Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 06:30

 

Département 08 - ARDENNES

 

Le bourg :

Les églises fortifiées sont par là !    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le bourg d'Aouste est situé à 90km au Sud-Est de Valencienne, à 70km au Nord-Est de reims, à 50km au Nord-Ouest de Sedan et à 20km au Sud-Est de Hirson.

   Coordonnées de l'église :

49° 47′ 57.2″ N 4° 19′ 2.9″ E
 49.799222°  4.317471°

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

    En voyant ce panneau, surpris je suis. Naïvement, je pensais que la Thiérache se limitait au département de l'Aisne, mais elle recouvre plusieurs départements et même plusieurs pays (à lire ici).

 

Joie et tristesse

   Quelque mètres plus loin, un autre panneau me met en joie. L'architecture du 15ème siècle va sublimer ma journée.

   En découvrant l'église, mon enthousiasme de castellologue-amateur s'écroule. Même en me déplaçant le long de la nef, je ne vois aucune construction permettant d'affirmer que l'église d'Aouste est fortifiée.

Me suis je trompé de site ?

 

L'enquête commence

   Je contourne l'église par le chevet dont les faibles contreforts  ne me donnent aucune indication défensive. A l'opposé, je vois une puissante construction sans vitrail, ni porte, ni fenêtre. Ce haut bâtiment massif ne ressemble pas à un clocher. J'ose le nommer : Tour de défense.

Un donjon sans âge ! 

La tour défensive

   Sur le coté protégeant la nef, les ouvertures de tir montrent 3 niveaux. Curieusement, les systèmes de tir ne sont pas symétriques en forme et fonction. La tour est fascinante et pleines d'énigmes :

  1 - Son architecture semble intemporelle. Pourtant j'ose penser que la tour fut construite avant l'actuelle église.

  2 - Les contreforts à larmiers soutiennent la tour sur 3 angles (le 4ème est en appui sur l'église). Leurs cimentions et positions créent des angle mort. Quelle erreur de la part des architectes !

  3 - Par sa largeur, l'ouverture de tir inférieure me fait penser à une petite canonnière (arquebusière ?). Si sa fonction est de protéger la nef, elle semble trop haute pour un tir rasant réputé dévastateur.

  4 - Au sommet, l'ouverture est certainement une fenêtre pour le guet.

  5 -L'autre face est surprenante par l'absence de canonnière en partie basse et des petites ouvertures à la forme peu efficace pour le tir.

  6 -Le troisième coté de la tour montre 2 ouvertures de tir superposées pour arme à feu. Quelle incroyable asymétrie entre les faces !

  7 -Au lieu d'avoir un traditionnel angle ouvert en V, l'ébrasement extérieur est anguleux, parallélépipédique.

  La puissance de la tour trance avec la finesse de l'église 

Un incroyable système défensif !

    Pour mieux comprendre comment s'intègre la tour dans la défense de l'église je prends un peu de recul. Je suis certain que si je vous avais montré cette image en affirmant que c'était le château de Aouste, vous ne m'auriez pas contredit.

   Il semble évident que la salle de repli se situe dans cette haute tour desservie par une tour escalier.

 

Quel portail !

     Lorsque mon regard se plonge à droite de la tour-escalier, mes yeux sont figés d'admiration sur le portail.

   Même si le temps a fait son travail d'érosion, je suis fasciné par les sculptures en gothique flamboyant qui sont.... flamboyantes.

 

Une entrée fortifiée

   Après avoir dévoré le portail, tel un enfant qui découvre la beauté, je reprends mon sérieux de castellologue-amateur pour regarder les 2 systèmes défensifs de l'entrée :

* La bretèche (voir vocabulaire) pour la défense rapprochée.

* Les ouvertures de tir (arquebusières) avec un ébrasement extérieur important.

 

    L'intérieur :

Vais je pouvoir entrer ?

   Lentement, je m'approche de la porte en espérant que point de villageois soit dans la bretèche pour me briser le crâne par des jets de pierres. Je prends fébrilement la poignée, je pousse la porte et j'entre.

 

Où est le Moyen Âge ?

    Au moyen âge, les murs et le plafond étaient peints, cette église a subit une "décoloration" par un "lessivier" de grande marque : Tout est plus blanc que blanc.

  Les collatéraux sont aussi sans personnalité, trop neuf, presque sans âme (N'est ce point sacrilège d'écrire cela pour une église de Dieu ?  ). 

  L'autel semble être le seul mobilier coloré. Il n'est pas médiéval mais de facture récente.

 

Une surprise en sortant

    En me dirigeant vers la sortie, mon sixième sens me titille et me fait voir la porte d'accès aux fortifications. Hélas, elle est fermée et je ne peux rien découvrir et rien vous montrer. Si vous souhaitez rêver, je vous propose cette vidéo.

