Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 06:30


Département
16 - CHARENTE

Le château :
        Situation :   (--> le voir sur une carte)
   Le bourg de Montmoreau-Saint-Cybard est situé à 40km au Sud d'Angoulème et à 50km à l'Est de Brantôme.

   Coordonnées du bourg :

45° 24′ 0″ N 0° 7′ 54.12″ E
 45.4°  0.1317°

 

Le château :
        L'extérieur :
La découverte
    Mes sens de médiéviste toujours à l'affût de merveilleux châteaux forts ont discerné au loin une construction dépassant les immeubles modernes. Mais est ce une fortification médiévale ?
   Je chausse mes "lunettes de rapprochement" et je suis heureux d'avoir découvert le château médiéval de Montmoreau.

L'approche
   Pour connaître la bonne rue menant vers mon Graal, il suffit souvent de lire les panneaux. Et c'est confiant que je longe les remparts extérieurs zébrés d'archères droites (voir vocabulaire).
   Hélas, mon rêve est stoppé par une barrière infranchissable dûe à des travaux dans le château. C'est donc perché sur mon destrier que je vais le découvrir.

L'analyse
    Au premier regard, les 2 tours rondes marquent l'architecture du château. Elles s'imposent par leurs dimensions qui les rendent habitable. Mais c'est surtout la surélévation en retrait qui m'attire.
 Etait ce  :
   * Un effet de style ?
   * Ou une astuce architecturale pour supporter la toiture en poivrière ?
   * Ou, pour éviter les créneaux, un système pour poser des hourds ?
 
   La renaissance ayant modifié l'architecture rustre de cette forteresse, les tours sont percées de fenêtres à moulures prismatiques.
   Evidement, ces 2 tours encadrent un logis rectangulaire très lumineux grâce à ses nombreuses baies. il est surmonté d'un toit en tier-point limité par des pignons à crossettes (Je ne suis pas savant, je cite un prospectus).

        L'intérieur :
   Le château est en travaux, la visite est interdite. Triste je suis, car j'aurais apprécié de voir la tour escalier polygonale ainsi que l'élégante échauguette. Heureusement, je dispose d'une reproduction de la gravure sur bois du château en 1880.
 

Histoire du château

* Au 11ème siècle, un petit château est construit sur la butte.
* En 1075, Alon de Montmoreau est cité dan un texte comme seigneur du château. et des terres.
* Dans la deuxième moitié du 14ème siècle, la seigneurie appartient à Raymond de Mareuil.
Vers 1386, le Maréchal de Sancerre démantèle le château.
* Durant la deuxième moitié du 15ème siècle, sur les bases du château primitif, Guy de Mareille aménage un château plus puissant et plus confortable.
* Durant 80 ans, le château appartient successivement à Raymond de Mareuil, Madeleine de Montbron.
* A partir de 1575, le prévôt de Sansac possède la seigneurie.
* Vers 1585, le château est possession de la famille Rochechouart.
* En 1709, Anne de Rochechouard épouse Issac de Perry, nouveau seigneur de Montmoreau.
* Vers 1792 (?), le château est vendu à la famille Nieul.
* Au 20ème siècle,il appartient à la famille Tête.
* En 1952, une partie du château est classé aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte depuis la route est libre et gratuite. La visite est interdite.

 


  Vers Menu châteaux de Charente

Partager cet article

Repost 0

commentaires

? 02/02/2013 15:55

bonjour Chevalier, je lis souvent dans vos commentaires et à juste titre que les châteaux et les églises sont souvent fermés à la visite. Je trouve cela tout autant regretable que vous mais je
pense que chacun de nous avons une responsabilité dans cette histoire. "patriquement" tout le monde se croit libre de faire ce qui lui plait sans avoir la moindre responsabilité, si vous visitez
une ruine et qu'un caillou vous tombe sur le pied, le propriétaire est responsable, même s'il ne vous a pas donné l'autorisation de pénétrer chez lui. Alors je vous le demande à qui la faute ?

Le Chevalier Dauphinois 02/02/2013 21:50



Dans ma prose, je signale simplement que la bâtiment est fermé ou qu'il n'est point ouvert le jour de ma visite. Je suis un partisan du respect de la propriété privée et mon propos n'est pas que
tout soit visitable.


  Ma prose signale simplement aux lecteurs que le site n'est pas visitable ou que ses horaires sont limités à quelques semaines dans l'année.



Céline 23/06/2011 14:26


Monsieur,
Je vous félicite pour votre site qui est très bien fait et dont les commentaires me passionnent. Je travaille dans le Sud Charente et vos travaux m'ont donné envie d'aller découvrir ces
chefs-d'oeuvre par moi-même. Je commence par Chillac, demain.

Longue vie à votre site.

Céline


Le Chevalier Dauphinois 23/06/2011 19:37



Bien le bonjour Princesse Céline.


  Mon blog a encore de beaux jours devant lui....Ayant photographié près de 3000 sites fortifiés d'origine médiévale, les articles à rédiger vont s'échelonner encore sur plusieurs années
(ou siècles ).


   J'ai peu prosé sur votre région. Et mon planning rédactionnel ne prévoit pas de nouveauté avant 4 ans. Mais peut être ferai je une exception pour vous.



Baudet marcel 11/11/2010 14:26


Monsieur, je suis trés heureux de revoir, que dis je revivre ce magnifique chateau. Né en 1948, j'avais 4,5,6 ans que je joué dans tout l'intérieure de cette construction avec ma soeur, frére et
cousin. Mon papa ébéniste a travaillé avec deux de ses copains a refaire une toiture à droite de l'entrée du parc. Mon second voyage fut la suite d'un baptême en chemin de fer venant d'Angouléme
offert par nos grands parents à leurs enfants, et petits enfants. Nous avions, une bonne vingtaine de la famille en plus piqueniquer sous l'ombre des arbres du parc. Je vais rechercher des photos,
entre autre celle de la chapelle ou nous sommes tous photographier. Je relate dailleurs dans mon livre ce fabuleux voyage et cet aprés midi chevaleresque à l'intérieure du chateau. Ma soeur
l'unique fille était la gente dame. Je suis trés ému et heureux qu'il ne soit masqué ou bien déffiguré par des constructions intenpestives. Salutations.Marcel BAUDET.


Le Chevalier Dauphinois 11/11/2010 15:43



En créant ce blog je souhaitais donner l'envie de découvrir les beautés des ruines médiévales (et peut être susciter des vocations).


J'espérais aussi faire plaisir aux innombrables personnes ayant vécu proche d'une ruine et qui s'en sont éloignées avec les mariages et autres déménagements dus au travail.


  Je suis tr-ès heureux de vous avoir fait un peu plaisir par ce petit article.



Tatat Tounette62 16/12/2009 09:27


Bonjour Chevalier,
il est très beau ce château. Il doit bien être habité par quelque princesse !
Bon mercredi


Le Chevalier Dauphinois 16/12/2009 12:10


Hummm... Certainement belle princesse il y a, mais le châtelain avait fermé les grilles... Est il jaloux ?