Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 09:30

 

Département 02 - AISNE (Thiérache)

  Cette ombre est prometteuse de beauté fortifiée

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Plomion est située à 40km au Nord-Est de Laon, à 12km au Sud-Ouest de Hirson et à 8km au Sud-Est de Vervins.

   Coordonnées de l'église :

49° 48′ 27.12″ N 4° 1′ 9.7″ E
 49.807534°  4.01936°

 

L'église :

     L'extérieur :

Préambule

    "Que l'orage gronde, que la pluie me fouette, que le vent me cingle, point ne m'arrête dans ma recherche des églises fortifiées du Thiérache" me dis je en ce mois de mars par un temps à ne pas mettre un chat dehors.

  C'est dans cette ambiance presque irréelle que je découvre au petit matin les formes de l'église de Plomion, l'une des plus extraordinaires du département.

Êtes vous prêts à écarquiller vos yeux ?

 

La découverte

* Pour ne pas affronter de suite la façade que je pressens incroyable, je découvre l'arrière de l'église.

* Avec mes yeux plissés par le vent, je ne distingue qu'une architecture filaire.

* Tel un Terminator venu d'un autre siècle, je règle ma vision nocturne (parfois je suis un peu fou  ).

 Voyez vous cet enchevêtrement de bâtiments ?

 

Chevet et transept

* Les églises fortifiées avec transept sont assez rares, mais avec autant de bâtiments accrochés à la nef, je suis stupéfait.

* Mon étonnement est au maximum quand je vois une imposante échauguette (voir vocabulaire) posée sur de puissants contreforts.

* Avec ses petites fentes de tir, il semble évident que cette construction n'est point médiévale.

  En avançant un peu, je suis en interrogation devant ce spectacle !

Pourquoi avoir construit une vraie tour d'un coté et une échauguette de l'autre ?

  Voila une tour digne d'un château fort !

La découverte d'une tour

    Je n'avais pas encore vu un transept aussi bien défendu. C'est à reculons que je longe la nef qui curieusement ne dispose d'aucun système défensif, ni de salle de repli sous le toit.

   Dans ma marche arrière, je découvre une tour. Elle est ronde, haute, en briques avec de nombreuses fentes de tir.

 

L'incroyable façade !

  La façade de l'église est un chef d'oeuvre défensif. Il y a d'abord :

  * Les 2 ouvertures au centre avec en dessous des trous de boulin (voir vocabulaire) ayant supporté des hourds pour défendre la porte.

  * Ensuite les 2 imposantes tours,

  * Mais c'est surtout le nombre de fentes de tir , les angles qu'elles couvrent et leurs positions alternées qui font l'efficacité de la défense.

--> Leur positon n'est pas dû au hasard, ces fentes ont fait l'objet d'une étude très poussée de l'architecte de cette église.

  Un plan en coupe transversale montre la multitude des fentes de tir.

 

    L'intérieur :

       La porte de l'église étant ouverte, je vais tenter de découvrir ses secrets.

 

Suivez moi dans les entrailles de cette église.

 

 

Quelle puissance dans cette façade presque inattaquable

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées  

Vers Menu châteaux et églises de l'Aisne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Picardie : 02 60 80
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 21/01/2016 21:02

P uisque rouge brique est inévitable,
L ‘oublierai-je bien vite … Fort raisonnable,
O bserverez, suis-je devenue ! Pourtant…
M agique eut été ce moutier, vraiment ;
I ncomparable, ou presque, si de pierre
O uvrage avait été conçu naguère.
N e vous dirai-je combien j’ai apprécié «

A rchitecture filaire » lien : grisés
I ci sont les murs !… Je vous dis : merci ! …*
S pectacle unique est transept « aguerri ».
N ‘ai-je souvenir d’en avoir vu de tel
E mpruntant défenses dignes d’un castel !

T our et échauguette : quelle idée curieuse…
H eur eut l’autre face être belliqueuse ?**
I l est sûr que le plus « féroce » côté
E st, à mes yeux, puissante façade d’entrée.
R êveuse je reste quant à hourd disparu ;
A ttristée suis-je de ne l’avoir mie vu…
C ontente, en revanche, du schéma offert.***
H asardeux ce fut moult, en temps de guerre,
E ssayer pénétrer dans sanctuaire !

N ombreux trop étaient les axes de tir.
O ncques n’avaient intrus chance de s’en sortir !…
T enté ai-je vainement dans lieu entrer…
A h ! que vous êtes un vil Chevalier !

* de nous offrir cette vue « transformée » qui me plait… ainsi que les autres vues fort colorées (même si du rouge est visible !).
** l’autre partie du transept… eut-elle les mêmes défenses ?… point ne nous en montrez d’image…
*** lien « étude très poussée ».

Le Chevalier Dauphinois 22/01/2016 11:24

* Je vous avais écrit un jour, que les rouges constructions vous surprendraient : En voici une.
* Cette église est un vrai petit château fort, presque imprenable.
* De plus, elle possède des curiosités comme ses imposantes échauguettes sur des contreforts.
* Comme vous le faites remarquer, je n'ai pas pu montrer/photographier l'autre face car les maisons étaient trop proches et l’objectif photo que j'avais à l'époque m'obligeait à avoir un peu de recul. Mais, de mémoire, cette façade est moins agressive, plus plane.
** Pour les entrailles, il vous faudra attendre encore un jour. Cette attente sera récompensée par un spectacle unique en Thiérache !