 

 

Histoire de l'église et du bourg :

* A l'âge de pierre, le lieu est habité (des outils et sépultures l'attestent).
* En 723, un seigneur nommé Ablon donne ses possessions de Aoute à l'archevêque de Reims.
* En 1070, l'archevêque de Reims fait don de la moitié de l'Alleu au Prieuré Saint Pierre de Rumigny (voir son église fortifiée).
* En 1113, le Pape Pascal II confie les biens d'Aoute à l'abbaye de Saint Nicaise de Reims.
* Au 13ème siècle, une tour est peut être construite (à vérifier).
* Au 15ème siècle, construction de l'église s'appuyant sur la tour.
* Au 17ème siècle, l'église est agrandie et modifiée.
* Au 19ème siècle, un autel est posé.
* En 1922, l'église est classée aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église dédiée à Saint Rémy est libre et gratuite. La visite du clocher fortifié et de la bretèche est interdite.

 

Une entrée fortifiée est le secret de cette église

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Ardennes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Champagne : 08 10 51 52 77
commenter cet article

commentaires

vikki 26/10/2012 09:30

bonjour cher Chevalier
mon dieu que cette église est belle .
comme vous , je suis toujours très intéressée
par la vie de ces églises , et dieu sait si
leurs murs en ont a raconter .
bonne journée cher Chevalier

Le Chevalier Dauphinois 26/10/2012 13:26



Il y a des églises fortifiées incroyable dans notre beau royaume. Durant les 4 prochaines années, je vais en montrer qui sont très originales et même mystérieuses.



Anne la Dauphinoise 23/10/2012 20:44

A insi parée cette église, certes, a pu
O ser défier par sa tour les intrus.
U niformes n'étaient pourtant les défenses
S ur ses trois faces; amoindrie la confiance,
T ant contreforts offraient des angles morts.
E spoir se trouvait tout en haut, dès lors,

A vec salle de repli... dont j'ai rêvé,
R egardant la vidéo proposée.
D esservie par tour-escalier très belle:
E n son sommet voûtée, et qui recèle
N aturellement porte au refuge donnant
N e craignaient plus rien, là, les habitants
E nserrés, dans l'obscurité aussi;
S avaient bien qu'à cela tenait leur vie...

T outefois, autre détail m'a fascinée :
H élas, non pas le portail décoré...
I l est des goûts tout comme des couleurs :
E n avons-nous plus chers à notre coeur.
R oman, est le style qui me sied...
A ttirée par la bretèche j'ai été
C ombien imposante, puissante et altière,
H ardie, par sa fonction, à mettre à terre
E nnemis avancés, par chutes de pierres.

Le Chevalier Dauphinois 24/10/2012 13:00



  Cette église fut l'une de mes 2 plus belles surprises durant mon voyage en Thériache. Son clocher, ses bouches à feu et sa bretèche m'ont gardé près d'elle à l'admirer durant de très
longues minutes (heures ?).


  Grâce à cette église il est possible d'imaginer ce qu'était un château fort à la même époque.



Esclarmonde 23/10/2012 16:26

Une région que je ne connais pas (je n'aurais pas su situer sur une carte !) mais j'imagine qu'elle a du être secouée par pas mal de conflits.... d'où des constructions protectrices bien solides.
Et très belles ce qui ne gâte rien. Bonne soirée

Le Chevalier Dauphinois 23/10/2012 18:15



  Il est vrai que l'Est et le Nord ne sont pas des régions très prisées pour nos vacances estivales. Mais il y a dans ces département des beautés si originales que je me devais de les
dévorer des yeux et même... les toucher.


  Ces départements de "frontière" n'ont pas été épargnés par les guerres depuis plus de 1000 ans. La conséquence est qu'il y a peu de châteaux, mais l'avantage, c'est que les églises
fortifiées sont nombreuses et à l'architecture originale.



Dame liliane 23/10/2012 12:04

le bon jour chevalier ! mais pas pour moi , pour nous

j'explose ! depuis que tu nous a changé la présentation des photos c'est l'enfer ... que de manipulations !!!
pourquoi mettre 2 fois la même photo ? la petite était bien suffisante on peut lire le texte et regarder l'image en même temps , à présent il faut retirer la grande pour garder la petite qui à ce
moment la se sauve aussi , redescendre l'assenceur parceque le texte est remonter et recliquer pour reprendre la petite photo -
Chevalier je t'aime beaucoup mais tu me contrarie bougrement
bonnes balades dans nos vieiies pierres

Le Chevalier Dauphinois 23/10/2012 13:32



Diantre !... Quel est donc ce mystère..... Il ne me semble pas avoir changer ma méthode depuis 4 ans. Je vais tenter de comprendre ta remarque est essayer de résoudre ce problème.



Cricri 23/10/2012 10:18

Point de photos pour étayer tout ça : je reste sur ma faim !

Le Chevalier Dauphinois 23/10/2012 13:27



Diantre.. que se passe-t-il ?... J'ai pourtant une vingtaine d'image liées... Est ce un bug doverblog ?...


  Je viens de tester et tout est correct... Je me renseigne pour comprendre la raison de cet absence d'image.