Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 06:30

 

Département 02 - AISNE (Thiérache)

 

Le bourg :

Point de défense visible pour cette église !    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le petit bourg d'Aubenton est situé à 12km au Sud-Est de Hirson, à 40km à l'Est de Vervins et à 25km au Nord-Est de Montcornet.

   Coordonnées de l'église :

49° 50′ 12.35″ N 4° 12′ 16.09″ E
 49.836765° 4.20447°

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

      Au centre du bourg, au milieu d'une grande place, la massive église d'Aubenton ne montre aucun signe de système défensif.

   Mon instinct infaillible  (et surtout ma brochure des églises fortifiées du Thiérache) m'oblige à contourner l'imposant bâtiment. C'est ainsi que je découvre cette beauté.

 

Une tour de guet

    De loin en parti caché par la nef, ce que je croyais être un simple clocher est en réalité une imposante tour en pierre de 20m de haut (sans compter le toit). Dans cette région plate, la fonction principale de ce clocher est sans conteste le guet.

Quelle force, pour un clocher ! 

Et... Une tour de défense

   Évidemment le guet est préventif. Mais en cas d'attaque, il est important de se protéger et de se défendre.

 Pour se protéger, il faut :

- Des murs épais.

- Renvoyer une image de puissance. Les épais contreforts à larmiers y contribuent.

- Des salles de repli (les différents niveaux en sont la preuve).

 Pour se défendre, il faut :

- Des archères pour tirer,

- Sur toutes les faces.

  Le plus curieux est l'absence de mâchicoulis et de crénelage (voir vocabulaire ).

 

Comment entrer dans la tour ?

   Pour monter dans les étages de la tour de défense, une tourelle-escalier polygonale a été construite sur l'un des angles. Évidemment la porte pour accéder à l'escalier est à l'intérieur de l'église. Je vais donc franchir ce magnifique portail.

 

    L'intérieur :

Le silence augmente la puissance de ma vue pour admirer les beautésHélas !

   En entrant, je comprends de suite que la tour escalier n'est pas aménagée pour les visiteurs (fussent ils Chevaliers et Dauphinois et passionnés). La découverte des défenses et des salles de repli m'est impossible. 

 

L'art est partout...

   Ma déception passée, je me rends compte que l'église est un véritable musée d'art religieux et que la lumière pénétrant avec douceur incite au silence et à la contemplation.

   Subjugué par les reflets de l'orgue du 17ème siècle je ne prête pas attention à la beauté du plafond.

Quelle erreur !

 

Mais vraiment partout !

    Les multiples caissons peints (de la fin du 17ème siècle) donnent une chaleur et une vie à cette église. Je m'allongerai presque sur le carrelage pour détailler chaque graphique.

  Après avoir dévoré cette église, je me mets en quête des fortifications médiévales du bourg.

 

 

Histoire de l'église :

* En 1044, début de la construction de l'église.
* En 1176, l'église est consacrée et les habitants de Aubenton peuvent assister aux messes.
* Au 13ème siècle, un magnifique portail est sculpté montrant la victoire de l'agneau de Dieu sur ses ennemis.
* Au 14ème siècle, une puissante tour de défense est construite avec salles de repli.
* En 1685, la nef a été couverte par un plafond en bois peint.
* En 1791, l'orgue de l'abbaye de Bucilly est acheté par Aubenton et placé dans l'église.
* En 1893, certains murs sont reconstruits et consolidés.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Notre-Dame) est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

Quel magnifique donjon servant de clocher !

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 02

Vers Menu châteaux et églises de l'Aisne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Picardie : 02 60 80
commenter cet article

commentaires

Jacqueline 30/09/2011 13:41


Chevalier....votre sens de la recherche médiévale vous a fait presque oublier la piété....voyons!!!!!!un preux Chevalier comme vous!!!!!!


Le Chevalier Dauphinois 30/09/2011 18:42



Piété... diantre, quel est ce mot ?



gene 25/09/2011 00:21


j'y suis passée au mois d'août . une belle église . bon dimanche


Le Chevalier Dauphinois 26/09/2011 12:41



Ce bâtiment religieux est fascinant par sa majesté bien sur, sa présence sur la place, mais aussi par la puissance de sa tour.



Anne la Dauphinoise 23/09/2011 21:59


Voilà un style encore différent pour cette église. Belle diversité que point ne connaissais.
Etant un assiégeant, j'aurais été impressionné(e) par ce clocher-tour: un vrai donjon !
Je reconnais qu'il y a de l'art dans les plafonds, mais ma préférence va vers les plafonds bruts, sans décors (ou bien alors sculptés dans la pierre)


Le Chevalier Dauphinois 26/09/2011 12:45



Les églises fortifiées sont une passion récente pour moi et je suis aussi surpris de leur diversité. Entre les matériaux, les formes, les style les modification durant 5 siècles, elles sont plus
riches que mes ruines castrales.


Je suis heureux de pouvoir étonner avec ce sujet peu connu et peu vu sur le web.