Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 06:30

 

Département 02 - AISNE (Thiérache)

 

Le bourg :

Quelle rougeur !    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le village d'Autreppes est situé à 8km au Nord-Ouest de Vervins et à 20km à l'Est de Guise.

   Coordonnées :

49° 54′ 15″ N 3° 51′ 24″ E
 49.904167° 3.856667°

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

   Pour un Chevalier Dauphinois, chercheur de ruines médiévales souvent de couleur grise à blanche, l'imposante dominante rouge est déjà une surprise.

   Même si ma découverte est massive et non en ruine, mon bonheur est encore plus grand car le bâtiment possède 2 systèmes défensifs.

 

Rapide analyse de l'église

   Cette église est divisée en 2 parties:

* Une nef avec transept,

* Une entrée fortifiée coté Ouest, divisée en 2 ensembles :

- Un clocher-donjon,

- Des tours de défense.

Est ce une église ou une maison forte ! 

Le clocher-donjon

    Si la construction carrée n'était pas été accrochée à une église, j'aurais sans conteste écrit qu'un donjon me faisait face.

  Dans sa partie basse, ce clocher fait office de porche mais avec ses 4 niveaux sa fonction défensive avec salles de repli est évidente.

  Les fentes de tir sont nombreuses, mais elles ne me semblent pas avoir été créées pour des armes médiévales. Une lecture de ma brochures des églises de la Thiérache confirme une construction au 17ème siècle.

Diantre !  Une fortification non médiévale dans mon blog.

Est ce une erreur grave ?

   Au sommet, point de mâchicoulis ni crénelage (voir vocabulaire). Le toit en pavillon est surmonté d' une flèche de plan carré symbole classique d'une église et non d'un château fort.

 

Les tours

    Accolées au clocher-donjon, 2 tours de plan circulaire en briques avec un soubassement de grès, contribuent à la fonction défensive de l'église d'Autreppes. Elles comportent de nombreuses petites fentes pour tir au fusil,et certaines sont dans l'encoignure pour protéger l'entrée.

    Elles n'ont pas la puissance de leurs consoeurs des châteaux, mais aux pieds de l'une d'entre elle, je me sens petit.

  Les deux tours possèdent au sommet une flèche polygonale à huit pans irréguliers.

 

    L'intérieur :

      Comme souvent durant notre siècle, les églises sont fermées. Celle-ci ne déroge pas à la règle. Je me console avec le plan de l'église, récupéré à l'extérieur du site, montrant une tour escalier coté Sud.

 

 

Histoire de l'église :

  • * Vers le 8ème siècle, cette terre appartient au domaine Royal des Carolingiens (voir liste des rois).
  • * En 879, la terre est donnée au Comte (voir titre de noblesse) Alatran.
  • * En 1632 (à vérifier), construction de l'église.
  • * En 1961, des vitraux sont réalisés.
  • * En 1987, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.
  • * Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Hilaire) est libre et gratuite. La visite du clocher et des tours de défense est interdite. 

La brique est la force de cette église

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées  

Vers Menu châteaux et églises de l'Aisne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Picardie : 02 60 80
commenter cet article

commentaires

kiwoo 29/10/2011 19:25


bravo,le chevalier,je reviendrai voir ton site à bientôt


Le Chevalier Dauphinois 29/10/2011 19:48



Tu passes quand tu veux... Je laisse toujours une torche allumée. ;)



gene 27/10/2011 21:40


je crois que c'est une de celles qui m'a le plus impressionné par le sentiment de puissance qu'elle dégage .bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 27/10/2011 22:34



L'église d'Autreppes est l'une des plus puissantes de l'Aisne, mais 2 autres prochainement vont encore plus t'étonner et te surprendre.



Anne la Dauphinoise 27/10/2011 14:40


La brique rouge m'interpelle également. face à l'entrée, on se croirait vraiment devant un château.
Cette région était-elle assez inhabitée pour avoir eu beaucoup d'églises fortifiées, donc peu de châteaux et de noblesse locale, je suppose ? et en dehors des nombreux conflits du Moyen-Âge, avec
leurs passages de troupes ?


Le Chevalier Dauphinois 27/10/2011 22:32



L'Est de la France n'a pas été épargné par les conflits. La petitesse des bourgs n'a certainement pas attiré de Grands seigneurs et peu de châteaux existe dans mon dictionnaire.



nath 27/10/2011 14:16


Très jolie cette couleur orangée... Quelle est la pierre utilisée?


Le Chevalier Dauphinois 27/10/2011 22:36



La brique est le matériaux de cette région. maisons, mairies, églises sont dans cette dominante.



philae 26/10/2011 01:29


surprenant en effet ce rouge mais très attirant


Le Chevalier Dauphinois 26/10/2011 18:21



Dans ce département , tout est rouge... A tel point qu'un jour j'ai été surpris de voir une église en pierres grises... Elle apparaitra prochainement car évidemment, elle est fortifiée.