Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 07:30

En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

Résumé :

    « Même si quelques noms ou épisodes fameux sont familiers à beaucoup, entre les temps forts de l'Antiquité romaine et de la Renaissance, le Moyen-Age fait parfois figure d'âge disgracié dans l'histoire de l'Italie. La très grande diversité des structures politiques, des cadres de civilisation et des questions suscitées par leur construction ne facilite pas un discours d'ensemble.
    Cette diversité crée pourtant l'unité de l'Italie médiévale : sa position de carrefour, sa qualité de point d'ancrage de la mémoire romaine, l'omniprésence de la civilisation urbaine dans le Nord et le centre, l'existence de sociétés pluriculturelles au sud ou encore la présence des papes sont autant de facteurs communs à de vastes portions du territoire.
    Le présent ouvrage analyse successivement les héritages romain et carolingien, la mise en place des autonomies urbaines et les reconstructions monarchiques du XIe au XIIIe siècle, les évolutions du système communal aux XIIIe et XIVe siècles ainsi que l'instauration d'un équilibre politique précaire au XVe siècle ; et, enfin, les mutations économiques, sociales et culturelles des deux derniers siècles du Moyen Age.
    Cette synthèse vient ainsi combler une lacune, en tentant de mettre en évidence les "caractères originaux" de l'Italie dans l'histoire de l'Europe médiévale.»
 

 

Mon avis :
L'Italie autrement !
     
   Ma vision de l'histoire de l'Italie était assez simple. Il y eu :

- L'époque Romaine et ses Empereurs,

- Puis 1515 et la victoire Française à Marignan.

- Puis la renaissance avec ces génies en peinture et en architecture.

 Mais de l'époque médiévale..... Rien........ Je ne savais rien. (Et vous ?).
 
Voici LE livre qui m'a permis de combler mon immense inculture sur ce pays si proche de nous.
 
   Cet ouvrage explique merveilleusement bien les provinces, leurs luttes et leurs influences durant 10 siècles. La chronologie des évènements est bien détaillée, les personnages centraux ou décisifs sont décrits avec précision.
   Evidemment, l'auteur n'a pas le style inimitable de J. J. Julaud (voir ici) qui rend l'histoire si agréable, mais l'ouvrage se laisse lire, si l'on prend des notes.
   Avec ce livre, je ne cherche pas à être un prof d'histoire, mais un touriste-médiéviste ayant un peu de connaissance. Ce livre me permet de passer mes prochaines vacances en Italie avec un savoir de base pour comprendre les ruines castrales et leur histoire. Puis de retour, je vous les narrerai pour votre plaisir.
Rendez vous pris dans 1 an ?
 

Venez découvrir maintenant les châteaux forts d'Italie.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevaier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 23/08/2015 17:27

Voilà un livre qui m’a déroutée au départ.
Je l’ai même laissé de côté pendant un moment après avoir lu les… 50 premières pages, en gros (je ne me souviens plus vraiment), ce qui est exceptionnel chez moi : en général, je commence une lecture et je la finis, sans interruption.
… Je trouvais la lecture « ardue ». Pourtant je n’ai pas l’habitude de lire des choses « faciles » - je veux dire : des romans, par exemple.
… Je pense que c’est dû au fait que je ne connaissais point les noms cités, et j’étais un tant « perdue »… Pourtant, j’aime les généalogies de nos ancêtres !

… J’ai donc repris sa lecture plus tard, et là, j’ai été enthousiasmée tant il y a d’évènements contés dans ce grimoire ! Mes neurones historiques se sont réveillés et j’ai vraiment apprécié la lecture jusqu’au bout.

… Il me semble que c’est la façon de traiter le sujet qui déroute : mais, comment faire autrement que des chapitres distincts sur une multitude de détails, chapitres qui reviennent sur telle ville, ou tel problème politique ou touchant le commerce, etc…
L’Histoire de l’Italie est tellement morcelée, comme le Pays lui-même à cette époque, que l’auteur a dû morceler son récit.
… Il ne faut pas « perdre le fil », et c’est extraordinaire tout ce que l’on apprend (lorsque l’on est novice comme moi sur ce sujet).
… Ce qui est sûr, c’est que je reprendrai la lecture de ce grimoire une seconde fois. Car, bien que j’aie pris des notes, il me faudra une relecture pour tout enregistrer dans ma mémoire, et recouper certains évènements lus dans d’autres de mes grimoires.

