Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 06:30
 

Pays :

 ITALIE  
 

Région :

 TOSCANE  
 
Province :
  LIVORNO  
       
   Cette ruine étant "un peu" cassée, je vous propose une musique douce pour vous faire marcher lentement dans les hautes herbes.
 

 

Le hameau :

  Situation :

     Le petit hameau de Montemiccioli est situé à 15km à l'Est de Volterra.

 

Le château :

    Préambule :

Y a t il des ruines en Italie ?

      C'est la question que je me suis posée durant mes 2 premières semaines de vacances. Parfois reconstruits (comme Bovino), parfois transformés en forteresse style Vauban (comme Barletta) et souvent modernisés et embellis par la Renaissance, les châteaux d'Italie ne me sont jamais apparus "tout cassés" comme je les adore  .

   Vous comprenez donc ma surprise quand, dans un virage, je vois ceci !

 

    L'extérieur : 

 L'approche

     Ne voyant aucun chemin j'opte pour l'aventure dans les ronces...... Aie .  Puis c'est une dense végétation qui ose m'empêcher d'avancer. Je tente de contourner cette ligne d'arbustes, mais la protection est aussi efficace que des douves et remparts.

   Je chausse donc des lunettes grossissantes pour observer un vestige parallélépipédique. Les pierres sont de petites dimensions et moyennement taillées. Par contre les angles me semblent bien appareillés.

 

Est ce un échec ?

   Je reprends ma route en direction de Volterra pensant que cette ruine ne "sera pas mienne" quand dans un virage (oui, encore un autre, la région centrale de Tosane est très vallonnée) un panneau me brouille la vue.

Ma bonne fée me conseille de suivre le chemin carrossable. 

 

Elle est là

      Ma pugnacité est récompensée, je discerne mieux la ruine. Ne me dites pas qu'il n'y a rien à admirer. Sur cette face, j'ai la confirmation que la construction est parallélépipédique, et en regardant mieux, je vois une archère droite et courte. Je tente une datation : Le 12ème siècle.

Êtes vous d'accord ?

   Des vestiges d'ouvertures sont visibles, mais je suis incapable de leur donner une fonction.

Qu'est ce donc cela ?

 

    L'intérieur 

La découverte continue

       Bien que la ruine ne soit pas visitable car située dans une propriété privée, il est agréable de voir de loin ses entrailles.

N'est elle pas magnifique cette ruine avec sa voûte en ogive ?

 

Je suis observateur

  Deux détails attirent mon attention sur ce morceau de mur :

 * Les pierres sont asymétriques et de nature différente.

 * L'épaisseur du mur possède 2 ouvertures. Si ce sont  des trous de boulin (voir vocabulaire), ce remblai serait la limite du mur donc de la tour. Mais si ces trous accueillaient les poutres transverses de la porte, cette tour devait être impressionnante.

 

Mon cerveau chauffe

   Devant tant de doutes, je repose mon cerveau embrouillé en regardant le panorama. Et là encore, je suis subjugué devant une autre fortification.

Vous ne me croyez pas ?

Pourtant, elle est là !

   Cette ombre se nomme : San Gimignano. Elle fut la voisine ennemie de Montemiccioli et de Voltera.

 

Histoire du château :

   Grâce à une princesse nommée Jacqueline qui a un blog extraordinaire ici, je dispose d'une partie de l'historique de cette ruine oubliée.... Merci à toi. 

* En 929 (le 30 août), le roi Ugo de Provence fait don de la localité (nommée à l'époque "Monte de la Tour"), à Adalard, Évêque de Volterra.
* A partir du 11ème siècle, le petit bourg vit les affres et les bonheurs de Volterra (Disputes municipales avec sa voisine et ennemie San Gimignano, guerres, épidémies, trahisons vont animé sa vie durant plusieurs siècles).
* Le site fortifié appartient à Messer Gaultier Ardinghelli.
* En 1317, Messer Moronti, seigneur de Monticellei (?), fait réaliser des travaux de reconstruction suite aux dommages de la guerre.
* Vers la moitié du 15ème siècle,  le site fortifié est impressionnant (pour un château de petit seigneur). La tour carrée mesuret 8,50m de côté avec une hauteur de 40m environ. Elle a trois étages et est munie au 2ème et 3ème d'étroites archères déphasées de façon à pouvoir dominer le territoire au dessous et se défendre des projectiles des attaquants.
* Vers 1472, la fortification est attaquée puis conquise (avant le célèbre sac de Volterra).
* Au 21ème siècle, le site est dans une propriété privée, donc non visitable. Il est possible de l'observer depuis la petite route peu carrossable. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Italie médiévale
commenter cet article

commentaires

Le Chercheur de vos Empreintes 24/07/2010 09:51


Je ne connais pas l'Italie, mais à travers l'article, je ressens les odeurs de cuisine et la chaleur du soleil permanent.


Le Chevalier Dauphinois 24/07/2010 09:53



Ce pays du soleil est à visiter de toute urgence, ceux qui adorent l'architecture auront un plaisir sans égal !



Tata Tounette62 08/07/2010 20:37


Grâce à toi Chevalier, cette ruine a retrouvé un peu de sa notoriété !


Le Chevalier Dauphinois 09/07/2010 07:37



J'adore décoré de la "légion d'honneur de châteaux", toutes les ruines du Royaume. Je me verrais bien Ministre du Patrimoine Castral... Je remmettrais dans toute la France des décorations aux
murs cassés.



nath 05/07/2010 18:37


San giminiano... Quel beau voyage!


Le Chevalier Dauphinois 05/07/2010 20:10



   Mes vacances en Italie ont été un ravissement permanent. Chaque jour j'avais l'impression de voyager sur 5 siècles d'évolution architecturale.


   Sur ce blog de châteaux du moyen âge, je ne vais pas montrer les beautés des siècles suivants, mais peut être vais je faire des petits clins d'œil !


  Evidemment San giminiano sera montré ;)



gene 04/07/2010 23:14


c'est dommage qu'elle soit dans cet état car à la lecture de l'histoire , elle devait être impressionnante et belle . bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 05/07/2010 00:13



L'Italie, et la Toscane, regorge de châteaux incroyable. Une fois tous les 2 mois, je montrerais ces beautés médiévales. Et je terminerai par le plus énigmatique château (qui n'est point
Toscan).



Anne la Dauphinoise 03/07/2010 22:10


Maintenant que cette ruine a retrouvé son âme, pour moi, puisqu'elle a retrouvé un peu de son histoire, j' adhère complètement à votre choix musical ( avant, et comme j' aime les associations " non
conformes", j' avais essayé avec Le vieux Léon de Brassens, en jazz manouche par Raffali: un peu désespéré, comme ce doit être désespérant de ne point avoir d' histoire...)


Le Chevalier Dauphinois 04/07/2010 07:31



* Lorsque je découvre une ruine, parfois, une musique ou un compositeur se marie instantanément à ma vision. (ce fut le cas de Montemiccioli).


* Mais parfois, c'est en rédigeant la prose que les mots se transforment en notes.


* Mais un jour (une seule fois seulement) , bien que l'article ait été publié et lu par mes merveilleux visiteurs ;), j'ai eu envie de changer le thème musicale qui me semblait trop
solennel.


  C'est curieux ce mariage : mot-note.