Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 07:30

 

Département 02 - AISNE (Thiérache)

 

Le bourg :

Au loin, l'église me fait signe de venir    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le petit village de Chaourse est situé à 50km au Nord de Reims, à 15km au Sud-Est de Vervins et à 2km au Nord-Ouest de Montcornet.

   Coordonnées du bourg :

49° 42′ 21.64″ N 3° 59′ 57.66″ E
 49.70601°  3.99935°

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

   En arrivant par la route du Nord,le spectacle est surprenant. Je ne vois aucune maison du bourg, pourtant l'église (but de ma chevauchée) semble voler au dessus de la végétation.

Est ce de la sorcellerie ?

 

L'enquête commence

    Point de Diablerie évidemment, l'église est posée sur une petite butte en bordure du village. Les surprises ne font que commencer, car cette église ne possède pas une architecture traditionnelle.

  Sa longueur me surprend et le clocher quadrangulaire posé au centre de l'église est peu classique pour un bâtiment religieux qui se veut fortifié. Mais en observant mieux cette droite construction, je m'aperçois qu'elle n'est point prévu pour la défense.

N'est ce pas curieux ?

  Massive et aérée.. Quelle église !

Roman ou Gothique ?

    Avant de m'atteler à la recherche du système défensif, j'observe le clocher central. L'asymétrie est fascinante :

  * Elle se retrouve dans les contreforts par l'épaisseur et la disposition.

  * Elle se voit aussi dans les ouvertures géminées parfois bouchées faisant penser à des lésènes.

  * Elle est présente dans les piédroits de hauteurs et diamètres si variés.

  * Et elle est visible au dernier niveau par la présence ou non des abats-sons.

Clocher Roman ou Gothique ?

    Pour vous mettre encore plus de doute, voici les fenêtres de la nef et du choeur.

Lesquelles sont de style Roman et/ou Gothique ?

Les rondes tours tirent sur tout ce qui bouge... sauf moi 

Les tours de défenses

    Entourant la porte d'entrée, 2 petites tours rondes semblent être les seuls vestiges du système défensif :

-->  Celle de gauche (en regardant face à la porte) a du souffrir durant sa vie guerrière car elle est faite de pierres avec des  réparations en briques. Elle possède plusieurs ouvertures de tir pour petit canon espacée sur la hauteur.

 Le plus surprenant est la position très basse d'une des fentes. Je suppose qu'avec les années, le sol a été recouvert de terre puis pierres puis goudron.

--> La tour de droite semble moins abîmée par les années, les "raccords" en briques sont rares. Bien que les pierres de la partie supérieure soient en mauvais état, je suis surpris des la taille de celle de la base.

 

Dernière question

  Contrairement à beaucoup d'église fortifiées que j'ai visitées en Thiérache mais aussi dans notre "Royaume" de France,  l'entrée de l'église de Chaourse est magnifiquement sculptée.

Roman ou Gothique ?

 

    L'intérieur :

  Souvent durant notre siècle, les églises sont fermées. Mais celle-ci a une porte qui s'ouvre. Contrairement aux églises médiévales souvent sombres, celle-ci laisse entrer la lumière qui met en valeur l'autel.

   La travée centrale sous le clocher est moins lumineuse, mais elle révèle des portes secrètes... Chut.... Je disparais tel un passe-muraille.

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle (?), construction d'une église.
* En 1365, le Roi de France (voir liste) autorise la fortification de l'église.
* Au 15ème siècle (?), modification de l'église.
* Au 16ème siècle, fortification de l'entrée par l'ajout de 2 tours.
* En 1921, l'église est classée aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Martin) est libre et gratuite. La visite des tours est interdite.

 

L'entrée est fortifiés et le clocher devient vigie

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées  

Vers Menu châteaux de l'Aisne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Picardie : 02 60 80
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 04/02/2015 21:51

Merci pour votre réponse, Chevalier. Cela m'a permis d'enlever (à juste titre, je l'espère) le point d'interrogation que j'avais mis d'abord après "entrée originelle".

C e moutier est en pierre : devrait me contenter.
H élas, à mes yeux est-il bien trop "ajouré";
A éré* certes, mais tant "dentelé" à mon goût.
O ncques n'aimerai toutes ces fioritures, je l'avoue.
U n aperçu en est sur l'entrée qu'avez prise :
R ichesse de ses sculptures n'a sur moi nulle emprise.
S ais-je reconnaître pourtant que les tailleurs de pierre
E taient artistes... mais ces oeuvres ne savent mie me plaire.

A i-je apprécié, par contre, entrée "originelle".
I l est vrai que les tours la rendent encore plus belle :
S uis-je dans l'idée que sommes, là, face à un moutier
N ormal non pas en cela qu'il fut fortifié,
E t ces gardiennes le montrent, protégeant les entrailles,

T ourmentant qui osait s'attaquer au portail.
H istoire m'a étonnée, qui date leur construction
I l semblerait à cause des guerres de Religion.
E n aurais-je vu leur besoin plus tôt dans le temps :
R ecours contre les Anglois ou contre les brigands...
A dmirant le clocher à donjon ai-je songé -
C eux qu'en plusieurs endroits nous avez dévoilés -
H aut et massif, a l'air d'être pièce de castel fort
E mpreint de grande force, feignant puissance d'abord.

P our moi est-il roman, par son allure si pure.
I l est des traces qui point ne trompent, vues sur ses murs :
C es ouvertures bouchées, ou "trompe-l'oeil" peut-être,
A ttestent par leur forme du roman le paraître.
R emembrance de cet art se lit sur face d'entrée -
D e la véritable : celle au chevet opposée -
I mages d'arcs plein cintre des fenêtres et de l'huis,
E t cette sobriété : n'est-ce point gothique, nenni.

N e peut-on dire de même quand nef est aperçue,
O u nouvelle porte : sont-elles beaucoup moins "ingénues",
T ravaillées plus... Je pense qu'art gothique remplaça
A u fil du temps roman, excepté ça ou là.

P récieuses seront remarques de votre part, Chevalier :
S avez toujours gentiment erreurs expliquer.

* c'est de vous : lu sur 2ème image de l'article.

Le Chevalier Dauphinois 07/02/2015 14:30



* Dans ce pays de la brique, j'ai été surpris et content de voir un bâtiment religieux en pierre.


* Mais il est vrai qu'il n'a point forme Romane.


* J'ai aussi été heureux et désapointé devant cette église.


* Mais comme j'adore les systèmes fortifiés, j'avoue que je ne peux point affirmer qu'elle n'est point "mienne".



Anne la Dauphinoise 03/02/2015 07:50

Il y a donc 2 entrées ici ? (ou : il y eut 2 entrées) , car vous nous parlez 2 fois de la porte d'entrée et ce n'est point la même... la 1ère étant l'originale, non ? (avant fortifications et
située... côté chevet, c'est ça ?)

Le Chevalier Dauphinois 04/02/2015 20:27



* Raison vous avez, 2 portes existent.


* Ma prose n'est certainement pas assez explicite.


* Je vais relire mon article pour (peut être) mieux préciser.