Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 06:30


Département 02 - AISNE (Thiérache)

  Le jour se lève sur cette église fortifiée de la Thiérache

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le petit village de Lugny est situé à 47km à l'Est-Sud-Est de Saint Quentin, à 26km au Nord-Nord-Est de Laon et à 10km au Sud-Ouest de Vervins.

       Coordonnées du bourg :

49° 46′ 52″ N 3° 48′ 38″ E
 49.781111°  3.810556°

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

     C'est au petit matin du début de printemps que je découvre, les yeux encore un peu embués, la masse rouge de l'église fortifiée de Lugny. Elle fait parti du circuit des églises du Thiérache, une incroyable région de l'Aisne où se concentrent de nombreux bâtiments religieux avec des systèmes défensifs.

Celle-ci va-t-elle me subjuguer ?

 

L'enquête commence

   Plutôt que de me précipiter vers la haute structure, je prends un peu de recul pour comprendre l'église. Bien que la construction ne possède pas de transept, je perçois des bâtiments entrelacés de tailles différentes. Ce type de construction n'est point facilement défendable.

C'est très curieux. Un enchevêtrement de bâtiments rouge... C'est curieux !

   En contournant l'église je constate qu'un bâtiment se colle à la nef comme une "moitié de transept". Cet enchevêtrement de bâtiments est surprenant pour une église et ne facilite pas la défense.

 

Est ce une église fortifiée ?

  Mon dictionnaire des fortifications médiévales aurait-il commis une erreur en m'indiquant une église fortifiée en ce lieu ?

   Les fenêtres très larges et trop basses ne sont pas défendable et ne dispose pas de bretèche (voir vocabulaire).  Enfin, sous le toit, il n'y a aucune trace de salle de repli.

Mais où sont les défenses ?

 

La rouge tour marque son territoire par sa puissanceQue me dites vous ?

   "Chevalier Dauphinois, nous prends tu pour des naïves ?" pestent les jolies princesses derrières leurs écrans roses.

  "Dis donc Chevalier, N'aurais tu pas vu le haut clocher ?...pffff " grommellent les Princes en astiquant leurs armures.

  Oupsss  ... Je voulais faire durer un peu le suspens, mais je m'aperçois que vous êtes très perspicaces.

 

Le clocher

     Collé à la nef, le clocher en briques est la seule construction défensive. Il est même surprenant de voir les contreforts s'encastrant dans le toit de la nef.

Le clocher serait donc antérieur à l'église ?

    Avec ses larges et profonds contreforts d'angle à larmiers, ce clocher impressionne, mais je suis surpris par le manque de multiple système défensif.

    La rupture de linéarité par  les arcades aveugles est une bonne idée esthétique mais ne sert à rien contre un ennemi. Haut perché, une petite ouverture verticale devait servir de fente de tir dans la salle de repli.

 

    L'intérieur :

  Comme souvent durant notre siècle, les églises sont fermées. Celle-ci ne déroge pas à la règle.

 

 

Histoire de l'église :

   Je n'ai aucune information historique sur cette église.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église dédiée à Saint Quentin est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

Un paysage bucolique qui ne l'était pas il y a 800 ans

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées  

Vers Menu châteaux et églises de l'Aisne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Picardie : 02 60 80
commenter cet article

commentaires

gene 03/11/2013 00:29

celle là , je l'ai pas encore vu . cet été nous sommes allés dans le nord de la Thiérache car mon fils fait la généalogie familiale et il y a de très jolies églises notamment à La Groise et aux
alentours on y trouve des tombes , surtout des femmes avec des prénoms très spécifiques . expl: pulchérie , olympe ... Si vous passez par là , allez voir c'est très intéressant . bonne soirée

Le Chevalier Dauphinois 03/11/2013 08:33



  Je ne vais pas aller de suite dans cette région qui est loin de mon Dauphiné. Mais lorsque je me rendrai en Belgique pour visiter les châteaux forts Flamands, je penserai à prendre un peu
de temps pour découvrir ce bourg de la Thiérache.



Anne la Dauphinoise 31/10/2013 20:52

L es églises me surprennent en cette contrée,
U n tant massives, "râblées", enchevêtrées.
G rands toits pentus souvent coiffent ces lieux,
N écessaires sûrement par temps neigeux.
Y voit-on briques ici mêlées aux pierres...

A ussi pensais-je voir des "tourelles de guerre".
I l est vrai que "derrière mon rose écran"
S pectacle fut "contrarié", certainement !...
N aguère ce site n'était peut-être mie
E rigé ainsi... Le doute est permis,

T ellement, que clocher vous a semblé
H éritier d'un antécédent moutier;
I maginé cela par contreforts
E ncastrés dans la nef, non bord-à-bord...
R ecours j'ai eu ici à autre "voie" :
A urait pu nef avant clocher être là ?
C ertes, ne sais-je dire depuis combien d'années.
H élas, n'ai-je que les pierres utilisées
E n place de briques pour ma "thèse" étayer,

P lus... religieuses guerres, plus tardives, qui purent compter...
S aurez me dire où par omission j'ai péché...

Le Chevalier Dauphinois 02/11/2013 08:58



  Les églises en Thérache sont surprenantes par leur diversité des matériaux, leur différence d'architecture, leur solution à protéger les habitants et à contenir un assaillant.


  Celle-ci me semble avoir été très remaniée depuis sa construction (la forme actuelle n'est point celle d'origine... surtout pour la nef). Ainsi, il ne reste que le puissant donjon
borgne qui pourrait faire pâlir de jalousie de nombreux châteaux forts tant il est large, puissant, haut.


  Ce clocher aurait presque pu faire parti de la liste des donjons remarquables.


 



bernard othon de Niort 31/10/2013 08:25

c'est un peu leger comme defence , une petite fente entre les contreforts , fallais vraiment que l'enemi prenne la pause devant .
ca ne serrais pas qu'un puit de lumiere ?
joli batiment quand méme

Le Chevalier Dauphinois 31/10/2013 13:05



  Je pense que ce haut clocher presque borgne fut un refuge, comme les donjons du début du 12ème siècle.