Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 07:30

 

Département :  67 - BAS RHIN

 

Le bourg : Voila une citadelle médiévale qui se voit de loin !

   Situation :  (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Saverne est situé à 80km à l'Est de Nancy, à 33km au Nord-Ouest de Strasbourg et à 12km au Sud-Sud-Est de La Petite Pierre (voir ce château).

    Le château du Haut Barr est situé au dessus de la ville de Saverne, et à l'extrémité Nord-Est d'un roc gréseux de 250 mètres de long.

    Coordonnées du château :

48° 43' 27.084" N 7° 20' 17.207" E
 48.72419°  7.338113°

 

Le château :

    L'extérieur :

Préambule

   Si vous avez une petite faim près de ce lieu ou si la soif vous gagne durant les chaudes journées d'été, voici un lieu agréable, avec un immense parking proche des commerces.

   Mais si vous préférez le silence des ruines, le calme des forets, l'odeur des arbres, je vous conseille d'éviter ce lieu bruyant.

 

La découverte

  Depuis l'immense parking (heureusement désert le jour de ma visite en avril) les remparts avec fentes de tir me donnent déjà le ton. Ce site n'est pas une ruine du Moyen Age comme je vous en montre souvent. Du château médiéval, il ne reste que peu, mais l'évolution architecturale de cet ancien château est intéressante.

   Les bâtiments sont construits sur 3 gros rochers de 20 mètres de haut.  Situé coté Sud, la grande porte m'impressionne. Elle est de style renaissance. Des bouches à feu très classiques, sans sculpture, sont implantées dans une tour polygonale du 18ème siècle protégeant l'entrée.

 

    L'intérieur :  

La cour

     Elle est très moderne et "cimentée" pour le ravitaillement en camionnette des restaurants et cafés. Mais elle comporte quelques particularités. A l'Ouest, une chapelle ayant été un lieu de pèlerinage durant de nombreuses années, puisà l'Est, une citerne.
  Un escalier du 20ème siècle m'invite à découvrir les plate-formes.

 

Le niveau supérieur

    C'est sur les plate-formes que l'on comprend mieux la raison de l'implantation de ce château devenu citadelle. Chaque rocher est un petit îlot permettant la défense des autres rochers. En contre bas, la chapelle romane se confond avec les tours et la roche.

  La vue est vraiment extraordinaire sur la vallée de Saverne. Ce site mérite bien son surnom : L'oeil de l'Alsace.

 

A quoi servait ce château ?

   Ces quelques morceaux de murs et les constructions très "modernes" ne me donnent pas une vraie vision de la puissance de ce site.

A quoi pouvait bien ressembler ce château il y a quelques siècles ?

   Une gravure le montre après le passage des architectes de Louis XIV. Je comprends mieux maintenant l'intérêt suscité auprès des évêques de Strasbourg durant 400 ans. L'ensemble est puissant et marque le respect.

 

C'est la fin

    En regardant vers le Sud sur une colline proche, je distingue une tour. Mon plan me dit qu'elle se nomme le Grand Geroldseck. Ma fibre médiévale se réveille. Il me faut instamment la visiter.Je descends les marches rapidement.

A tout de suite !

 

 

Histoire du château :

