Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 06:30

 

Département :    59  - NORD

 

Le bourg :
    Situation :    (--> le voir sur une carte)
       La petite ville de Bouchain est située à 14km au Nord de Cambrai et à 7km au Sud-Ouest de Denain.

  Coordonnées du donjon :

50° 17' 3" N 3° 19' 7" E
 50.284277  3.318603


Le donjon:
    L'extérieur :
Pourquoi ce site ?
    La région Nord-Pas de Calais a été durement frappée par les 2 guerres mondiales et peu de constructions anciennes ont pu arriver jusqu'à nous. Ce site médiéval est "entier" (ou presque) et mérite d'être connu et d'avoir quelques subventions pour lui redonner son éclat d'antan.


La découverte
    En arrivant dans ce petit bourg, je découvre cette longue esplanade fortifiée. Rapidement, je sors de ma besace une brochure m'informant que ce mur de briques rouges est du 16ème siècle (trop jeune pour moi).
     Quelques mètres plus loin, proche de l'église, un puissant bâtiment en pierre se montre enfin.
 
1ère analyse
    Je suis stupéfait par la puissance émanant de cette tour. C'est la 1ère fois que je vois une masse fortifiée aussi compacte et sans bâtiment adjacent.
   Je tente d'en faire le tour. Une poudrière en briques rouges s'appuie sur cette paroi en pierre. Elle a certainement été ajoutée au 17ème siècle.
   Je suis étonné par l'absence d'archères et surtout par le nombre d'ouvertures ressemblant à des portes. Elles ne peuvent pas être médiévales.
    Je soupçonne que ce donjon fut borgne très longtemps puis Charles Quint et Vauban ont ouvert des axes de circulation.

Les surprises s'enchaînent
     Autant les angles de cette façade sont arrondis, autant ceux de l'autre coté sont anguleux, et surtout renforcés par des "tours d'angle" ?... A moins que cela soit des renforts comme au 11ème siècle.

Que de contrastes dans ce donjon qui de loin paraissait simple.

     Les curiosités architecturales ne manquent pas sur cette tour. Par exemple les pierres ont une taille et une nature différentes. Je resterais des heures à admirer l'extérieur de cette beauté, mais la pluie me force à entrer.

Cette porte en bois va t elle s'ouvrir magiquement pour moi ?

 
        L'intérieur :

La pénombre magnifique

    L'entrée étant payante, je ne vais pas tout vous montrer mais cette forteresse-musée se visitant sur 2 étages, je vous promets des moments incroyables.
    Évidemment, un bâtiment sans fenêtre ne peut qu'être sombre et il faut un éclairage moderne. Il est parfait pour savourer ce musée régional.
     Voûtes, salles, recoins s'enchaînent.

 

Les graffitis

    Le plus fascinant sont les graffitis des prisonniers gravés dans les épais murs de pierres. Certains sont classiques et retracent la vie ou montrent les images de leur quotidien avant l'emprisonnement, d'autres, plus surprenant, rappellent les gravures des premiers hommes (pourtant ce donjon n'est pas préhistoriques).
    Certaines gravures faites par des personnages différents montrent des signes religieux et aussi.... d'évasion (?). Mais beaucoup de graffitis sont énigmatiques.

Par exemple ici : Que voyez vous ?
Est ce un jeu, une sorte de pentacle ou un compteur de jours d'emprisonnement ?

   C'est avec des yeux éblouis et des images plein la tête que je retrouve la pluie rafraîchissante des Ch'ti .


Histoire du château :

* En 1164, Baudouin IV Comte de Hainaut fait construire un puissant donjon servant d' habitation et de tour de guet.
* Au 16ème siècle, Charles Quint modifie l'architecture du château :

- Prison au sous-sol.
- Agrandissement de la base.
- Création d'une plate-forme à canon.

* A la fin du 16ème siècle (?), l'architecture de la tour est encore modifiée par la création sur 3 niveaux de casemates.
* Au 17ème siècle, les troupes de Louis XIV (voir liste des rois) s'emparent du bourg. Vauban est chargé de l'amélioration des fortifications de la ville, il ne modifie pas le donjon.
* En 1939, l'armée consolide le toit du donjon par une chape de béton pour résister aux bombes.
* En ce début de guerre mondiale, Hitler est venu voir la tour d'Ostrevant.
* En 1981, la tour est classée aux Monuments Historiques.
* Au 20ème siècle, une association de sauvegarde est créée pour redonner vie à cette forteresse.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est payante, guidée par des passionnés aux yeux qui brillent durant leurs explications.

