Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 08:10
 
     Les églises fortifiées n'ont pas la puissance ni l'aura d'un château fort, mais elles sont pour moi un petit dessert sucré, une petite cerise sur mon gros gâteau de ruines médiévales.
   Goûtez moi celle-ci.
 


Département :    55  - MEUSE

Le bourg :
   Situation :   (le voir sur une carte)
      Le petit bourg de Jouy sous les Côtes est situé à 12km à l'Est de Commercy et à 22km au Nord-Ouest de Toul.

   Coordonnées du bourg :

48° 46′ 18.84″ N 5° 41′ 39.12″ E
 48.7719°  5.6942°

 
L'église:
       L'extérieur :
Pourquoi le choix de ce bourg ?
       C'est par un petit article dans un journal local que j'ai eu connaissance d'une église fortifiée dans ce village. Ayant visité la veille l'incroyable château fort de Preny, j'avais envie de sagesse avec une petite fortification.

Je ne vois rien
    L'imposante église trône au centre du village précédée par une grande place me permettant de l'admirer. Mais je ne vois aucune trace de fortification.
  En la contournant, je distingue une tour escalier octogonale sur la gauche, avec des ouvertures verticales, mais ce sont certainement des puits de lumière et non des archères (voir glossaire).
   Il est surprenant de voir une tour escalier pour accéder au sommet d'une église traditionnelle, mais cela n'est pas une preuve tangible de fortification médiévale.

Recherche des indices
    Supposant que le clocher fut une sorte de donjon ou de tour de protection, je cherche des indices de défense, mais ..... rien.
    Contre le mur servant certainement de couloir entre la sacristie et l'église je trouve des traces d'anciennes ouvertures, aujourd'hui obturées. Mais cela ne me semble pas défensif.
    Lorsqu'une fortification se refuse à moi, généralement je reprends de la distance pour comprendre mon erreur et....

Ai je trouvé ?
     ..... En observant l'édifice religieux depuis le coté opposé au clocher, je distingue... Hooo... incroyable !


   Je vous sens un peu perdu  devant une église fortifiée, voici les multiples indices.

La salle de repli
   Sur le mur du clocher, les traces de solins prouvent la surélévation ancienne de l'église. Et pourquoi rehausser une église ?.... Pour créer une salle de repli (système classique de protection et parfois de défense si des ouvertures de tir sont ajoutées).
    Cette salle (aujourd'hui disparue) au dessus du choeur explique la présence de la tour-escalier.

La bretèche
    En avançant vers le clocher, je distingue entre 2 fenêtres une construction en surplomb. Evidemment vous pensez à une bretèche. Mais que protège t elle ?.... hihihi, un contrefort !
   Comme moi vous êtes surpris , mais cela s'explique par la reconstruction de l'église. A l'origine elle était orientée Nord-Sud, et elle fut agrandie dans le sens Est-Ouest.
   Cette bretèche, comportant le blason des Ducs de Bar, devait certainement protéger le portail d'entrée de l'église médiévale.

L'archère
    Repu par tous ces indices médiévaux, je retourne vers mon destrier quand soudain ma petit voix intérieure me dit de prendre une autre voie, et là je vois.
     Je vois, je vois, je vois (sans boule de cristal ) une fente au dessus d'une fenêtre. Evidemment celle de droite est une fissure mais celle de gauche est une magnifique archère-canonnière à double traverses cruciformes. A elle seule, cette ouverture justifie mon déplacement dans ce village de Jouy sous les côtes.

       L'intérieur :
    La porte est ouverte, et j'entre dans ce monde bien différent de mes ruines de châteaux forts. Comme je le pensais, aucun indice de fortification est visible pour un pécheur (plutôt chasseur de ruines ) comme moi.


Histoire de l'église :

* Au 15ème siècle (?), l'église médiévale est fortifiée.
* A la fin du 16ème siècle (?), l'église est aménagée dans l'axe Est-Ouest.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église paroisiale "sous l'invocaion de l'invention de Saint Etienne" est libre. La visite de l'intérieur est possible en dehors des offices mais celle des étages est interdite.

 

Vers Menu églises fortifiées de France  Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux de la Meuse Vers Menu châteaux de la Meuse

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Lorraine : 54 55 57 88
commenter cet article

commentaires

marquet 10/04/2010 22:32


je suis née dans la maison juste en face de la bretèche, j'y ai vécu 19 ans, l'église de Jouy fait partie de ma vie et restera toujours mon phare indiquant le retour au port.merci de me l'avoir
expliquée si bien. dans mon enfance, j'aimais grimper jusqu'au clocher et regarder tout le village depuis les abat-son,la porte n'était pas fermée, pour ma plus grande joie. je connais donc tout ce
que vous n'avez pas pu voir


Le Chevalier Dauphinois 10/04/2010 23:00



Hooo, une grimpeuse de clocher !... Je suis envieux de votre savoir.


  Si un jour tu as l'occasion d'y retourner et de photographier ou si tu as des photos (même anciennes en Noir et Blanc) des entrailles des fortifications, je serais heureux de les
découvrir.



david/serialmaquetteur 31/01/2010 23:57


Une église est semblable à une ravissante princesse: Il faut un certain temps et de la curiosité pour découvrir ses secrets....
Ce que toi messire tu réussis si bien ;-)


Le Chevalier Dauphinois 01/02/2010 00:12


Holalalala, tu les connais bien ... Je parle des églises bien sur, point de jugement j'oserais sur les damoiselles... Quoique....


Aby et Mélusine 25/01/2010 11:58


Ce que j'adore lorsque je viens chez toi, c'est que tu sais nous faire découvrir d'infimes et d'infinis détails que notre œil d'amateur ne discerne même pas ! Et puis, tu fais revivre ces donjons,
ces murailles mieux que quiconque ! C'est vraiment un plaisir que de redécouvrir notre patrimoine... Vive toi...


Le Chevalier Dauphinois 26/01/2010 09:43


Ouiiii, il faut que "Vive moi"... Heu, je veux dire, il faut que je vive encore 1 siècle ou deux pour pouvoir décrire toutes les beautés médiévales de notre Royaume.


gene 24/01/2010 22:18


j'aime tout ce patrimoine rural et ces églises fortifiées que j'ai parcouru en Thiérache . Celle là je la connaissais pas. bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 24/01/2010 22:24


Le Thiérache bénéficie de brochures mettant en valeur ce patrimoine oublié.


la Cotentine 24/01/2010 18:53


et oui, pour notre oeil profane, c'était juste une église...tu en as fait un endroit étonnant, et maintenant, je cherche les signes "magiques" moi aussi, sur les églises de mon pays !!!


Le Chevalier Dauphinois 24/01/2010 22:22


   Hélas pour toi (et aussi pour moi) toutes les églises n'ont pas été fortifiées. Et même pire, certaines ont été soit reconstruites soit modernisées effaçant les traces de leur
défense.
  Mais il y en a encore "beaucoup" à découvrir. Alors, qui de nous deux trouvera la prochaine ?