Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 06:30

 

Département :   73 - SAVOIE

 

Le bourg :

Les courtines crénelées informent les passants qu'en ce lieu un château existait    Situation :   (--> le voir sur une carte)

       Epierre est un petit village à 15km au Nord de Saint Jean de Maurienne et à 25km au Sud-Est de Albertville. Le château est planté dans la partie haute du village, au bord d'une petite route.

    Coordonnées du château :

45° 27' 17.204" N 6° 17' 56.206" E
 45.454779°  6.298946°

 

Description du château :

      L'intérieur :

1ère impression

    De loin, la forme du château est surprenante. Mais hélas, elle est cachée par de nombreux arbres et constructions. Cela n'est pas facile à photographier au 21ème siècle. Pour vous faire comprendre ma surprise, voici une carte postale du début du 20ème siècle.

 

2ème impression

      Ce château ressemble à un fort de "western" ou un "château fort" de notre enfance (réalisé en légo). Une courtine rectiligne avec des créneaux (voir vocabulaire). Puis aux angles des tours carrées presque dans l'alignement du mur. Je pressens une base de construction du 12ème siècle.

 

Rapide analyse

Avez vous observé les matériaux ?

    Les murs sont composé d'un mélange de galets de rivière posés en lit et de pierres plates. Parfois, une pierre grossièrement taillée apparaît.

     Les murs comportent des trous de boulins caractéristiques d'une construction médiévale, et aucune archère (même bouchée) ou de bretèche est visible. Il est vrai que ce château n'est pas frontière, et n'a pas une position stratégique.

     Sur le coté opposé à la route, des bâtiments de forme rectangulaire sont visible à l'intérieur des remparts. Cela ressemble à un donjon modifié.

  En faisant le tour du château, je distingue enfin, au loin, une construction robuste qui semble assez tardive...... Mais en zoomant avec l'appareil photo, je constate que ce rempart est de la même origine que les autres courtines.

 

     L'intérieur :

Le château est en ruine depuis de nombreuses annéesLa déception

    Hélas pour moi , et surtout hélas pour vous, le bâtiment est une propriété privée et les hauts murs sont un obstacle pour "un chevalier pacifiste comme moi" (Yaaaaa, au 13ème siècle, je n'en aurais fait qu'une bouchée !). Je n'ai pas pu faire de photo de la cour et des bâtiments. Je n'ai pu que rêver devant une carte postale.

 

Le bonheur

       Et comme toujours, ma chance m'accompagne grâce à la "fée ruine" . Le propriétaire puis un "Chevalier Savoyard" me donnent des photos et des informations sur cette construction fortifiée.

Donc j'entre dans le château fort !

 

La visite virtuelle

    L'intérieur est composé de 2 bâtiments rectangulaires séparés par une cour assez large. Ces bâtiments ne semblent pas datés de la même époque.
     L'un ressemble beaucoup à la construction des courtines : des galets et des pierres plates. Par contre l'autre semble plus soigné, et les angles sont bien appareillés avec ce qui me semble être du tuf. Des fenêtres de forme ogivale avec une colonnette centrale me font penser à une construction du 14ème siècle.
  L'ensemble a été très remanié à différentes époques mais garde un charme intemporel. Il est temps maintenant de quitter cette virtuelle visite.

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, il semble logique qu'un château ait été construit en ce lieu, mais aucun texte l'atteste.
* A la fin du 13ème siècle, Pierre de la Chambre, puis Jean Ier de la Chambre sont cités à Epierre, mais aucune indication du château.
* En 1419, le fief est inféodé à Urbain de la Chambre.
* En 1465, Aymon Comte de la Chambre est le nouveau propriétaire.
* En 1576, Jean de la Chambre a de nombreux problèmes financiers. Il vend les terres et le château de Epierre à Jean Brunet de Montmélian qui devient : Baron de Epierre  (voir titres de noblesse).
* En 1605, en épousant Louise Brunet, Gabriel de Villanne, Comte de Tours et du Bois, devient le nouveau propriétaire.
* En 1630, Jeanne Françoise Brunet née de Villanne décède. Son gendre Pierre de Tignac devient le nouveau Baron de Epierre par son mariage avec Antoinette Brunet.
* Vers 1660, Gaspard de Verdon, gendre de Pierre de Tignac, hérite du fief.
* En 1676, Gaspard vend le fief à Emmanuel de Ville. Un inventaire est réalisé indiquant l'état lamentable du château et des fortifications.
* En 1725, Charles Emmanuel de Ville est le dernier Baron de Epierre.
* En 1988, le château a vu le tournage d'une série télé Anglaise consacrée à Guillaume Tell (voir le générique ici).
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la route est possible. La visite de la cour (et de l'intérieur) est interdite car c'est une propriété privée.

