Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 06:07

 

Département :  68 - HAUT RHIN

 

Le bourg : La dense forêt camouffle merveilleusement la ruine.

  Situation :    (--> le voir sur une carte)

    Le site du château de Waldeck se trouve dans le Jura Alsacien, au Sud de Leymen, à la frontière avec la Suisse.

   Coordonnées du château :

47° 29' 7.426" N 7° 28' 31.292" E
 47.485396°  7.475359°

 

Le château :

     L'extérieur :

Pourquoi suis je ici ?

     Après avoir visité le château de Landskron, le livre des ballades du Club Vosgien m'indique qu'un chemin balisé serpente dans la belle forêt, puis s'approche d'une ruine de château.
   Vous me connaissez, je ne pouvais pas résister à l'appel des vielles pierres.

 

La découverte

    Dans la dense forêt, la ruine du château de Waldeck se cache, mais mon "oeil exercé de castellologue amateur" la découvre (j'exagère un peu, elle est à coté du sentier). La ruine est posée au sommet d'une colline à 467 mètres d'altitude.

    Les courtines externes sont construites sur  un rocher. Elles comportent des pierres pauvrement taillées. Aucune porte, ni ouverture de tir est visible. Voici une vraie ruine oubliée des hommes.

 

    L'intérieur :

Minimal ?

    Évidemment dans un château aussi ruiné, avec une végétation aussi envahissante, il est très difficile de comprendre l'architecture interne. Je vois quelques élévations sans pourvoir déterminer la fonction (donjon, 2ème rempart, tour carrée...), et ces murs ne comportent aucune d'archère. C'est certainement un bâtiment du 12ème siècle tant la géométrie est rectiligne. En progressant, je distingue clairement le plan d'une ou deux salles mais il m'est impossible de dire si c'est le logis, ou les dépendances.

 

Moins que minimal

    Ce château ayant été détruit il y a 650 ans, il faudrait un archéologue et une longue campagne de fouille pour retrouver l'architecture.
   En grattant un peu le sol, je découvre de nombreuses pierres, hélas aucune avec des marques de tâcheron, ni élément de décors.

 

C'est fini

    Mais quel silence et les odeurs de la forêt sont agréable. C'est une belle balade pour un pique-nique dans une ruine pleine de mystères.
   Hélas, le soleil se couche, la visite est terminée et mon destrier m'attend au parking du Landskron.

 

 

Histoire du château :

* En 1149, le château appartient à la famille de Waldeck citée lors de l'oblation qu'elle en fait à l'évêque de Bâle.
* En 1356, le terrible tremblement de terre qui détruit Bâle, démolit aussi le château. Il est nommé maintenant :" Burgstall " c'est-à-dire : "château en ruine".
* Durant un siècle, de nombreuses familles se succèdent à la possession du fief.
* En 1379, l'évêque de Bâle inféode les ruines du château et ses dépendances aux frères Fritscheman et Hertrich Zu Rhein de Hésingue.
* En 1453, le château et ses terres appartiennent aux Reich de Reichenstein.
* En 1618, début de la guerre de "30 ans". Le territoire est envahit à plusieurs reprises.
* En 1648 (le 24 octobre), signature du Traité de Westphalie mettant fin à la guerre de "30 ans". La seigneurie appartient au roi de France Louis XIV (voir liste des rois).
* En 1881, des fouilles sont organisées. Les quelques objets découverts sont exposés au musée d'histoire de Bâle.
* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre n'est pas négligeable. Ruine réservée aux passionnés, ou aux marcheurs.

 

Les murs en calcaires offrent de belles cachettes aux lézards.

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 68 Vers Menu châteaux du Haut Rhin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Alsace : 67 68
commenter cet article

commentaires

loralie 08/11/2006 22:34


le fait qu'il ne reste pas grand chose permet de rêver a ce qu'il a été...et moi j'adore rêver et imaginer...j'imagine bien aussi l'odeur de la forêt et le bruit du silence...si le silence fait du bruit.. mais tout bas... il faut juste savoir l'écouter...:0010:

Le Chevalier Dauphinois 09/11/2006 07:20



Bien le bonjour Loralie


* Cette ruine ruine castrale est merveilleuse.


* Elle permet la ballade à pieds, elle fait rechercher des livres et  elle me pousse à lire, puis elle attire la rêverie.


* C'est un bonheur permanent........sauf........ quand une pierre tombe sur mon heaume... Aie !



claude 07/11/2006 21:38

Pas mal... mon blog se rapproche un peu du tien, et je vois que tu es aps mal renseigné au niveau des articles... moi, je suis plus branché légendes... et VTT. Bonne continuation à toi

Le Chevalier Dauphinois 08/11/2006 12:26



* Bonjour messire Claude.


* J'ai aussi un destrier à pédales pour découvrir nos chemins, mais je ne l'ai pas fait en Alsace.


* J'irais sur votre parchemin pour découvrir ces sentiers et peut être qu'un jour...... on se retrouvera !



sevy 07/11/2006 07:46

oh dommage qu'il ne reste pas grand chose !
je te souhaite une bonne journée
bisous

Le Chevalier Dauphinois 07/11/2006 13:33



* Je vais alterner dans mes articles les châteaux "cassés, moins cassés, et pas trop cassés".


* Cela montrera les différents plaisirs que j'éprouve.


* Et, vous fera connaître des détails d'architecture.


* Etes vous d'accord princesse ?