Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 06:30

 

Département :  68 - HAUT RHIN

 

Le bourg :Voyez vous le château derrère le clocher ?

   Situation :    (--> le voir sur une carte)

       Katzenthal est un village viticole en bordure de la N145, au Nord-Ouest de Colmar. 
   Le château est situé sur un rocher à 320m d'altitude, à l'extrémité d'une crête au Nord-Ouest du village. Au 21ème siècle, c'est vraisemblablement le seul château d'Alsace au milieu des vignobles.
     Coordonnées du bourg :
48° 6′ 29.88″ N 7° 16′ 58.08″ E
 48.1083°  7.2828°

 

Le château : 

      L'extérieur :

1ère impression

      De loin, la première image que l'on a du château est la vision du haut donjon. Avec une base presque carrée de 7 mètres de coté, sa hauteur parait impressionnante, pourtant il ne mesure "que" 21 mètres. Il est bâti en bel appareillage de calcaire.

      Ce château est de dimensions modestes. Ce n'était pas la résidence d'une grande famille Alsacienne, mais plutôt celui d'un petit seigneur vassal ou un château de garde.

Dans les vignes, ce château paraît presque fantomatique. 

Le système défensif

   Lorsque je me rapproche de cet ancêtre par un chemin longeant les vignes, un épais mur en forme de fer à cheval délimite le périmètre du château. On peut supposer qu'un chemin de ronde et des créneaux (voir vocabulaire) coiffaient l'ensemble. Un fossé dans la pente isole le château et constitue la première défense.
  Le deuxième système défensif est assuré par le donjon dont je distingue quelques archères droites.
 
L'entrée

   En contournant le bâtiment par l'Est puis le Sud, j'arrive devant un pont fixe avec la porte principale peu impressionnante. Les ravages du temps et l'abandon du château à la renaissance ont laissé peu de traces du logis seigneurial, des dépendances et des écuries.  

 

   L'intérieur :

      Je n'ai pas eu la chance de visiter ce petit château car les jours d'ouverture sont rares (renseignez vous). Un petit musée est installé dans une salle montrant le résultat des campagnes de fouilles. 

 

 

Histoire du château :

* Vers 1200, un modeste château existe certainement. Il appartient à la famille d'Eguisheim-Dabo.
* Vers 1250, par héritage il est à Ulrich II de Ferrette.
* En 1251, Ulrich II rend hommage à Henri de Stachleck, évêque de Strasbourg. Le château est cité.
* En 1271, Ulrich rend hommage à l'évêque de Bale. Il récuse donc son acte passé il y a 20 ans. Le château est en fief à la famille Wineck.
* Au 14ème siècle, avec l'amélioration des arcs et engins de jet, les défenses du château sont améliorées et le donjon est surélevé (vers 1350 ?).
* Au 15ème siècle, le château appartient à l'Ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, puis aux Barons de Rhahsamhausen.
* A la fin du 15ème siècle, ce château de garde n'a plus une positon stratégique. Il est peu habité et se dégrade.
* En 1502, les bâtiments sont qualifiés de "ruine". Quelques années plus tard, un incendie le ravage partiellement.
* En 1828, la famille Rathsamhausen vend les terres et le château aux Barons de Gail.
* En 1848, il est revendu.
* En 1866, il est la propriété de la Société pour la Conservation des Monuments d'Alsace.
* En 1971, le château est "donné" à l'Association de Sauvegarde de Wineck.
* En 1981, les vestiges du château sont classés aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la visite de l'extérieur est gratuite. La visite de l'intérieur est payante. Renseignez vous sur les jours et heures d'ouverture. Le risque de recevoir une pierre est très faible.

 

Au pied de la courtine en 'fer à cheval', le donjon parait inaccessible..

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 68 Vers Menu châteaux du haut Rhin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Alsace : 67 68
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 11/08/2012 22:10

W ineck fut donc castel de garde, antan.
I rréelle image de nos jours... pourtant
N ul doute que son rôle de vigie il tint,
E rigé sur tertre, scrutant le lointain :
C omment ne point voir à plusieurs
K ilomètres à la ronde envahisseurs,

K yrielle de durs guerriers, mais tôt stoppés
A val de la colline par le fossé
T ant profond; puis devant eux se dressaient -
Z one ultime avant donjon - murs épais
E t pourvus de mâchicoulis, créneaux,
N eutralisant leur avance par le haut.
T out laisse à croire, du moins, qu'ils existaient...
H ors d'atteinte, résister la tour pouvait.
A insi prévenait-elle, cette vigie,
L es voisins de l'approche des ennemis.

Le Chevalier Dauphinois 14/08/2012 12:40



  Wineck n'est pas le plus impressant  hâteau d'Alsace, ni la ruines la plus romantique. Mais sa construction droite au centre de la petite courtine est inoubliable.



Lucile 22/06/2011 18:46


Bonjour,

Je connais bien le château du Wineck, mon grand-père ayant aidé à sa reconstruction. En effet, il a été abandonné à la renaissance et depuis les villageois ont utilisés les pierres déjà taillées du
château pour leurs maisons. Il était donc au début des années 60 dans un fort piteux état. Ce sont donc des passionnés du village qui ont décidé de le reconstruire (sans vraiment respecter les
recommandations des Bâtiments de France par moment). Ils ont aussi effectué des recherches archéologiques qui ont permis de déterminer que ce château n'était qu'une tour de garde. En effet, il n'y
a jamais eu de familles qui habitaient dedans, juste une petite garnison de soldats pour prévenir d'une invasion de l'Alsace et qui permettait de communiquer entre les différents châteaux d'Alsace.
Il est possible de voir des objets retrouvés lors des fouilles dans le château, notamment des boucles de ceintures et des couverts. La cour du château servait de jardin médicinal.

Il est possible de visiter le château tous les dimanches après-midi, de 14h à 18h. C'est un retraité qui vous le ferra visiter et vous donnera des documents informatifs. La visite est peu cher
(quelques euros si je me rappelle bien.), l'argent récolté servant à acheter du matériel pour entretenir le château. Il est aussi possible de prévenir l'association de sauvegarde du Wineck pour
visiter en dehors des heures d'ouverture.


Le Chevalier Dauphinois 22/06/2011 19:48



  Merci pour votre témoignage qui enrichit la connaissance de ce château. J'espère que les visiteurs seront nombreux pour amener quelques piastres dans les caisses de l'association.



loralie 22/10/2006 22:57

magnifique chateau...avec une vue magnifique aussi, et le ciel orageux est une merveille..cela donne a ton chateau un aspect inquiétant..et en même temps je le trouve rassurant la haut sur sa colline...dommage qu'il est été fermé tu m'aurais raconté...pfff :0056:

bonne semaine :0010:

le chevalier du 38 23/10/2006 12:17

Ha, si une "petite ange" était venue avec moi, je suis certain que toutes les portes se seraient ouvertes.  (vil flatteur je suis). J'y retournerais un jour je pense, ce n'est qu'une question de temps....elle m'attendra cette ruine, je le sais.

mkdeo 21/10/2006 22:39

Jolie la première photo !
je te souhaite un bon weekend !
à+++

le chevalier du 38 22/10/2006 08:12

    Un compliment de la part d'un grand phtographe comme toi me transporte.Pour ce château, déçu j'étais de constater qu'il était fermé, mais j'ai eu la chance d'avoir un début de ciel orageux..... Cela donne une atmosphère.  Il y a toujours quelque chose de bon dans chaque situation.