… Une mention particulière, et à mes yeux, pour le (les ?) chapitre sur le royaume Normand de Sicile : il est très bien expliqué et très détaillé, ce qui m’a fort plu.

… Et, « récompense » pour moi (pour avoir été tenace ?… ! ) j’ai connu, par cette lecture, l’origine de la famille de Saluces, dont je vous ai parlé il y a peu au castel de Corcelle, et que j’avais encontrée dans votre castel de Barrière à Villemblard, et à la Tour d’Yviers, et qui touche un pan d’Histoire de ma contrée natale également : le bonheur !

… Comment alors ne pas recommander ce livre même s’il n’est pas toujours de lecture très aisée parce que s’y mêlent et entremêlent tant de noms de seigneurs, rois, villes, etc… et tant d’évènements dans tant de « bouts de pays » qui composaient l’Italie au Moyen-âge : chacun doit pouvoir y trouver « sa vie » comme l’on dit. Ce fut le cas pour moi.
… En conclusion : merci de l’avoir conseillé, Chevalier !

Le Chevalier Dauphinois 23/08/2015 17:56

* En préparation à ma 1ère croisade dans la "Botte", j'avais acheté ce livre pour plusieurs raisons :
- 1 - Pour tenter de comprendre l'histoire de ce pays qui n'en était pas un.
- 2 - Pour avoir les noms de personnages bâtisseurs ou assaillants de châteaux forts.
- 3 - Pour cocher sur ma carte les lieux des châteaux forts.
* Mais comme vous, j'ai eu quelques difficultés. Le livre est trop dense. Et l'histoire point facile.
* Avant, je m'étais un peu abreuvé des Guides Bleus et Verts de la Péninsule, ainsi j'avais quelques bases.
* Heureux je suis que cet ouvrage soit un délice de détails pour vous. J'ai toujours un peu la crainte de décevoir par mes conseils parfois trop ciblés ou trop ponctuel (exemple :Ma croisade en Italie)

Anne la Dauphinoise 11/04/2013 20:55

Eh bien, encore un lien que je ne connaissais point : celui des livres de poches d'occasion ! Je les trouve aussi (et d'autres) dans les brocantes, vide-greniers.(et abebooks et rarelivres pour les
très spéciaux, d'occas si possible !) Pour les bouquinistes... faudrait que je demande aux vaches, chevaux, ânes, etc... (et même biches, chevreuils...) s'ils en savent le chemin !... On ne peut
pas tout avoir sur place ...
Je m'en vais vous dire ce que je pense de votre "animation", puisque je peux la commenter "sur place". Merci.

Le Chevalier Dauphinois 12/04/2013 13:11



  N'étant point Cresus, il me faut trouver des solutions pour acheter moins cher. Le web est une mine d'or pour moins dépenser.


 Pour l'animation, je vais prochainement supprimer le lien dans le commentaire, il faut que vous le mémorisiez. Dans quelques semaines ou jours, je vais :


* Supprimer mon article de test,


* Puis je vais acheter le logiciel (car la version de test comporte le sigle/nom en fond pour verrouiller l'utilisation)


* Et enfin, je vais commencer à mettre ce type d'animation pour les prochains châteaux (mais cela ne se verra pas avant la fin de l'année 2013).


 



Anne la Dauphinoise 11/04/2013 14:58

Merci pour tous vos renseignements : point ne vais attendre si le livre existe en livre de poche !
Et merci aussi pour les liens : j'ignorais que Pétrarque vécut à Fontaine-de-Vaucluse (y verrons-nous son château un jour ?... d'après ce que vous écrivez, ce serait logique... château de Fontaine,
pas de Pétrarque, bien sûr !)
... Je n'ai pas l'habitude d'aller lire sur wikipedia : "j'attends" de trouver les renseignements dans mes grimoires... (erreur ? sûrement - il va falloir que j'en prenne l'habitude...?) Et l'autre
lien est très intéressant aussi. J'avais rencontré Pétrarque ailleurs qu'en Provence : à Montpellier. Merci à vous d'être "mon chercheur de renseignements" !
... J'avais notamment lu quelques bribes sur Pétrarque dans le livre que vous conseillez sur la Provence : "La Provence au Moyen-Âge". Comme quoi vos conseils de lecture sont bons ! merci encore
pour ça. (les livres sur la tapisserie de Bayeux - que point ne connais - m'attirent aussi : je vais voir lequel choisir, en fonction du prix également !... et malheureusement !)

