Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 06:30

  Est ce une église ou un château fort ?

Département 02 - AISNE (Thiérache)

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

       La petite commune d'Englancourt est située à 40km au Nord-Nord-Est de Laon, à 38 km au Nord-Est de Saint Quentin et à 13km au Nord-Ouest de Vervins.

   Coordonnées du bourg :

49° 55′ 3″ N 3° 48′ 7″ E
 49.9175°  3.801944°

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

     Après avoir visité le château fort de Guise, je trottine en rêvant tout en  en remontant l'Oise, rivière qui serpente dans cette région à faible dénivelé. Je lève la tête pour regarder un oiseau piailleur dans le ciel quand je vois sur une "butte" au Nord, un bâtiment fortifié qui me surveille.

  En quelques minutes, je suis dans Englancourt et j'entre dans la rue de l'église quand soudain..... Un monstre fortifié s'offre à moi.

Pensez vous que ce soit l'église d'Englancourt ?

Quelle magnifique tour de défense ! 

L'enquête commence

    Dans cette région où la brique est le matériau dominant, je ne suis pas surpris de voir une fortification rouge. La base en pierres est une méthode de construction assez classique en Thiérache.

   Ce qui m'impressionne, c'est la puissance aux pieds d'une des tours. Je me sens petit et vulnérable face à cette archère droite et ses 2 fentes de tir pour fusil.

  Quelque soit l'endroit où je cherche à me cacher d'un tireur, je suis toujours sous le feu (virtuel évidemment) des défenseurs. Ma fascination pour ces tours ne doit pas me faire oublier la question principale :

Est ce une église ou un château ?

 

Quelle incroyable construction !

    Pour avoir la réponse, je prends un peu de recul. Bien que la courtine proche de la tour comporte plusieurs fentes de tir, je pressens que point un château cette construction est.

   Je recule encore pour découvrir l'incroyable architecture de cette église fortifiée :

1 - Un puissant clocher-donjon d'un coté.

2 - Une nef sans transept qui parait minuscule protégée par 2 petites tourelles.

Quel contraste !

La puissance du clocher-donjon emporte la nef dans une architecture peu classique 

 La nef

    Écrasée par la puissance du clocher-donjon, la nef me semble petite, pourtant elle a dû impressionner quelques attaquants.

   Ce bâtiment construit en grès possède 2 échauguettes (voir vocabulaire) d'angle réalisées en briques, donc postérieures à la construction de l'église primitive.

Ne ressemble-t-elle pas à l'église de Marly-Gomont ?

(la voir ici)

  En détaillant ces constructions en encorbellement, je suis surpris par leur faible pouvoir défensif (mais peut être suis je encore sous le charme du clocher-donjon). Les fentes de tir sont peu nombreuses, sur un seul niveau et ne sécurisent pas l'entrée.

 

    L'intérieur :

       La porte semble fermée. Ayant revu récemment le film "Ali Baba et les 40 voleurs" (voir un extrait ici), je tente de prononcer la phrase magique :

Sésame, ouvre toi !

    Le miracle s'accomplit. J'entre dans les entrailles de l'église. L'ambiance est "moderne", trop neuve. L'accès aux systèmes fortifiés est impossible. Je reprends le chemin de la sortie.

Avant de quitter ce village, je jette un dernier regard sur l'église et je me régale du panorama.

 

 

Histoire de l'église :

* Au 14ème siècle, construction d'une église.
* Au 16ème siècle, construction du donjon et aménagement d'une salle de repli.
* Au 17ème siècle, construction des échauguettes.
* Au 19ème siècle, modernisation de l'église (verrières).
* En 1995, l'église est classée aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Nicolas) est libre et gratuite. La visite du clocher et des fortifications est interdite.

 

Avec de l'imagination je vois le bout du monde

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées  

Vers Menu châteaux et églises de l'Aisne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Picardie : 02 60 80
commenter cet article

commentaires

gene 26/09/2014 22:57

je pense que c'est une des plus belles églises fortifiées . bonne soirée

Le Chevalier Dauphinois 27/09/2014 18:16



* Il est vrai qu'avec ses fortifications et ses imposantes tours, cette église est impressionnante de douceur et de force. Mais prochainement je vais montrer 2 constructions religieuses encore
plus surprenantes.


* J'avoue avoir un faible pour les églises Romanes des Landes, des Charentes et du Gers.


* Mais vers 2017, vont arriver les églises du Périgord, de l'Aveyron et de la Lozère. Là le choc sera brutal !!!!


 



Anne la Dauphinoise 23/09/2014 21:38

E st, sans conteste, puissante cette église, j'en conviens.
N e sont que rouges briques qui ne me seyent point.
G uère n'ai-je eu d'illusions autre matériau trouver
L isant nom du Pays où est sis ce moutier.
A i-je été, toutefois, heureuse là découvrir
N ef en pierre, qui n'alla pas jusqu'à m'esbahir
C ar ne fut-elle du tout sécurisée jadis.
O r, seules défenses m'attirent dans ce genre d'édifices
U tilisés pour plus "terre-à-terre" que prières;
R appelant que l'Eglise savait, quand était guerre,
T ransformer ses bâtis pour protéger les corps

A u lieu de prendre soin de l'âme de ses ouailles d'abord...
I ncroyable vraiment, qu'empruntant de l'église
S a rue, ayez trouvé icelle !... Quelle surprise ! -
N e fais-je que plaisanter ! Vous ne m'en voudrez point ? -
E t puis, oui, je l'avoue, un castel semble bien

T ant que notre regard est posé sur clocher.
H éritier d'un donjon est-il par moult côtés,
I mposant par ses tours, aux petites ouvertures;
E t ces dernières ne sont pour éclairer, c'est sûr !
R udoyer ennemis durent-elles de toutes parts
A insi aménagées... Peut-être le seul espoir
C onvoiter ce moutier était façade d'entrée :
H arcelés ne pouvaient être intrus avancés,
E chauguettes incapables de très près les viser.
...

N e se pourrait qu'autres sécurités aient pu
O rner (si, si !) cette face, ainsi mieux défendue ?
T el m'a plu le songer pour que l'entrée, dès lors,
A un lieu saint ne mène... mais dans un castel fort.

Le Chevalier Dauphinois 25/09/2014 19:27



* Cette église est fascinant par sa force de castel sur un coté, puis par la discrétion de ses défense sur l'autre.


* J'avoue que le mélange de pierre et de brique m'a donné du plaisir.


*  Tout n'est que nuance et différence dans cette construction d'un autre temps.