Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 07:30

 

Département :    06 - Alpes Maritimes
Mes naseaux sentent..... le moyen âge
Le bourg :
    Situation :   (--> le voir sur une carte)
       Le bourg de Grasse est situé à 150km au Nord-Est de Marseille, à 27km à l'Ouest de Nice et à 12km au Nord-Nord-Ouest de Cannes.

  Coordonnées :

43° 39′ 34.286″ N 6° 55′ 26.051″ E
 43.659524°  6.923903°


Le palais:
       L'extérieur :
Avant propos
    Parfois, il m'arrive de trop visiter des ruines durant la journée. Parfois, une lassitude (monotonie) m'envahit après plusieurs journées de vacances à découvrir des châteaux forts. Cela se traduit par une rapide visite, une trop grande décontraction, un oeil moins aiguisé  , une envie moins ardente de prendre des photos. 

   Mais lorsque plusieurs mois après, je trie mes images pour rédiger un article, je suis déçu  et je peste.

   Ce passage à Grasse est l'exemple flagrant de ma désinvolture durant ma dernière journée de vacances. L'odeur des parfums a été plus forte que celle des poussières médiévales.

  Je vais donc tenter de vous montrer rapidement une partie des beautés millénaires de ce bourg en espérant que vous ne serez pas trop déçus par la pauvreté de mes images et explications.

Le temps a bouché les arcades
La découverte
    En arrivant dans ce bourg, je suis frappé par la dénivellation et l'étagement des maisons portant mon regard vers les 2 imposantes tours.

   Celle de droite correspond au clocher de l'église, mais l'autre est la tour justifiant ma venue en ce lieu.

 

La tour

    Par sa hauteur, la taille presque parfaite de ses pierres ainsi que la linéarité du parement d'angle, cette tour est originale et belle. Ses caractéristiques en font une construction ordonnée (et payée) par un riche personnage.

  Des ouvertures, créées sur plusieurs siècles, aèrent la rigueur des façades.

 

Les défenses

    Au sommet, le crénelage et les mâchicoulis (voir vocabulaire) ont disparus. Mais entre les fenêtres modernes apparaissent de hautes et fines ouvertures avec un ébrasement intérieur me faisant penser à des archères.

  Quelques mètres plus loin, une pierre bouchée m'interpelle.  Est ce :

* Une pierre de réemploi pour boucher un trou ou un effondrement ?

* Un vestige d'une petite canonnière ?


       L'intérieur :
    Hélas, l'entrée de ce bâtiment municipal m'est interdite. Je vais donc profiter de l'ombre des ruelles et acheter quelques parfums pour une princesse (ou deux  )....


 
Histoire du palais :

* En 1040, Guillaume de Grasse fait construire un château fort au sommet de la colline.
* En 1078, une église est construite proche du château.
* En 1125, le conflit entre le Prince d'Antibes et l'évêque se traduit par l'incendie de la cathédrale d'Antibes. L'évêque se réfugie à Grasse.
* Au milieu du 12ème siècle, construction du Palais Épiscopal et de ses systèmes défensifs.
* Au 13ème siècle, l'évêché est officiellement transféré à Grasse. Deux tours sont construites pour protéger l'entrée du palais épiscopal.
* Au 14ème siècle, le rempart est agrandi pour englober la ville naissante.
* Durant  les siècles suivants, la population augmentent. Plutôt que de construire plus en largeur, les immeubles grandissent et les ruelles ne voient plus de soleil.
* Vers 1790, les révolutionnaires transforment la cathédrale en magasin de stockage.
* En 1795, un incendie ravage la cité épiscopale.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est libre et gratuite. La mairie occupant la construction, elle ne se visite que durant les journées du Patrimoine.

 

Pour se protéger, les villageois ont construit sur la colline

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Alpes Maritimes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux du Comté de Nice : 06
commenter cet article

commentaires

gene 17/01/2012 22:32

n'avez vous pas découvert le secret d'un parfum oublié? bonne soirée

Le Chevalier Dauphinois 19/01/2012 00:11



Évidemment... Une muse est venu me donner la recette du parfum enivrant. Mais j'ai promis de ne pas révéler ce secret même sous la torture.. Alors... Chuuuut.



Anne la Dauphinoise 14/01/2012 21:09

La déception n'est pas tant grande, pour moi, du moins: les ruines m'attirent autant par leurs vestiges que par leur histoire, et celle des personnages auxquels elles ont appartenu.
Autant dire qu'ici je ne me sens point "lésée"... Les palais des évêques et leur vie - bien que très remplie et mouvementée pour certains - ne m'ont jamais fait fantasmer !... (quelques ruines de
la ville, oui, j'aurais aimé) Mais la tour est bien belle tout de même.

Le Chevalier Dauphinois 17/01/2012 13:10



  Mon passage rapide dans cette cité très touristique ne reflète pas la beauté médiévale des rues et des murs. Même s'il est vrai que Grasse n'a pas la beauté nostalgique des ruines
millénaires, il y a un dépaysement amusant.



Esclarmonde 13/01/2012 21:35

Moi aussi je suis allée à Grasse mais je ne me souviens pas du palais épiscopal mais j'ai été frappée par l'apparence générale de la ville, toute étagée sur une pente. Un endroit qui devait être
splendide avant le bétonnage dont a été victime ce coin. Bonne soirée

Le Chevalier Dauphinois 17/01/2012 13:08



 La ville accrochée à sa colline est presque surnaturelle. Dans l'arrière Pays Niçois j'ai vu de nombreux villages (avec ruines médiévales bien sur) dont les noms sont moins
prestigieux que Grasse mais à l'apparence aussi irréelle. D'ailleurs, certains d'entre eux apparaitront prochainement.



Muriel 13/01/2012 17:25

Quelle senteur peut bien avoir une ruine castrale ? Une fragrance millénaire suave et entêtante, de celle qu'on n'oublie pas. Cet article fleure bon l'histoire et le parfum du souvenir, Chevalier.

Le Chevalier Dauphinois 17/01/2012 13:02



Une ruine a la senteur... du plaisir et de la beauté parfaite.



cacent 13/01/2012 15:32

Quelques fois il faut pensée à ses chères damoiselles :-)
Bonne journée Chevalier D. bye

Le Chevalier Dauphinois 17/01/2012 13:01



Haaa, elles sont si importantes dans la vie d'un Chevalier que point oublié je me dois.