Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 07:30

 

Département :  67 - BAS RHIN

  Les modifications du 18ème siècle sont bien visibles sur cet ancêtre.

Le bourg :  

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

   Le village de La Petite Pierre est situé à 10 km au Nord de Saverne, dans le parc naturel régional des Vosges du Nord.

   Coordonnées du bourg :

48° 51′ 24.754″ N 7° 18' 55.858" E
 48.856876°  7.315516°

 

Le château :

     L'extérieur : 

L'arrivée

      Un immense parking attend mon "destrier à moteur" à l'entrée de la cité fortifiée. Je suis surpris de ne pas voir un site médiéval, mais un petit village sur un roc avec des pans de mur de type Vauban. Tout a l'air neuf dans une architecture du 17ème siècle.
    L'ensemble est beau, mais point de "mon siècle" (Je vous rappelle que je me sens médiéviste-amateur et non architecte-passionné de citadelle).

Les fentes de tir ont remplacé les archères médiévales 

1ère analyse

   C'est au bout du village de La Petite Pierre (nommé aussi Lützelstein) que mes yeux commencent à cligner de bonheur. Même si le château est très remanié au 16ème puis au 17ème, on sent l'âme du moyen âge. Les hauts murs comportent des archères (transformées en fentes pour tir avec fusil) et des bouches à feu (pour des canons très modernes). Des échauguettes très fines transforment son architecture en citadelle.

     Un pont fixe (qui devait sûrement être un pont-levis il y a 600 ans) me montre la direction d'une belle porte hélas fermée le jour de ma visite. Mais tout cela est "trop jeune" pour être moyenâgeux. Il me faut chercher d'autres indices.

 

2ème analyse
     L'extrémité du château me donne un peu d'espoir, c'est peut être dans la partie "basse" que résident les traces des vieilles fortifications. En descendant par un escalier étroit, je découvre un vestige merveilleux de rondeurs "primitives" avec des petites fentes de tir.


    Un chemin se dessine entre de hautes herbes, mon âme d'aventurier ne peut que suivre cette invitation à la découverte.... Mais un panneau me stoppe.

Que faire ?.... (chut, ne le dites à personne, mais j'ai continué la marche).

Le roc s'effrite mais le château tient toujours !

3ème analyse

     Je suis dans le fossé, en contrebas des murailles du village et, au milieu de la verdure, une entrée qui devait être fortifiée attire mon attention.

Est ce la grotte d'un monstre ?

Un souterrain secret avec un trésor ?

    Pour vous, je vais découvrir ce lieu mystérieux...... J'avance doucement.... Mes poils se hérissent, mais ce n'est pas la peur (je suis un chevalier, souvenez vous !), plutôt le froid humide d'une ...... source d'eau fraîche.

 

4ème analyse
   Moi qui rêvais de vous décrire un combat contre un dragon, la découverte d'un coffre plein de bijoux, et pourquoi pas sur une étagère, le mythique Graal...... Je ne peux que vous montrer dans cette grotte de l'eau.

  Mais au moyen âge, c'était le plus grand des trésors !

 Et cette eau, comment allaient ils la chercher ?

Tout simplement par un puits situé proche de mon "destrier".
      Cette aventure "caverneuse" m'a donné soif, je vous quitte pour boire un godet, non pas d'eau sortie du puits, mais d'hydromel  dans la taverne du village. 

C'est bon l'Hic..dromel

 

   Histoire du château : 

