Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 06:30

 

Département 24 - DORDOGNE

Le bourg :
    Situation  (Le voir sur une carte)
         La commune de Beaumont du Périgord est située à 20km au Sud-Est de Bergerac.
  Le château de Bannes est à 2km au Nord-Ouest de ce petit bourg en direction de Bayac.

   Coordonnées du château :

44° 47' 41.906" N 0° 44' 56.868" E
 44.794974°  0.74913°


Le château:
     L'extérieur :
Le choc
    Avec la végétation abondante de notre siècle, le château est caché et je doute presque de son existence. Ce n'est qu'à quelques centaines de mètres, dans une trouée que je l'aperçois. Quel spectacle !
    Je galope vivement pour m'en approcher, et au détour d'un virage, je suis sous le charme.

L'analyse de la 1ère face
    Le château de Bannes est posé sur un piton rocheux que j'ai dans un premier temps assimilé à une motte (erreur !). Le plus surprenant, c'est la douceur de ce que je pensais être une forteresse médiévale.
    La délicate tour oblongue avec ses nombreuses fenêtres à meneau en croix est trop belle et parait si frêle pour un bâtiment du moyen âge. L'ensemble est plus esthétique que menaçant. Me serais je trompé de lieu ?
    Je dois regarder les autres faces.

L'analyse de la  2ème face
    Je continue la montée sur le chemin contournant la butte et là c'est le choc des contrastes !
     Ce château est un compromis entre la rudesse médiévale, la puissance de la fin du 15ème siècle et la délicatesse de la renaissance.


     Dans ce château fort, chaque pierre est surprenante. Par exemple sur cette tour, au dessus de la fenêtre, les mâchicoulis (voir vocabulaire) sont  interrompus (N'est ce point curieux ?). Puis au dessus, une élégante lucarne  comporte 3 fleurons; Surprenant n'est ce pas.

Mais où sont les défenses ?
 

Elles sont partout, discrètes mais efficaces. Par exemple :
      * Avec des fentes de tir en croix le long du chemin de ronde,
      * Et des canonnières à mi-hauteur dans l'épaisseur des tours rondes.
  L'ensemble est très homogène.
 
L'analyse de la  3ème face

Quelle densité !

     De loin, j'ai l'impression que toutes les tours et les créneaux s'imbriquent. Cette puissante façade est en réalité l'entrée du château précédée par un fossé. Comme toutes forteresses qui se respectent, le château fort de Bannes dispose d'un pont-levis dont je vois les fentes de retrait des flèches.

        L'intérieur :
     La propriété est privée et non visitable. Qu'importe, avec des yeux d'aigle il est possible de rêver en dégustant chaque pierre.
   Avant de partir je regarde une dernière fois ce château unique.


Histoire du château :

* Au 1er siècle, les Gaulois établissent un oppidum sur ce point stratégique entre les rivières Couze et Romaguet.
* Au 14ème siècle,  Jean de Seignal possède le château.
* En 1409, Ramonet de Sort, capitaine de Castelnau de Berbiguières à la solde des Anglais, s' empare de Bannes.
* En 1442, le château est démantelé à la fin de la guerre de Cent Ans par le Sénéchal de Périgord (pour le compte du Roi de France - voir liste des rois).
* En 1510, le site est acquis par Brandelis de Gontaut Biron.
* Quelques années plus tard,  Armand de Gontaud, frère de Brandélis et évêque de Sarlat, fait reconstruire le château en s'appuyant sur certains éléments du Moyen Age.
* En 1571, le château est vendu à Jean II de Losse. Cette famille le garde durant 3 siècles.
* En 1882, la famille Fayolle du Moustier achète le château.
* En 1928, le château est inscrits aux Monuments Historiques.
* En 1960, la demeure a un nouveau propriétaire : Monsieur Lemasson.
* Au 21ème siècle, la découverte depuis la route et le chemin est libre et gratuite. La propriété est privée et non visitable.

 

  Vers Menu châteaux  de Dordogne

Partager cet article

Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Périgord : 24
commenter cet article

commentaires

Michel Charles JOLAIN 23/08/2011 20:30


En cherchant des renseignements sur le château de Bannes en Dordogne, je suis tombé sur votre site qui - à juste titre - figure en bonne place sur Google.
Vos commentaires sont spontanés et alertes. Bref, j'ai aimé votre façon d'aborder les châteaux féodaux.
Je suis un vieux monsieur de 83 ans, mais également passionné par ces vieilles pierres.
Depuis 10 ans, je patrouille le Bassin Parisien, davantage attiré par les châteaux et manoirs Renaissance que par les ouvrage moyenâgeux. Néanmoins, un certain nombre de ceux-ci figurent dans les
fichiers (sous Word) que j'ai réalisés.
Etes-vous intéressés par mon travail?
Ecrivez-moi par mail et je vous en enverrai un à titre d'exemple.
Sauf indication contraire, les photos et les textes sont de moi et vous pouvez les utiliser et les modifier à votre guise. Vous aider à étoffer votre site sera pour moi un plaisir.
Bien Amicalement


Le Chevalier Dauphinois 23/08/2011 20:31



Je vous fais parvenir de suite une missive pour imaginer et commencer notre  collaboration.



David/Serialmaquetteur/debe 14/06/2009 21:23

J'ai moi aussi tourné autour de ce superbe château en aout 2008, en pleurant de ne pas pouvoir le visiter.... snif !

Le Chevalier Dauphinois 14/06/2009 22:55


Si chaque médiéviste pleure devant ce château, peut être allons nous combler le fossé et en faire des douves


gene 11/06/2009 22:24

dommage qu'il ne se visite pas!

Le Chevalier Dauphinois 11/06/2009 22:52


Il y a tellement de châteaux visitable en Dordogne que tenter de jouer les "détectives" avec Bannes est un plaisir différent. Comme ce château est habité, il est possible que les pièces soient très
modernisées... Alors, dans le doute, le rêve est possible.


Honorius 11/06/2009 15:03

Superbe batisse, et quel bonheur de te lire, on s'y croirait presque au pied... Bonne journée et amitiés du vieux sorcier

Le Chevalier Dauphinois 11/06/2009 19:13


Plaire à un Sorcier médiéval comme vous messire est un immense plaisir... Mais avec un tel château, la tâche était plus facile. Bonnes ne peut que séduire !


gildas 11/06/2009 14:17

Imposant, formidable, incroyable, phénoménal, stupéfiant, époustouflant, ébahissant…
Magnifique et comme tu le dis, unique! Quelle merveille. Le Périgord recèle un patrimoine castral d’une richesse incroyable. Amitié Gildas.

Le Chevalier Dauphinois 11/06/2009 19:10


Absolument, le Périgord est une région incroyable pour les amateurs de châteaux... Je te réserve quelques surprises... Mais il faudra attendre quelques mois.