Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 13:00
     Au moyen âge, le symbole des fortifications est incontestablement le château fort, mais tous les villages n'en possédaient pas un. D'autres systèmes de protection des habitants ou de défense furent imaginés. Des remparts entourant la cité bien sur, des églises fortifiées etc....
   En Alsace, région riche en ruines de châteaux médiévaux, il est surprenant de découvrir une curiosité : Un cimetière fortifié.

 
 

Département :  68 - HAUT RHIN

 

Le bourg : Un joli parc ombragé remplace le fossé médiéval

  Situation :   (--> la voir sur une carte)

     Hartmannswiller est un petit village de plaine à 8km au Nord de Cernay, à 25km au Nord-Ouest de Mulhouse et à 6km au Sud-Est de Guebwiller.

     Coordonnées du bourg :

47° 51′ 46.08″ N 7° 12′ 59.04″ E
  47.8628°  7.2164°

 

La Fortification :

     L'extérieur :

La découverte

   En approchant de l'église, il est saisissant de voir le contraste de deux architectures d'époque et de couleurs différentes :

- Un bâtiment religieux "moderne" haut et clair,
- Entouré d'une "fortification" médiévale, basse et grise.

 

Supposition

    Le rempart est de forme polygonale irrégulier et comporte 2 tours rondes (voir le plan). Il semble logique d'imaginer qu'il y a 5 siècles, 4 tours d'angle protégeaient l'ensemble.

    Le rempart devait logiquement être entouré d'un fossé, aujourd'hui comblé et laissant place à un parc ombragé avec bancs. 

 

Analyse du rempart

    Les courtines et les tours comportent de petites archères droites (voir vocabulaire), percées à la base d'une ouverture ronde pour arquebuse. Cette construction semble datée de la fin du 15ème siècle.
    La hauteur actuelle des murs est faible pour une défense médiévale. Les remparts et tours ont du être arasés (au 17ème ?) mais l'impression de puissance n'a pas été effacé.

"Mes" ruines sont vraiment immortelles

 

 

Histoire de la fortification :

* Au 13ème siècle, construction d'une église sur l'emplacement actuel.
* En 1376, des mercenaires envahissent le village et incendie l'église.
* Au milieu du 15ème siècle, reconstruction de l'église.
* En 1495, fin de construction de la nouvelle église. Pour se prémunir des attaques de routiers, un mur fortifié est édifié autour. Il servira à regrouper la population dans une enceinte.
* En 1717, modification des fonds baptismaux de cette église médiévale.
* En 1862, un texte précise que les courtines ont une hauteur de 5 mètres
* En 1881, l'architecture médiévale de l'église est gommée avec la modification du clocher à bâtière par un clocher-porche avec une flèche.
* En 1920, la fortification est classée aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la visite est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre est négligeable.

 

Bien que partiellement arasées, courtines et tours sont toujours dissuasives

 


Ce village comporte aussi un autre vestige médiéval visible  I C I.

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 68 Vers Menu châteaux du Haut Rhin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Alsace : 67 68
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 31/07/2012 22:35

H eureuse je suis cimetière découvrir !...
A insi même un tel lieu pouvait offrir
R epos certes éternel, mais aux vivants
T rès bon refuge quand venaient les brigands.
M agnifiques fortifications montrées...
A urais-je aimé leur hauteur admirer.
N e suis-je point, c'est vrai, déçue pour autant:
N e sentons-nous pas leur puissance d'antan
S ourdre partout où se porter l'oeil a l'heur.
W haou !... Courtines et tours forment un décor
I rréel de nos jours, lilliputien.
L eur charme, de là, certainement en vient,
L aissant un sentiment de paix flotter.
E t que dire de notre Chevalier qui sait
R endre attirant même un lieu pas très gai !...

Le Chevalier Dauphinois 01/08/2012 20:40



    Il est vrai que le cimetière dit fortifié n'a pas puissance d'une château fort ni d'une église avec salle de repli. Pourtant, ce fut un des moyens que nos ancêtres ont trouvé
pour survivre face aux vils Routiers et bandits.



Bernard MARCHANT 31/07/2012 08:05

Superbe église fortifiée... Ve la taille des contreforts, je me demande quelle pouvait être la profondeur du fossé?Des contreforts si petits nbe collent pas avec des courtines auxquelles il manque
deux ou trois metres? (c'est mon idée de débutant "absolu" en castellologie.

Le Chevalier Dauphinois 01/08/2012 20:49



  La terre d'Alsace a souffert de nombreuses guerres et batailles. c'est presque un "miracle" que ce petit rempart ait survécu. Certes, il n'a plus son prestige d’antan et je suppose que les
murs ont été un peu arasé.


... Mais quelle souvenir il nous montre !.... Unique.



Bernard MARCHANT 31/07/2012 07:48

Cher Chevalier, je me permets de vous envoyer para le canal des "commentaires", mon offre de vous aider dans votre recherche qui me passionne; Cher Chevalier,

Je retourne bientôt en Catalogne (Rosas/Figueras) jusqu'à fin septembre...
Je suis disponible et équipé en matériel photo PRO. Il me serait agréable de rendre service en vous procurant des photos de qualité (21 millions de pixel) de quelque batisse que ce soit.
Faites moi savoir en quoi je puis vous aider.

A vous lire
Bernie Marchant

++

Le Chevalier Dauphinois 01/08/2012 21:09



  Hooo, quelle magnifique proposition. Heureux est le modeste chevalier.Même si je n'ai pas encore fait les articles, j'ai photographié beaucoup de ruine en Catalogne. Il me semble qu'il me
manque :


* Le pont fortifié de Besalù.


* Village fortifié de Peratallada.


     Merci pour votre proposition.



la cotentine 27/11/2009 18:24


c'est superbe ce site...l'église très blanche conraste au milieu des remparts, mais c'est bien jpli !!


Le Chevalier Dauphinois 28/11/2009 07:30


Il n'existe que peu (3 il me semble) de cimetière fortifié. Ces images ont été tirées depuis des diapos, la qualité s'en ressent un peu.


Elisa 12/11/2009 19:01


Superbe édifice, très bien entretenu et entouré d´un paysage bucolique.
A plus
Elisa, Argentine


Le Chevalier Dauphinois 12/11/2009 21:00


Les photos (prises il y a longtemps avec un appareil mauvais) ne rendent pas la beauté du site médiéval.