* Vers 1180, il semble qu'une famille noble nommée 'De Parva Petra' construit un édifice fortifié sur le roc.
* En 1205, un château est cité dans un texte appartenant au Comte de Lutzelstein. (voir titre de noblesse)
* En 1220, l'évêque de Strasbourg récupère le château après une bataille de territoire contre Hugues de Lutzelstein. Ceci est un acte d'extension du territoire de Strasbourg sur l'évêque de Metz.
* En 1221, la famille récupère le fief de La Petite Pierre suite à leur allégeance à l'évêque de Strasbourg.
* En 1358, une chapelle castrale dédiée à la Sainte Croix est construite.
* En 1403, Burkhard de Lutzelstein prévôt de la cathédrale, doit céder une partie des terres, de la ville et du château au roi Ruprecht Ier et à l'évêque de Strasbourg.
* En 1413, la famille Lutzelstein est chassée du château.
* En 1414, après de multiples demandes, les Lutzelstein récupèrent une partie du château suite à l'intervention du roi Ruprecht Ier.
* Vers 1430, les 2 fils de Burkhard de Lutzelstein guerroient et livrent des batailles de territoire et aussi participent à des actes de brigandage qui commencent à agacer les puissantes familles de la région.
* En 1445, ils pillent le légat du pape.
* En 1447, ils attaquent et prennent Bitche. La réaction ne se fait pas attendre et ils se retrouvent attaqués dans leur château de La Petite Pierre. Frédérique Ier assiège le site durant 2 mois et c'est par une ruse un jour de brouillard qu'il récupère le château. La garnison palatine investit la ville.
* En 1449, les 2 frères chassent la garnison.
* En 1452, l'armée de Frédérique Ier assiège la ville durant 2 mois. La place est prise, les 2 frères sont chassés et décèdent sans héritier en Lorraine.
* En 1522, une attaque nocturne est tentée par Franz von Sickingen. Elle échoue par un concours de circonstance.
* En 1563, le château change de propriétaire. Il appartient à Georges-Jean Veldenz Lutzelstein. De nombreuses et importantes modifications sont apportées au confort (fenêtres à meneaux, citerne) et à la protection contre l'artillerie.
* En 1618, début de la "guerre de 30 ans" (voir ce livre). 
* En 1632, le château est pris par l'armée Française.
* En 1648 (le 24 octobre), signature du Traité de Westphalie mettant fin à la guerre de "30 ans".
* En 1675, les français conduits par Montclar attaquent et détruisent de nombreux châteaux. Pour éviter les saccages, les bâtiments sont remis sans combat aux armées de Louis XIV (voir liste des rois). Cette raidissions n'empêche pas la démolition des fortifications de la ville (mais pas du château). 
* Vers 1680, une garnison Française s'installe dans le château et modernise partiellement les fortifications par un disciple de Vauban : Jacques Tarade.
 * En 1718, un texte exprime les problèmes du à l'appartenance de certains bâtiments par la famille Palatine de Wittelbach. Ces propriétaires n'entretiennent pas leur bien. . Conséquence : Les travaux de fortification des Français sont inutiles car certains murs s'écroulent.
* En 1814, après la défaite de Napoléon, les troupes Russe attaquent la cité qui résiste durant 4 mois.
* Vers 1820, les troupes Françaises occupent à nouveau la place et réalisent quelques travaux d'entretien.
* En 1870, les Français abandonnent la cité sans combattre au profit des Allemands de l'empereur Frédérique III.
* En 1871, le peu d'amélioration et de consolidation des murs ne permet plus de nommer La Petite Pierre comme forteresse.
* En 1922, les ruines sont classées aux Monuments historiques.
* En 1977, le château abrite les bureaux du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord.
* Au 21ème siècle, la découverte du village fortifié est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre est faible.

 

Voila un vestige médiéval qui brille encore par sa puissance.

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 67 Vers Menu châteaux du Bas Rhin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Alsace : 67 68
commenter cet article

commentaires

valserine 27/08/2007 13:08

Celui-ci me plaît beaucoup. Quel sens de l'aventure et quelle connaissance !
Je suis impressionnée. Je reviendrai...

Le Chevalier Dauphinois 27/08/2007 22:15

Je vais te dire un secret (ne le répète pas) --> je n'ai aucune imagination, ce sont les Pierres qui me parlent, même la "Petite Pierre".

sevy 03/12/2006 09:59

merci de nous faire profiter des chateaux de notre beau pays
et un de plus ...c'est une véritable encyclopédie des chateaux !!!
bon dimanche
bisous

le chevalier du 38 03/12/2006 13:43

Tu décris tellement bien ton Nord, que je me dois de t'imiter pour mes ruines castrales..... mais y arriverais je ?

loralie 01/12/2006 22:02


le nom du château, je n'ai pas résisté. et j'ai bien fait encore une merveille. et je sais que princesse anna k est en alsace en plus.

merci pour toutes ces merveilles que tu me fais découvrir :0010:

faut que je pense a me procurer un destrier moi aussi. douce soirée

le chevalier du 38 02/12/2006 14:07

Un destrier...... ou un ........... prince charmant qui t'emporterait vers des châteaux enchantés.

Annak 01/12/2006 14:46

Bonjour Chevalier :) tiens, je vais te poser une enigme ;) dans cette article, le nom de ma ville est citée. Quel est-il ?
Tu veux savoir comment être parmi les 10 premiers ? en publiant les commentaires toujours très pertinents que je te laisse :P
Bon week end de "chasse":)

le chevalier du 38 01/12/2006 19:21

    Holalalalala, une princesse qui pose une énigme à un chevalier..... Et si je réponds bien....wahou............. dans les films, il a une bise !....... hummmmmm..... Mais si je réponds mal, que m'arrive t il ?....... dans les histoires, le chevalier disparait dans des gouffres impressionnants .......... heu....suis je vraiment si courageux ?...... heu....Alors, ......heu...... j'ai la réponse....... heu ........ cette ville............. est.............. en Alsace  (hihihin malin je suis).

Le Barde 01/12/2006 10:03

Bon c'est décidé je vais faire la visite des caves en Alsace... Caves à Hydromel bien sur ! Bon d'accord, des châteaux SUR les caves...

le chevalier du 38 01/12/2006 12:22

    Bien le bonjour messire Le Barde......... J'avoue..... j'ai un peu menti............ Ho, je sais, un chevalier n'a point droit au mensonge.... Mais il est tellement petit, (pas le chevalier, le mensonge bien sur) et, presque vrai... Point d'hydromel dans la taverne, mais frugal repas et vin blanc de grande qualité....