* Vers 1080 (?), l'évêque de Strasbourg demande la fortification de ce lieu. C'est le site idéal pour surveiller la vallée de la Zorn et l'axe de circulation vers le Duché de Lorraine.
* Vers 1168, des travaux d'agrandissement sont réalisés autour de la petite structure. Ils dureront 3 ans.
* Durant le 13ème siècle, le château devient la résidence de "campagne" des évêques de Strasbourg.
* Au début du 14ème siècle, le site est confié à des vassaux des évêques, et à des baillis.
* En 1356, le terrible tremblement de terre qui détruit Bâle, endommage aussi le château.
* En  1357, l'évêque Jean II de Lichtenberg demande la reconstruction des murs et bâtiments.
* En 1415, dans un bâtiment du château est emprisonné l'évêque Guillaume de Diest. Il est accusé de complicité avec les Ducs de Lorraine.
* Vers 1525, le château est attaqué durant la "guerre des paysans" (voir explication). Le bailli résiste et n'ouvre pas les portes. Quelques dirigeants de cette "rébellion" sont emprisonnés dans le château.
* A partir de 1568 (?), avec l'évolution de l'artillerie, l'évêque Jean de Manderschied demande des adaptations. Le château prend des airs de "citadelle".
* En 1618, début de la guerre de "30 ans". Ce château souffre peu durant cette dévastatrice guerre. Comme la ville de Saverne, il s'ouvre aux différents assaillants sans subir de dégâts importants.
* En 1648 (le 24 octobre), signature du Traité de Westphalie mettant fin à la guerre de "30 ans". Hélas, un article stipule le démantèlement et la destruction du Haut Barr.
* En 1649, c'est le début de la destruction du château qui servira de carrière de pierres et d'habitat pour quelques fermiers.
* En 1668, la chapelle est restaurée et des pèlerins viennent périodiquement prier.
* En 1680, le roi Louis XIV (voir liste des rois) envoie une troupe commandée par le maréchal Monclar pour occuper la région.
* Au début du 18ème siècle, le lieu est fortifié par les Français : Construction d'un mur d'enceinte.
* Vers 1743, dans les remparts, construction de bâtiments de casernement. Cette fonction militaire durera 30 ans.
* En 1773, les garnisons partent du château. L'évêque loue les bâtiments à des fermiers.
* Vers 1790, les révolutionnaires vendent ce symbole comme bien national.
* En 1798, un télégraphe optique de Chappe est implanté sur un des rocher du château. Il sera démonté  quelques mois plus tard.
* En 1801, le général Clarke achète les bâtiments et implante un jardin et des arbres.
* C'est à partir du début du 17ème siècle que naît la légende d'un trésor dans des souterrains. Le château ayant été habité par de riches évêques, il est "évident" qu'ils avaient caché leur richesse dans les murs. Ce mythe dura 1 siècle.
* En 1821,  la famille Kolb achète château et terres.
* En 1874, le site est classé aux Monuments Historiques.
* En 1878, l'état est le nouveau propriétaire.
* En 1970, la ville de Saverne achète les bâtiments, implante des commerces et construit un grand parking.
* Au 21ème siècle, la découverte des ruines est libre et gratuite.  Le risque de recevoir une pierre est faible.

 

Ce château modifié sous Louis XIV marque la puissance Royale sur cette région.

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 67 Vers Menu châteaux du Bas Rhin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Alsace : 67 68
commenter cet article

commentaires

Annak 08/01/2007 19:48

A l'est, tout est extraordinaire...
Bisous Chevalier :)
PS : on t'a dit que les fêtes de fin d'année étaient finis ?

le chevalier du 38 08/01/2007 20:09

"Ben non"........ Dans ma tour d'ivoire (en ruine bien sur) personne monte les 845 marches pour m'informer.....  Pauvre chevalier en dehors du temps !

loralie 07/01/2007 21:31

je l'aime bien celui la. et la vue est majestueuse. les escaliers par contre je les éviterais vois tu . belle ballade que je viens de faire encore une fois :0010:

le chevalier du 38 08/01/2007 10:00

Il est normal que tu ne montes pas les escaliers, le "petit ange d'ob" sait voler  (hihihi).....  Ce château est surtout extraordinaire pour la vue incroyable. Mais il n'est pas necessaire de monter sur le château, depuis le parking, une trouée dans les arbres permet d'admirer la vallée.

sevy 06/01/2007 17:26

dommage que la civilisation ait trop envahie ces lieux ...
Comme tu as pu l'observer j'aime tous les Nords ...
bisous
bon week-end

le chevalier du 38 06/01/2007 17:55

  Comme je souhaite montrer toutes les évolutions des châteaux médiévaux, il me fallait un exemple "d'exploitation commerciale" d'une ancienne forteresse.  Mais si les commerces ne l'habitaient pas, il est possible que cette ruine ne soit plus que pierres tombées.

sebele 27/12/2006 23:29

La "tour" située au sud est en fait le Grand Geroldseck. Le Greiffenstein se situe de l'autre côté.

le chevalier du 38 28/12/2006 18:51

   Holalalalala, voila que je perds le Nord, et que je ne sais plus quelle ruine il y a au Sud........ Soeur Anne me dit qu'à l'Ouest, rien de nouveau  (hihihi, je deviens fou !...)
  Vous avez amplement raison messire, je corrige de suite cette erreur, et je suis votre obligé maintenant !.... Encore merci.