Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 06:30

  Voyez vous l'église au loin ?

Département 08 - ARDENNES

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La petite commune de Prez est située à 60km au Nord-Est de Laon, à 25km au Sud-Est d'Hirson et à 20km au Nord-Ouest de Charleville-Mézières.

   Coordonnées de l'église :

49° 48' 1.145" N 4° 21' 5.198" E
 49.800318°  4.351444°

 

L'église :

     L'extérieur :

La Thiérache

     La Thiérache, trop souvent assimilée au département de l'Aisne, fut une province où les attaques/pillages furent nombreux. Les châteaux étant rares, les villageois trouvèrent dans leur église d'épais murs pour une protection efficace. Pour repousser les petites bandes armées, les bâtiments religieux furent modifiés pour utiliser les armes à feu.

   L'incroyable église de Prez est l'exemple parfait de l'adaptation dans ces siècles d'insécurité.

Voyez vous des fortifications ?  

Je la cherche

   Moi qui suis un Chevalier des montagnes, je suis toujours surpris d'avoir la possibilité de découvrir l'horizon.

   Ainsi, bien avant d'arriver dans la petite commune, je tente de voir au loin la forme classique d'une église.

Avez vous une vue aussi perçante que la mienne ?

 

L'arrivée

  Ce type d'église étant magnifique, la région et les départements mettent en place une signalisation pour attirer le touriste.

   Bien que je n'en sois pas un (pourtant chapeau de paille j'ai dans ma besace), je marche en direction du bâtiment en espérant qu'il ait gardé les traces de ses fortifications.

 

L'enquête commence

    En découvrant l'église par le chevet, je constate que les fenêtres sont d'origine Gothique et qu'un bâtiment polygonal la précède.

Est ce une tour de défense ?

 Rapidement, je comprends que cela n'est point une tour (mais certainement un ajout "récent" pour le confort du curé). Je me concentre donc sur les murs du chevet.

 

Que d'évolution !

Un mur fascinant

    Le visiteur pressé ne remarquera pas certains détails, mais un Chevalier attentif voit :

* Une fenêtre romane (?) obstruée, laissant l'éclairage à...

* ... Une large fenêtre Gothique,

* Puis un contrefort à larmier incrusté dans le transept,

* Et surtout une ouverture horizontale de tir (entre les 2 "fenêtres")

 

Y a-t-il symétrie ?

   Pour être certain qu'une salle de repli existait, je contourne le chevet pour tenter de voir d'autres indices.

  La face opposée possède aussi une fenêtre obstruée et surtout une ouverture de tir horizontale. J'ai ainsi la preuve d'une salle de repli existait.

N'est ce point magnifique de découvrir une église fortifiée !

 

Est ce la fin de la visite ?

   Pensant avoir compris le secret de l'église, je m'éloigne en jetant rapidement un oeil sur la nef. Mais un détail me surprend.

Le voyez vous ?

 

Voyez vous d'autres indices de systèmes défensifs ?

Une tour qui me tourne le dos !

 

Mon questionnement

   En réalité, plusieurs détails m'interpellent :

* Le fait que les fentes de tir de la nef soient au même niveau que les hautes fenêtres Gothiques me laisse à penser que des modifications de la toiture (et de l'architecture) ont été faites après les guerres de Religion".

* La petitesse des contreforts à larmier confirme ma théorie.

* La différence d'architecture entre nef et choeur me renforce dans mon affirmation.

* Mais surtout, la présence d'une tour me "titille".

 

La tour extérieure

* Sa forme ronde me l'a fait dater après le13ème siècle.

* La différence de hauteur entre le mur de la nef et la tour m'incite à penser qu'une salle de repli existait.

* Des orifices ronds me font penser à un système défensif pour arme à feu.

* Mon imaginaire fertile croit voir des impacts de balles sur les pierres extérieures.

 

Encore des questionnements

  Pour mieux ressentir cette église qui paraissait si "simple" 1 heure plus tôt, je prends un peu de recul.

Voyez vous cette curiosité ?

 

Est ce un donjon ?

  Accolée à la petite tour ronde, une massive construction m'interpelle :

* Est ce le vestige de l'église primitive Romane ?

* Ce bâtiment était il un donjon ?

* Pourquoi n'y a-t-il point d'archère, ni de fente de tir ?

  Devant mes interrogations, mon instinct me force à entrer pour trouver les réponses.

 

    L'intérieur :

  Comme souvent durant notre siècle, l'église est fermée.

 

 

Histoire de l'église :

* Au 16ème siècle, construction de l'église (à vérifier).

* Au 17ème siècle, l'église semble fortifiée.

* Au 18ème siècle, le choeur est modifié.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Martin) est libre et gratuite . La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

L'enchevêtrement de fortifications m'éblouit de couleurs !

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Ardennes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Champagne : 08 10 51 52 77
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 15/07/2014 21:56

P rime impression... est double, en voyant ce moutier :
R âblé, mais en longueur; puissant, mais raffiné.
E n résultent mitigés et variés sentiments.
Z ones de défense, c'est vrai, surent m'attirer un tant,

A cela près que sont, à mes yeux, trop "perdues",
R appelant que moult changements ce lieu a vus :
D ans un ensemble sans doute roman - fenêtres le prouvent (?) -
E st venu se greffer art gothique... ne l'approuve...
N écessaire - semblerait - était évolution.
N écessaire, oui... juste pour les fortifications,
E st mon avis ! Pourquoi le reste avoir changé ?
S urent tout de même me seoir parties de ce moutier,

C omme bâti de pierres blanches qui m'a surprise,vraiment,
H abituée à voir plutôt le rouge sang
A ccentuer l'effet des briques utilisées
M ajoritairement pour sites de cette contrée (?)...
P uis les replis furent mon étonnement second.
A i-je supposé qu'il y en eu dans le "donjon" -
G age de sécurité côté entrée - aussi.
N e sont plus très visibles; les voit-on à demi, "
E crasés" par les toits (antan bien plus petits ?*)

N 'est la tour ronde que pour mon esprit "embuer" :
O uvrage de défense à elle-seule ? ou pour monter
T out là-haut dans clocher, au refuge accédant ?
A i-je tout compris de tous ces enchevêtrements ?...
...

P uissance ne se montre point de suite; semble se cacher.
S ut être aussi cela sa force ? J'ai apprécié.

* antan signifiant quand la salle de repli était (peut-être ?) plus haute, après modifications du XVIIe siècle, et avant que l'église ait (sans doute ?) été rabaissée... à une époque pas si
lointaine ?

Le Chevalier Dauphinois 17/07/2014 19:24



   Raison vous avez, cette église du Thiérache n'est point en brique mais en pierre. Puis elle se fait discrète sur ses fortifications, obligeant le visiteur/découvreur à prendre son
temps. Et enfin, son remplacement partiel du Roman en Gothique est amusant et presque énigmatique.