Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 06:30

 

Département 02 - AISNE  (Thiérache)Voilà une église qui montre fièrement ses fortifications !

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le petit village de Malzy est situé à 40 km au Nord de Laon, à 15km au Nord-Ouest de Vervins et à 8km à l'Est de Guise.

    Coordonnées du bourg :

49° 54′ 30″ N 3° 43′ 41″ E
 49.908333° 3.728056°

 

    Origine du nom :  (petite initiation à la toponymie)

       Le nom Malzy proviendrait de Malziacus, nom de la famille Romaine ayant fondé la cité il y a 2000 ans.

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

    En arpentant la rue principale du village, il est aisé de trouver l'église. Sa forme longiligne de couleur rouge (la brique est le matériaux assez classique dans le Thiérache) se détache dans le ciel bleu de Picardie.

   Il est évident que la fonction défensive était assurée par le clocher-donjon, mais avant de le détailler, je pars à la recherche d'autres indices.

Le clocher-donjon est le seul système fortifié de cette église 

La nef est elle fortifiée ?

    En contournant le site religieux, je constate que la nef sans transept est assez classique et ne comporte pas (ou plus ?) de salle de repli sous le toit. Aucune archère, bretèche (voir vocabulaire) ou fente de tir est visible au dessus des fenêtres.

  Le système défensif est donc concentré sur le haut clocher-donjon.

 

Le clocher-donjon

   Comme il est fier ce donjon. Je ne suis pas certain qu'il accepte que je le prénomme "clocher" tant il ressemble à une tour maîtresse de château fort.

Je suis étonné par son asymétrie.

   D'un coté il y a une sorte d'échauguette posée sur un contrefort. Ce doit être une tour-escalier  accédant aux 2 niveaux de salle de repli. elle comporte quelques rares fentes.

   De l'autre, une puissante tour ronde avec de nombreuse fentes de tir parfois encadrées par des pierres pauvrement taillées.

  Même si la tour assure la défense de la nef, je suis surpris par le nombre important d'angles morts. Mais il est vrai qu'une église fortifiée n'est point château fort et que l'attaquant d'un tel édifice n'a pas la puissance et le nombre d'une armée de conquête.

  Parfois, je suis trop puriste.

 

    L'intérieur :

  Comme souvent durant notre siècle, les églises sont fermées. Celle-ci ne déroge pas à la règle.

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle (?), probable construction d'une église.
* Durant les terribles guerres du 17ème siècle, l'église est reconstruite avec des fortifications.
* Vers 1663, le choeur est aménagé.
* En 1680, modification de la nef.
* En 1686, aménagement du clocher (à vérifier).
* En 1927, le clocher-donjon est inscrit aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église, consacrée à Sainte Aldegonde, est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

Ce rouge sur fond bleu est un cadeau de Dame nature mélangé au travail des hommes

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées  

Vers Menu châteaux et églises de l'Aisne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Picardie : 02 60 80
commenter cet article

commentaires

Guilmetayer 31/05/2012 18:55

Mais je suis en Touraine, pas en Thiérache...

Le Chevalier Dauphinois 01/06/2012 09:24



Diantre... Erreur j'ai faite... Mille excuses je vous offre.


   La Touraine est une province que je n'ai approchée qu'une fois. Il me reste beaucoup à voir et à déguster. Il est fort probable que l'année prochaine je m'y promène. Ce sera un
plaisir de partager ensemble la découverte de pierres millénaires.



Papy Martial 30/05/2012 00:35

Bonsoir. Passionné de photo, je passe mon temps à retoucher recadrer et restaurer des photos. Si tu as des photos à retoucher je suis dispo. J'ai supprimé la ligne électrique, affiné la netteté et
éclairci l'ombre, mais je ne sais comment t'envoyer la photo. Pour info, le lien vers mon club, ou j'expose quelques photos/ http://www.photoclub-st-jean-de-bournay.book.fr/galeries/

Le Chevalier Dauphinois 31/05/2012 11:24



   Quelle patience et quelle envie du beau !.. Je t'admire. Il est vrai que parfois je mets l'image plus comme un support que comme un objet à regarder. ET je sens que ce n'est pas la
nonne méthode.


  Il est important qu'une belle image attire le lecteur. Je t'envoie un courriel prochainement.



Guilmetayer 28/05/2012 12:46

Elle est tout de même magnifique, malgré qu'elle soit fermée...
J'ai publié un nouvel article sur l'église de Reugny : http://reugny-neuille.blogspot.fr/search/label/Reugny%20%3A%20Bourg%20-%20L%27Eglise Si un jour vous venez, prévenez moi, vous saurez trouver
les indices que je n'ai pas vus ou mal compris ;)

Le Chevalier Dauphinois 31/05/2012 11:58



  Je ne sais pas si je reviendrai en Thiérache. Je pense avoir visité toutes ses églises ainsi que les châteaux de l'Aisne.  Il y a tant à faire dans notre beau Royaume (sans
compter que les pays limitrophes possèdent aussi quelques beautés), que je doute de revenir dans ta région.


  Mais comme j'ai prévu une incursion dans la Belgique Flamande, je pourrai faire peut être un petit crochet..... Je vais y réfléchir.



papy martial 26/05/2012 20:15

Bonjour. Une église qui ressemble à un emaison forte. Bravo pour les photos, elles sont particulièrement bien cadrées. J'aime ben la première. Perso j'aurai supprimé le poteau et les fils. A+

Le Chevalier Dauphinois 26/05/2012 23:10



Il est vrai que l’électrification de nos bourgs laisse des rides pas toujours esthétique. D'ailleurs, prochainement apparaitra une église magnifiquement mise en valeur par la municipalité.



Anne la Dauphinoise 25/05/2012 14:26

M algré les salles de repli évoquées
A urais-je vu plus d'éléments fortifiés.
L e plus étrange pour moi est qu'il y ait
Z éro défense côté porte d'entrée !
Y pouvait-on être en sécurité ?

... à moins que les pierres de cette façade ne masquent un réaménagement qui aurait enlevé toute trace de fortification de ce côté-ci ?

Le Chevalier Dauphinois 25/05/2012 19:24



Les églises fortifiées de la Thiérache montrent des systèmes défensifs curieux et surtout très différents entre chaque bourg.  Elles sont toujours massives, en briques, et pourtant,certaines
n'ont que quelques rares fentes de tir. Mystérieux n'est il pas ?