Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 07:30
 

Pays :

 ITALIE  
 

Région :

 TOSCANE  
 
Province :
 SIENNE  



Le château :

 

  Situation :

    Le petit village de Brolio est situé à 40km au Nord-Est de Sienne, dans la région du Chianti.

 

 

  Description du château :

 

    L'extérieur :

 

La découverte

    Après avoir visité la tour médiévale de Barbischio, je cherche le renommé château fort de Brolio, connu pour son architecture et pour le restaurant gastronomique à ses pieds.

   C'est au milieu des vignes qu'il apparaît, puissant et aérien. Pourtant en observant mieux cette construction fortifiée, je ne discerne pas l'architecture caractéristique d'un château fort.

  Je dépose mon destrier à coté du panneau de direction (Avez vous remarqué les containers de la coopérative viticole stockant les fameuses bouteilles), et j'entame la montée agréablement ombragée.

(Nota : Il est possible de monter jusqu'au château en voiture, mais une promenade de 15 minutes embellie par le chant des cigales ne doit pas se refuser)

 

L'analyse rapide

      Surpris je suis en arrivant au sommet de la colline. La forme robuste et évasée me fait plus penser à une fortification du 17ème siècle qu'à un château fort médiéval. Mais en découvrant l'alignement de la courtine protégée par 2 tours flanques (curieusement carrées) je suis rassuré.

   Pourtant, en observant les pierres et le chaînage d'angle, j'ai à nouveau un doute sur son origine.

   Ce château étant encore habité a subi de nombreux travaux de consolidation  "cachant" certainement son origine médiévale; Je me dois de trouver des preuves.

 

La recherche des traces médiévales

     Les tours d'angle ont, dans leur mission, la protection des courtines adjacentes. Je ne suis donc pas surpris de découvrir ces 2 belles petites canonnières avec fente de visée. Ce type de défense est apparu à la fin du moyen âge et a perduré plusieurs siècles. Mon indice n'est donc pas une preuve de "médiévalité " du château, surtout qu'elles sont insérées l'une au dessus de l'autre, système fragilisant le mur au moyen âge.

   Vous avez bien lu, j'ai l'impression qu'elles sont insérées et non construites à la création du mur.

Avez vous remarqué comme ces canonnières sont magnifiquement taillées en 1 seul morceau ?

 

   En levant les yeux, j'en remarque 2 autres posées horizontalement. L'insertion dans le mur me semble encore plus évidente.

  Conclusion : Si ces grosses arquebusières (ou ces petites canonnières) ont été mises après, c'est que le mur a été construit avant (N'est ce pas Monsieur de La Palice ?)

   Ma joie est de courte durée, l'autre tour d'angle comporte aussi les petites arquebusières mais en haut, une imposante canonnière non médiévale me regarde. Je ne vois aucune trace d'archère (voir vocabulaire)

 

La recherche continue

   Après avoir contourné la grosse tour carrée, je suis en arrêt devant le spectacle : Un château rose derrière un rempart gris.

    Que de contrastes dans son architecture !

   De loin il ressemble à une maison bourgeoise du 19ème siècle. Mais de près, il parait plus vieux. Les créneaux ne me semblent pas d'époque, les mâchicoulis semblent être une coquetterie de construction, la tour ressemble à un décor de cinéma mais la rudesse sauvage des fenêtres à colonnette avec remplage sont un régal.

    Soudain, mon regard est attiré par un fantôme à la blonde chevelure  perdu sur la terrasse. Après un clignement d'oeil, la créature lumineuse n'est plus là  .

  En tant que chevalier, je me dois de la sauver du maléfice.

 

 

    L'intérieur :

      A 11H40, devant la porte d'entrée, la gardienne des lieus m'informe que la château ferme dans 20 minutes. La visite durant au moins 1 heure, elle me demande de revenir à 15 heures.

   Ayant d'autres merveilles médiévales à découvrir, j'opte pour une "non visite", et je ne sauverais pas la bonde princesse.

 
 
Histoire du château :

  • * Vers le 12ème siècle, une construction fortifiée semble existée.
  • * Durant 2 siècles, ce château constitue un but de conflit entre Sienne et Florence.
  • * Au 16ème siècle, le château est remanié (?).
  • * Au 19ème siècle, le château est très restauré.
  • * Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la petite route et le sentier est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est payante. Renseignez vous sur les horaires et les jours. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Italie médiévale
commenter cet article

commentaires

Tata Tounette62 03/02/2010 18:57


De jolies fenêtres... un balcon.... serait-ce le fantôme de Juliette que tu as aperçu !!! reste à trouver Roméo ! lol
Merci pour cette découverte.
Bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 03/02/2010 19:21


Normalement, Roméo est en bas à tenter de la séduire par sa voix et son chant.... Et comme j'étais seul... L'étais je ?


kontomichos 03/02/2010 18:29


deuxiemement:le palais ma parru tres britich d'ou aussi la brique.
Cela est vrai, pourquoi s'atardé sur un site aussi modifier.Mais la visite des caves aurai pu décelé des traces du moyen age et peut être quelque bonne bouteilles de Chianty.
Blandine


Le Chevalier Dauphinois 03/02/2010 19:20


Je vais te dire un secret.... Après avoiré visité l'extérieur de ce château, je suis allé mangé au restaurant juste en dessous, et après cave du Chianti j'ai visités, goûtés et boutilles j'ai
achetées.


kontomichos 03/02/2010 17:55


bon, voila les bouches à feu (canoniéres)a mon avis sont d'origine de la tour ,car il n'y a pas de défaut dans l"appareillage des moéllons,mais par contre je te confirme que les tours ne sont pas
d'origine,en regardant bien l'angle contre le mur d'enceinte, on vois qu'il n'y a pas de chainage d'angle,donc elles sont acoller au mur d'enceinte,ce qui prouve qu'elles ont été construite apres
celui-ci.Autre façon de le remarquer les moéllons entre les deux mur ne sont pas du même appareillage.
Blandine


Le Chevalier Dauphinois 03/02/2010 19:18


Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Voila un cour d'architecture que je note dans mon petit carnet. Un réel plaisir de vous lire princesse.


philae 03/02/2010 14:13


merci pour la promenade mais je n'ai pas pu accéder aux liens


Le Chevalier Dauphinois 03/02/2010 19:16


Cela est certianement du à un problème ponctuel de ob, car les liens fonctionnent bien.


anne laure 02/02/2010 23:27


j'aime bcp les fenetres ! elles ont de l'allure !
gros bizzz
anne laure


Le Chevalier Dauphinois 03/02/2010 07:02


Les bâtiments d'habitations ont une beauté discrète qui surprend lorsque l'on découvre la rudesse des fortification de l'extérieur.