Le Chevalier Dauphinois 11/04/2013 18:25



  J'ai aussi cette contrainte des piastres, pour :


* L'achat de livres. C'est pour cela que je fais les vides greniers, les bouquinistes et ... les livres de poches d'occasion : http://www.livrenpoche.com/


* L'amélioration de mon matériel photo. Un téléobjectif pour voir les châteaux de loin, un grand angle pour avoir l'intégralité des petites salles, un flash puissant pour les salles
"souterraines", un trépied photo quand la luminosité est faible, etc...


* Les cartes précises pour randonner et trouver les ruines perdues.


* Puis.... un ou des logiciels spécifiques pour ma nouvelle passion... que j'ai expérimentée avec des progiciels de test dans l'église de Saint Laurent à Grenoble.


=========================================================


  Le château de "Fontaine", que j'ai visité et photographié, sera visible d'ici 3 ans car j'ai d'autres régions prioritaires à montrer.


 



Anne la Dauphinoise 10/04/2013 21:29

Ne me dites pas que vous ne connaissiez rien du Moyen-Âge italien : et Dante et Pétrarque ! (et Boccace aussi, je crois) Je les avais un peu étudiés (et connus à ce moment-là, d'ailleurs) en classe
d'italien. les lectures "dans le texte" sont fascinantes (pour moi !) Et j'avais adoré le "quattrocento" !
... Ce qui est cocasse, c'est que ces auteurs, je les retrouve maintenant quelquefois dans mes lectures sur l'Histoire de France : Dante et Pétrarque, notamment.
- Dante, parce qu'il a mis tellement de personnages connus du royaume de France (et d'ailleurs !) dans son enfer, qu'immanquablement un historien en parle un jour ou l'autre.
- Et Pétrarque, parce qu'il a vécu en France, avec son père.
J'aime ces "retrouvailles".
... Mais je dois avouer qu'au point de vue Histoire pure, je n'en sais pas grand chose (à part les "aventures" de Frédéric Barberousse dans ce Pays, parce que je possède un livre sur lui) Ce livre
m'intéresse donc - je vous fais confiance !- Je pense qu'il sera dans ma bibli un jour.

Le Chevalier Dauphinois 11/04/2013 10:23



  En livre de poche, cet ouvrage ne coûte que quelques piastres. Il y a donc une bonne "rentabilité" entre les informations et le prix. 


  Il existe de nombreux ouvrages sur l'Italie plus détaillés, avec plus d'images, mais pour faire une synthèse, j'ai apprécié ce livre que j'ai dévoré avant mes 2 séjours de ruines et
châteaux en Italie.


* En Provence, j'ai visité un château faisant un peu référence à Pétrarque : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine-de-Vaucluse


*  Et google-map a les traces de ses péripétie : : http://maps.google.fr/maps/ms?ie=UTF8&oe=UTF8&msa=0&msid=109259611798825289799.00046f74178450b80a6cb


 



Annak 09/02/2007 18:41

Honte à toi Chevalier ! et le quattrocento !!! et César Borgia qui essaye de faire l'unité italienne 4 siècles avant qu'elle ne se fasse !!!
Je crois que j'ai beaucoup de choses à t'apprendre ...en histoire :P
Bon week end :)

le chevalier du 38 09/02/2007 19:13

Ho, oui princesse AnnaK, j'ai besoin d'une maîtresse...... d'école bien sur.  Je ne suis qu'un rustre chevalier guerroyant et ne sachant point lire. Qui viendra me faire la lecture et m'apprendre les lettres ?...   Vous princesse ?