Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 06:30

 

Département :  67 - BAS RHIN

 

Le bourg : L'architecture de ce château est unique, avec ces 2 donjons opposés.

      Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Andlau est un village au Sud de Barr et à 15 km au Nord de Sélestat. Les ruines du château nommé Haut-Andlau sont à 450 mètres d'altitude à l'Ouest du village.

    Coordonnées du château :

48° 24' 5.861" N 7° 24' 44.726" E
 48.401628°  7.412424°

 

      Origine du nom :

         En 880, la femme de l'empereur d'Occident Richard II le Gros est accusée injustement d'adultère. Elle se réfugie dans un petit hameau "sans nom" et fonde une abbaye qu'elle nomme Eléon. Ce nom est d'origine gréco-latine, et signifierait "mont des Oliviers".

   C'est l'hypothèse de nombreux linguistes faisant référence au sanctuaire construit par sainte Hélène sur le Mont des Oliviers, à Jérusalem.  Ce sanctuaire se nomme : Eleona.

   Avec la prononciation Alsacienne et le temps, le nom Eléon est devenu Andlau.

 

Le château : 

      L'extérieur :

L'approche

     Comme souvent en Alsace, la découverte d'une ruine castrale se fait après une ballade à pied dans une dense forêt. Sur le sentier, profitant d'une trouée dans les arbres, j'admire la curieuse ruine.

   Un château avec 2 donjons opposés est unique en France. Cette forme caractéristique me rappelle une gravure à la BNU de Strasbourg faite par Silbermann. J'ai hâte de découvrir cette ruine.

Je presse le pas.

Un plan de château fort peu classique

Première analyse 

   Le château est entouré par un rempart avec 2 tours d'angle à l'Est du coté de l'attaque. Ce mur de protection a perdu un peu de sa hauteur et de son agressivité mais quelques archères sont encore visibles. Les restes d'un bâtiment que l'on pourrait nommer "le corps de garde" comporte une cheminée.
    Pour pénétrer dans la basse cour, il faut franchir une porte munie d'archères. Elle devait sûrement être précédée d'un pont levis aujourd'hui disparu. Les aménagements du 16ème siècle ont laissé quelques arquebusières et bouches à feu dans le mur.

 

Les courtines sont passionnantes

   Comme à mon habitude, je fais le tour de l'enceinte pour comprendre l'architecture de la ruine. Curieusement, je découvre que les immenses donjons sont borgnes.

Les seigneurs comptaient ils sur leurs mâchicoulis (voir vocabulaire) pour se défendre ?

   En longeant les murs du logis, je suis en admiration devant ce bâtiment en granit avec de hautes archères en partie basse et de nombreuses fenêtres romanes pour les 2 étages supérieurs.

   Après quelques minutes d'observation, je peux enfin vous montrer le plan de cette belle ruine. Il me faut maintenant trouver la porte du logis. 

 

Que de luminosité pour un château médiéval !    L'intérieur :

J'entre au paradis des castellologues

Quel choc !

    La lumière est omniprésente. Il est vrai que le manque de toit favorise l'entrée du soleil. Mais l'éclairage est aussi facilité par les très nombreuses fenêtres sur les murs

 

Les donjons

    Avant de rêver sur les fenêtres du logis, je m'attarde sur les donjons. Ils semblent massifs et devaient avoir une triple fonction :
  1 -  Tour d'observation. De là haut, la vue sur la vallée d'Andlau et de la Kirneck doit être unique. (Hélas, il n'y a plus d'escalier pour confirmer mes dires).
  2 - Protection ultime en cas d'attaque. Les corbeaux, devant supporter une bretèche, montrent le caractère défensif.
  3 - Symbole de la puissance du seigneur. Depuis la route nationale dans la vallée, bien qu'aujourd'hui caché par la forêt (qui ne devait pas exister au moyen âge) ces 2 puissantes tours sont visibles. Le symbole est fort.

