ?)

Le Chevalier Dauphinois 16/04/2013 21:45



 Cette ruine Audoise, à la limite des Pyrénées Oreintales, est un "dé sur un doigt". Elle est pour moi l'une des 10 plus belles ruines de notre royaume. Je l'ai visitée il y a bien longtemps
mais les diapositives n'ont  point supporté les années et... avec ma technique de vue dynamique, j'avais envie de la rephotographier pour la montrer autrement !


  Cela fait 7 ans que je rêve de la décrire, mais je souhaitais trouver un style différent.... Peut être l'ai je trouvé ?


 Ha oui... j'oubliai... le nom de cette beauté !.... Quéribus.



Anne la Dauphinoise 13/04/2013 21:22

En effet, ce site n'est point anodin par la façon dont vous l'avez montré. C'est ce qui m'a surprise de suite : j'ai trouvé bizarre un article sans image visible, puis aussitôt après (sans
comprendre les difficultés technologiques ou non pour arriver à ce résultat) cela m'a beaucoup plu : un article à découvrir pas-à-pas, en prenant le temps de s'arrêter sur chaque image (ce que je
fais toujours, mais là, ceux qui sont pressés "ratent" tout) On s'imprègne encore mieux des lieux.
... Par contre, je ne comprends pas trop qu'un blog ne soit pas intéressant parce qu'il n'est point "technologique"... surtout lorsque ce blog traite du Moyen-âge !!!
... J'aurai au moins appris ce qu'est un "geek"... et que notre Chevalier n'en est pas moins homme !... Du coup, heureusement que quelqu'un vous a "piqué", sinon point n'aurions-nous apprécié
Cerizols de cette façon ! (je n'ai point dit "ah ! l'orgueil masculin !", vous noterez... et je plaisante, bien sûr !)

Le Chevalier Dauphinois 14/04/2013 21:20



    Piquer un Homme, même Chevalier, et le défi sera relevé... Nous sommes ainsi, nous les poilus !


 J'ai encore 2 autres nouveautés technologiques, mais elles ne seront visibles qu'en 2014, après la migration de mon blog sur la nouvelle plate-forme. Et puis, il ne faut pas que j'oublie le
but principal de ce blog : Les ruines fortifiées. D'ailleurs, ce jour, j'ai dégusté une ruine incroyable, magnifique, énigmatique et presque vivante !....Hummm, l'article est presque écrit sous
mon heaume.


 



Esclarmonde 13/04/2013 09:37

Château ou pas, je me laisserais bien tenter par un séjour dans ce lieu. Très bon week-end

Le Chevalier Dauphinois 13/04/2013 18:47



 Si j'avais connu ce gîte plus tôt, j'en aurai fait mon point de départ pour la découverte de cette région.



Anne la Dauphinoise 12/04/2013 18:46

C omme il est bien original ici
E ffleurer les photos, donnant ainsi
R éel sentiment d'une "apparition
I ntemporelle" de toutes ces constructions.
Z one de rêve avez-vous su créer
O ù le temps ne presse, n'est pas à compter :
L 'on attend sagement qu'en pleine lumière
S e dévoile l'inconnu, l'ombre première...

A ttiser notre vif intérêt savez :
R ien, de prime abord, à nos yeux montré;
I mages "cachées", toutes, pour découvrir mieux
E xtrème "nudité" des ruines de ce lieu...
G rands changements dûs aux hommes et au temps
E teint ont du castel lustre d'antan...

C urieusement, déçue je ne suis point :
O uvrages, même arasés ont gardé bien
U ne allure de jadis, avec leurs pierres
S i peu travaillées, mais qui semblent fières
E tre aujourd'hui toujours vivantes, celant
R estes d'archères, de fenêtre style roman...
A la poterne qu'avez pensé trouver
N aturellement j'ai cru voir défiler
S ortant ou entrant, moult gens du passé...
...

N 'est point importante des ruines la teneur.
B rins d'Histoire nous content : là est leur valeur.

Le Chevalier Dauphinois 13/04/2013 18:56



  Ce site médiéval diffère un peu des églises fortifiées, des châteaux entiers et des ruines minimales au sommet des collines. Par ces images apparaissantes, j'ai voulu montrer autrement un
site oublié qui aurait pu paraître anodin.


  Et puis, dernièrement, j'ai lu sur un forum que mon blog n'est pas intéressant car il n'est pas technologique. Bien que je n'y participe pas et que je ne connais aucune personne de ce
forum,par quelques exemples, j'ai voulu montrer que je maitrise bien les langages des blogs, sans pour autant en faire un objet de geek.


  Les hommes sont ainsi, ils ont besoin de prouver qu'ils peuvent ou savent... Et, bien que je sois un Chevalier, homme il y a sous l'armure.