Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 07:30

 

Département :   83 - VAR 

 

Le bourg :

Sur sa colline, le vieux château médiéval est fier de se montrer aux touristes.     Situation :   (--> le voir sur la carte)

        Grimaud est une commune très connue par les touristes cherchant le soleil au bord de la méditerranée. EIle est proche du Golf de Saint Tropez. Le bourg est situé à 65km au Nord-Est de Toulon et à 60km au Sud-ouest de Cannes.

   Coordonnées du bourg :

43° 16' 28.434" N 6° 31' 16.651" E
 43.274565°  6.521292°

 

     Origine du nom :   

         Le village a pris le nom de son premier seigneur en  983, un certain Grimaldi ou Grimaldus (voir explication dans historique).

 

Le château :

     L'extérieur :

La découverte

      Posé au sommet de la colline, le château surveille encore le village. Mais sa fonction première au 21ème siècle est d'attirer les touristes pour un but de promenade agréable. Il est vrai que depuis le parking, le large sentier en faible montée, sous les arbres, donne vraiment envie de toucher ces vielles pierres et d'admirer la vue.

 

Le rempart

    A la sortie de la belle promenade ombragée, je tombe devant une réalité médiévale : Un rempart crénelé.
     A l'origine, il y en avait 3 entourant le château et aussi la première ville. Puis, avec la renaissance, le rétablissement de la paix, l'expansion de l'économie et de la démographie, le village s'est étendu à l'extérieur. Il ne reste plus de traces des aménagements. Un théatre de verdure accueillant des spectacles l'été remplace les habitats médiévaux.


1ère analyse du château

      En regardant vers le château, je constate qu'il me reste encore de la marche et du dénivelé. Il semble très logique d'avoir construit un bâtiment fortifié en ce lieu. Déjà, les Gallo-romains avaient établi une défense.

     La ruine a une forme très traditionnelle :

 * Une courtine rectangulaire avec 4 tours d'angle.

 * Une porte centrale sûrement équipé d'un pont levis, aujourd'hui disparu.

     De grandes fenêtres à meneaux (voir vocabulaire) ont été implantées dans les courtines. Ce rajout renaissance prouve que ce château a été habité longtemps par des seigneurs ou de riches bourgeois.


La tour

    En approchant de la base d'une tour posée sur le rocher, je constate la présence de grandes baies. Elles prouvent le confort apporté par les propriétaires au détriment d'une défense (devenue inutile avec l'invention de l'artillerie). La consolidation (abusive ?) des murs avec des matériaux modernes défigure un peu cet "ancêtre".

Reste-t-il encore des traces médiévales dans ce château très refait ?

Évidemment, je fais durer le plaisir.

 

Les défenses

    Dans un angle, une archère se montre timidement, mais je doute que sa construction soit du Moyen Age. Elle ressemble plus à une fente pour fusil. Il est curieux de ne rencontrer aucune bouche à feu.

Est ce du au pillage après la révolution Française ?

   J'ai hâte de voir si l'intérieur comporte des vestiges médiévaux, ou s'il a été "cimenté". Vite, je grimpe les escaliers de pierres.

 

 

   L'intérieur :  

Première sensation

       L'intérieur n'est pas comme les ruines que je vous montre souvent. Il n'y a pas de végétation verte au sol, pas d'arbre détruisant les murs, pas de ronces pour griffer mes jambes, pas de mur presque tombé, pas de pierres au sol. C'est très "propre". Il est vrai qu'il est important de sécuriser un château aussi visité.


Deuxième sensation

    Le rocher est sous mes pieds. Les différentes fouilles ont supprimé pierres, herbe et terre. Cela me change de mes ruines "habituelles". La cour du château est moins sauvage et restitue un peu l'ambiance. Mais où sont les traces médiévales ?

   C'est sur une tour très reconstruite que les plus importants indices apparaissent : Deux portes ogivales et une porte classique (donnant accès à un ancien chemin de ronde ?). Ces indices médiévaux sont minces, mais 6 siècles d'habitat ont eu raison de la "rusticité" de cette époque. Les seigneurs ont élégamment transformé cette forteresse en résidence confortable.

   En m'approchant d'une fenêtre, je découvre l'aride vallée à l'opposé du village.

Quelle vue !

    Les guetteurs devaient avoir énormément de plaisir à contempler un si joli paysage.

 

 

Histoire du château :