 

Le logis

   Le logis est un bâtiment parallélépipédique irrégulier comportant des salles basses munies d'archères et de cheminées.

   Les salles supérieures devaient être l'habitat du seigneur. Que de beautés :

* Grandes cheminées,

* Fenêtres gothiques en arc brisé,

* Fenêtres à coussiège dont certaines avec encadrement en grès,

* Ouvertures trilobées ou quadrilobées.

Tout est fait pour le confort et la beauté. Voila un logis qui devrait être agréable à vivre.

 

C'est fini
     Hélas, la période révolutionnaire a enlevé les culs de lampe qui devaient être sculptés, les manteaux et jambages décorés des cheminées, ainsi que les boiseries. Mais avec un peu d'imagination, il est possible de "voir" le luxe de ce château et de reconstituer les murs intérieurs. 

    Déjà, le soleil se cache derrière les Vosges, il me faut revenir dans la vallée.

Adieu château luxueux.

 

 

Histoire du château :

* En 996, une famille d'Andlau est citée dans un texte. Cet acte fait des Andlau l'une des familles la plus ancienne d'Alsace.
* Vers 1246, Eberhard d'Andlau réalise la construction d'un château.
* Vers 1264, le château  semble terminé et habité.
* En 1274, la famille d'Anlau fait allégeance à l'évêque de Strasbourg.
* En 1376, le seigneur d'Andlau blesse gravement un soldat de Strasbourg. Les représailles sont terribles. Le château semble avoir été pillé.
* En 1438, le château est habité par un riche bourgeois devenu le châtelain (Thenie Lamprech). Il semble qu'il soit fait capturé contre rançon par les soldats de la ville de Obernai.
* En 1618, début de la "guerre de 30 ans" (voir ce livre). Ce château d'habitation souffre un peu durant cette dévastatrice guerre.
* En 1633, les Suédois attaquent puis envahissent le château.
* Vers 1636, les troupes de Strasbourg occupent maintenant la place.
* En 1648 (le 24 octobre), signature du Traité de Westphalie mettant fin à la guerre de "30 ans".
* En 1673, une petite garnison de soldats de Strasbourg garde le château.
* En 1678, le roi Louis XIV (voir liste des rois) envoie une troupe commandée par le maréchal Créqui pour occuper la région. Le château est pillé puis partiellement détruit. Mais le seigneur d'Andlau est toujours propriétaire du domaine.
* En 1792, les révolutionnaires le réquisitionnent puis le vendent à un commerçant.
* A partir de 1806, ce nouveau propriétaire démantèle le château et vend les plus belles boiseries et pierres aux plus offrants.
* En 1818, le Comte Antoine Henri d'Andlau achète la ruine et tente de consolider les murs détruits par 12 ans de "saccage".
* En 1859, des travaux importants de consolidation sont entrepris.
* En 1926, la ruine est classée aux Monuments Historiques.
* En 1928, le Club Vosgien entreprend quelques travaux de restauration.
* A la fin du 20ème siècle, l'état et la collectivité aident le Comte Guillaume d'Andlau à consolider certains murs  de ce merveilleux et unique château.
* Au 21ème siècle, la découverte des ruines est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre n'est pas négligeable bien que limité.

 

Passer l'hiver près de cette cheminée devait être un plaisir.

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du Bas Rhin Vers Menu châteaux du Bas Rhin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Alsace : 67 68
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 22/08/2013 21:48

H eureuse découverte, si originale :
A voir deux donjons, n'est-ce point banal.
U ne gravure magnifique que nous montrez
T émoigne de ce castel toute la beauté.

A vec images, plan et vue satellite,
N ous sommes gâtés pour apprécier ce site !
D eux tours d'angle protégeaient l'un des côtés;
L 'entrée, la voit-on fort sécurisée :
A rchères, peut-être assommoir, pont-levis
U nis pour bien repousser l'ennemi.