 


   Je voudrais remercier :

* Le propriétaire du château pour ses images de l'intérieur de cette beauté médiévale,

* Puis un formidable personnage pseudo nommé "Le-chevalier-du-73", pour ses informations sur ce château et sur la série télé.

 
  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 73 Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Savoie Médiévale : 01 73 74
commenter cet article

commentaires

nath 25/08/2011 15:48


Ta bonne étoile brillait ce jour-là chevalier!


Le Chevalier Dauphinois 25/08/2011 18:17



Avec les ruines j'ai toujours eu de la chance.



gualdi 19/08/2011 14:31


je connais très bien le château épierre,et quand on était ado on montait au sommet murs ,la hauteur est de 12m50,cela a été mesure pour la cascade du film guillaume tel tourne en 1986,j ai bcp de
photo du décor et de la fabrication.


Le Chevalier Dauphinois 23/08/2011 18:45



Je serai heureux de posséder quelques images et si vous me l'autorisez, d'en mettre sur cet article.



Anne la Dauphinoise 19/08/2011 14:14


Dire que je suis passée maintes fois devant Epierre (pour aller crapahuter un peu plus loin aux alentours du Glandon) et que je n'avais jamais remarqué ce château, qui possède de beaux restes.
j'ai rencontré Aymon de la Chambre, que vous citez en 1465, seigneur d'Epierre, ce que j'ignorais aussi :
Il fut de la bataille de Montlhéry, mais le plus surprenant - pour un conflit interne - est qu'il y fut aux côtés de Louis XI, et non pas du côté Bourguignon comme on aurait pu le penser, et cela
grâce à Yolande de France (et de Savoie...) qui fit "plier" Amédée IX pour qu'il ne prenne pas part à la Ligue d'abord, et qu'ensuite il envoie un contingent de Savoyards pour aider Louis XI. Ce
qu'il fit. (et d'après mon historien, les Savoyards furent "héroïques" avec les Dauphinois, car tous deux étaient avec le roi en personne dans le corps central qui resta seul à se battre un moment,
les 2 ailes ayant fui ! )
Complètement hors sujet: saviez-vous que les diots au chou les meilleurs au monde -pour moi- se trouvent à la Chambre...


Le Chevalier Dauphinois 23/08/2011 18:47



J'avoue que je me plais à montrer des châteaux peu connus et peu décrits sur le web. c'est un peu "ma patte".



gualdi 28/04/2011 12:47


bjr le film de guillaume tell s est tourne en 1986 de juillet a novembre.j ai travaille pour faire les décors etc .le tournage a dure 1 mois et demi et bcp de figurant épierre et on mangeait bien a
la cantine du film.l ambiance était très conviviale,j en garde un très bon souvenir.


Le Chevalier Dauphinois 01/05/2011 20:19



Je vous remercie pour votre témoignage. Ce château si peu connu est maintenant un peu mis en valeur.



ACHARDAlain 13/04/2011 07:56


Très bon reportage, si vous passé a Epierre, j ai des photos
de la cour vu en hauteur.
Pour info je suis élu a Epierre et la mairie a mis un site
sur le château.


Le Chevalier Dauphinois 13/04/2011 19:54



  Je vous remercie pour votre passage sur ce modeste blog. Vivant en Dauphiné, il se pourrait que je passe prochainement dans votre bourg  en revenant d'une marche dans votre si beau
département Alpin.


  Peut être nous verrons nous prochainement.