* A l'époque Romaine, présence d'un hameau nommé : Sambracis.
* Entre 890 et 973, les Sarrasins envahissent la région. Certains s'installent et d'autres poussent jusqu'au Dauphiné en rasant certains villages. L'après Charlemagne (voir liste des rois) n'est pas une période de paix. 
Le village se nommerait : Fraxinet. Il était considéré comme : La Capitale des Maures.
* En 983, Guillaume Ier, comte de Provence donne la seigneurie du Freinet (nouveau nom du village) à Gibelin de Grimaldi d'origine Génoise (branche cadette des Grimaldi de Monaco) pour avoir participé à la victoire contre les Sarrasins..... Est ce la vérité ?.... Certains historiens affirment que le constructeur du futur château se nommait Grimaldus, seigneur local (et ne serait pas apparenté à cette famille si médiatisée au 21ème siècle). ** note
* En 1119, première mention du castrum de Grimaud (habitat fortifié). Il appartenait à la Seigneurie des Vicomtes de Marseille.
* Vers 1246, les terres et le château deviennent la propriété des Pontevès. Le bailli élève le domaine au rang de Baronnie (voir titres de noblesse).
* En 1385, Louis II, comte de Provence, donne les droits seigneuriaux à Florin de Castellane.
* En 1390, la reine Marie ordonne que le lieu de Grimaud fasse partie du domaine du roi et soit fief de viguerie.
* En 1441, le roi René donne Grimaud à son grand sénéchal Jean de Cossa. Ce nouveau propriétaire embellit le château.
* Vers 1550, le domaine passe à la famille Castellane.
* En 1627, la Baronnie est élevée au rang de Marquisat en faveur de Esprit Allard, grand maréchal de France de Louis XIII (voir liste des rois).
* Vers 1650, la veuve de Allard vend le domaine à Geneviève de Castellane, épouse de J.B. de Suffren. C'est une curiosité de l'histoire; La famille Castellane récupère par cet acte leurs terres perdues 50 ans plus tôt.
* Vers 1665, le château est démantelé sur ordre de Mazarin.
* A la fin du 17ème, la seigneurie appartient aux Castellane-St-Juers. Le château est restauré, et remanié pour plus de confort.
* Vers 1791, le château est démantelé par les révolutionnaires. Il est confisqué comme "bien national" et sert de carrière de pierres.
* En 1928, les ruines sont inscrites aux Monuments Historiques.
* Au milieu du 20ème siècle, et durant plusieurs années, des travaux de consolidation sont effectués.
* En 1996, le château est classé aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la visite est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre est faible, mais n'oubliez pas, l'ancien château fort est aujourd'hui une ruine.

 

** Note : Un de mes lecteurs, historien et écrivain, ayant eu accès aux archives de la principauté de Monaco, a la conviction (ainsi que les preuves) que le fondateur de ce château n'est pas apparenté à l'actuelle famille Grimaldi de Monaco.

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 83 Vers Menu châteaux du Var

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Provence : 04 13 83 84
commenter cet article

commentaires

Giorgio Redigolo 26/01/2014 12:52

Bonjour, je suis en étudiant italien, je voudrais savoir si le livre sur l'histoire de la Provence avec les genealogies des Grimaldis à été publié, merci.

Le Chevalier Dauphinois 26/01/2014 15:59



* Hélas pour vous, je ne suis pas un spécialiste de la Provence et encore moins des Grimaldis.


* Avez vous essayé de demander à google et à googlebook ?



guillimin 09/12/2010 20:38


A savoir que Gibelin de Grimaldi était capitaine de Guillaume 1er et que c'est Gibelin qui choisi Sambracis comme poste de commandement et capitale de la région, il reçu donc le titre, l'autorité
et les privilèges de "Baron" et Sambracis devint Grimault puis Grimaud. par contre si vous aimez les vieilles pierre l'église actuelle date de 1020 et consacré en 1086. Elle à été construite à peu
près 25 ans après le chateau de Grimaud


Le Chevalier Dauphinois 10/12/2010 17:59



Merci messire pour cet historique. Je vais mettre un nota dans l'article en attendant de faire un chapitre plus précis.



guillimin 09/12/2010 20:20


Je vous remercie, si je peux vous renseigner sur la provence de la Grèce antique à nos jours n'hésitez pas. Ce sera un plaisir, car je trouve votre site formidable, je viens de le découvrir
seulement aujourd'hui


Le Chevalier Dauphinois 10/12/2010 17:52



   Ce blog est celui d'un photographe-marcheur amateur ayant un jour de l'an de grâce (holala, c'était il y a bien longtemps) découvert une ruine et qui depuis parcours la
France (et un peu l'Europe) à la recherche d'autres vestiges fortifiés médiévaux.


  J'ai photographié environ 3000 sites, mais c'est si peu face à la richesse de notre patrimoine du Moyen âge. Certains ne s'afficheront peut être pas ici tant il reste si peu, et les plus
connus (dont le web est friand) n'auront leurs articles que dans 8 à 10 ans.



guillimin 09/12/2010 19:08


Je suis en train d'écrire un livre sur l'histoire de grimaud et la provence, de la préhistoire à la fin de la révolution.ou je parle bien sur du 1er seigneur de Grimaud Gibelin de grimaldi je me
suis basé sur la généalogie des Grimaldi (dictionnaire historique de Louis Morey de 1698)qu'elle ne fut pas ma surprise en recevant des archives du Palais de Monaco une généalogie totalement
différente de Gustave Saigue 1859; Avec un mot du conservateur me disant que les Grimaldi de Monaco n'ont aucun lien de famille avec Gibelin de Grimaldi à lire la Généalogie des princes on comprend
mieux mais dans le livre que j'écris je mets les deux génalogie


Le Chevalier Dauphinois 09/12/2010 20:10



Je vous remercie pour cette précision.


   Comme vous l'avez peut être vu, j'ai créé une petite rubrique sur les livres "médiévaux". Certes, j'ai surtout une bibliothèque sur les châteaux (ma passion de photographe et de marcheur) mais quelques livres d'histoire sont
présents.


 Je vous propose de m'informer de la sortie de votre livre et je le citerai sur ce blog après l'avoir goulument dévoré bien sur. .



guillimin 09/12/2010 18:17


d'après les archives du palais de Monaco ils n'auraient rien à voir avec Gibelin de Grimaldi baron de Grimaud


Le Chevalier Dauphinois 09/12/2010 18:55



Je vous remercie pour votre passage sur ce blog et votre participation.


  Mais j'aurais une question. Que signifie exactement : "ils n'auraient rien à voir" ?... Ceci bien sur pour corriger ma prose et parfaire la connaissance de notre patrimoine.