B orgnes donjons assuraient lors le guet;
A ussi de refuge ultime ils servaient;
S ans oublier que puissance dénotaient.

R ésidence seigneuriale laisse rêveur...
H ormis sur parties basses - celles "inférieures" -
I l n'est point de défense, mais la gravure
N ous révèle sous le toit nombre d'ouvertures...

A insi purent, un temps, les hôtes de ces lieux
L uxe apprécier dans espace lumineux.
S ont nombreuses les fenêtres, fort travaillées,
A ux arcs brisés, tri ou quadrilobées;
C ertaines ayant coussièges : je les adore !
E t cheminées ajoutèrent au confort.
...

N oblesse, sans faste outrancier, je vois là...
B ien en paix, vivre ici dut être joie.

Le Chevalier Dauphinois 23/08/2013 12:45



  L'architecture du château fort du Haut Andlau est unique. Des sites fortifiés avec 2 doncjons (dont un a été déclassé après la construction du 2ème) il en existe beaucoup, mais
deux hautes tours opposées, ceci est rare ---> Magnifique exemple de la créativité des architectes.



kontomichos 22/02/2010 18:02


rebonsoir, tu peut confirmé qu'il y avai un pont levis,l'espéce de quarré qu'il y a autour de la porte en profondeur c'est l'emplacement du pont levis qui si encastré,on observe des fois dans les
deux angles haut les trous ou passer les chaines du pont, souvent reboucher au 16eme siecle suite a l'abandon de ceci.
Blandine


Le Chevalier Dauphinois 12/02/2013 20:00



  Il faudra que je retourne déguster ce château car de nombreux détails m'ont échappé. Je pressens déjà que mon oeil sera fasciné de nouvelles beautés.



imperator 24/01/2010 11:50


Encore un magnifique chateau d'Alsace, c'est une région qui n'en manque décidément pas !

A quand un article sur le Haut Koenigsbourg ?

Dans un autre style, vous pouvez aussi visiter les chateaux de Bretagne, pour vos prochaines vacances peu être ?
En attendant je me permets de citer http://www.chateauxmedievaux.com, qui en montre pas mal sur le sujet, même si c'est moins détaillé.

Amicalement


Le Chevalier Dauphinois 24/01/2010 22:07


   Le haut Koenigsbourg sera certainement l'un des derniers châteaux d'Alsace décrits dans mon blog. J'adore tant les ruines oubliées que je les mets en avant.
Mais je le décrirais, promesse de Chevalier !
  J'ai visité une parti des châteaux de Bretagne, 2011 sera l'année des départements de l'Ouest.
 


Serfass 29/04/2008 08:39

bonjour,
votre lien Situation : (--> le voir sur une carte) concernant le château du Haut-Andlau aboutit à une erreur !
Vous montrez en réalité la maison forestière du Hungerplatz et non le château d'Andlau ! Celui-ci est situé, par rapport à la maison forestière, à environ 20 min de marche en direction de l'Est, donc en direction de la plaine du Rhin.

Le Chevalier Dauphinois 07/05/2008 20:12



Vous avez raison messire, j'ai commis quelques erreurs dans les emplacements de ces incomparables ruines Alsaciennes... (je me fais vieux et ma souris bouge toute seule).. Je corrigerai
prochainement.... Merci.



:0023: GUYL 11/12/2006 18:28

Je te salue Chevalier du 38 et te remercie pour ta visite dans mon univers.... lol

Super tes photos surtout la dernière, c'est tres beau les ruines. Merci de nous en faire profiter car je ne connais pas l'Alsace. :0010





le chevalier du 38 / Le Chevalier Dauphinois 11/12/2006 19:41



Ho, princesse, point de connaissance Alsacienne vous avez !


 Je vous propose une découverte de cette magnifique région pour les ruines, l'accueil et le bon vin..........
Heu........... Je vais d'abord commencer par les ruines, car après le vin, je vais ...hic.....dire des bêtises.