 

 Nota : Je voudrais remercier les membres de l'association pour leur accueil ainsi que leur envie de faire connaître et comprendre cette massive tour. Je n'oublierais jamais leur patience à répondre à toutes mes interrogations.

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 59 Vers Menu châteaux du Nord

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Xavier 01/12/2013 19:49

Pas de soucis en ce qui me concerne. Je vous avoue que je ne suis absolument pas erudit en terme d'informatique, je laisserai donc l'integralité de mes rapports a votre bon soin, que ce soit en
termes de mise en page ou de publication. Mon but ultime etant de partager ma passion medievale avec d'autres passionnés tels que vous ou les personnes avisées qui parcourent ce blog. Promouvoir ce
qu'il reste encore de ce glorieux passé dans le Nord de la France, voire, pourquoi pas ?, dans le Hainaut Belge (et oui, le territoire des Comtes de Hainaut fut bien vaste jadis...) est mon unique
motivation.
Bien a vous, Xavier.

Le Chevalier Dauphinois 01/12/2013 20:25



* J'ai hâte de lire votre ressenti médiéval sur un château que point j'ai vu.


* Ne vous effrayez pas devant la technique informatique des blogs. En réalité c'est assez simple. Lorsque j'ai commencé, je n'y connaissais rien. Mais avec le temps, les lectures, les aides sur
les forum,s les quelques astuces sont facilement compréhensible.


  Et puis, je vais vous avouer un secret : La plupard du temps, il suffit de réaliser un copier/coller et hop...



Xavier 01/12/2013 17:06

Merci beaucoup Chevalier, je m'efforcerai de respecter les conditions requises. Les photos qui illustreront les textes seront bien evidemment personelles, car je crois qu'on ne peut veritablement
apprecier ces monuments qu'en etant physiquement sur place.
Dans l'attente de votre courriel, ma banniere reste a votre entiere disposition.
Amicalement.

Le Chevalier Dauphinois 01/12/2013 17:49



Je m'engage à vous faire lire votre oeuvre avant la publication.


  L'avantage d'un blog, c'est qu'il est possible de mettre en forme un article, de le publier en 2030, puis de donner son adresse (url) à quelques personnes (donc vous
uniquement) sans que les lecteurs ou google puissent le voir.


* Autre contrainte que je me suis donnée c'est la taille et poids des images. Un blog classique est limité en capacité. Cette capacité est surtout prise par les images, la musique et les vues
dynamiques (voir exemple ici). Les textes
ne pèsent rien .


 Avec l'arrivée des tablettes et des smartphones, j'ai limité l'affichage des images à 700x600 et 150ko... Donc, sauf cas exeptionnel, je compresserai certainement vos photos.


* J'utilise aussi parfois un affichage multiple d'images exemple 1, exemple 2. Cela permet de montrer plus d'images sans obligatoirement avoir un long texte explicatif
(certains photos ne justifient pas de les expliquer). Deux contraintes à ce type d'animation :


   1 - La dimension des photos doit être identique sinon il y  a un saut "désagréable" du cadre.


   2 - Il est délicat de mélanger images verticales et horizontales.


  Je ne vous demande pas de la créer, je m'occupe de mettre en oeuvre cette astuce, le but est de me donner les images et l'ordre d'affichage si vous souhaitez utiliser cette astuce.


* Lorsqu'un château ou église fortifiée me semble d'un grand intérret, je le divise en 2 ou 3 articles comme ceci.


 


  Il existe évidemment des dizaines de méthode pour montrer des images, mais je me limite sauf cas spécial.... et j'en trouve parfois.


  Tout ceci pour vous dire que vous avez une grande liberté de mise en forme et d'affichage (excepté mes 2 toutes petites contraintes pour être homogène à l'ensemble des articles).



Xavier 01/12/2013 13:57

Bien le bonjour Chevalier. C'est avec une certaine satisfaction que je trouve enfin le moyen de m'entretenir avec vous, etant un visiteur acharné du blog auquel vous attachez tant d'importance et y
mettez autant de coeur.
Le Nord, ma terre, mon pays, regorge de vestiges medievaux qui se devraient d'etre mis beaucoup plus en valeur. Le donjon des Comtes de Hainaut a Bouchain n'est pas le seul temoignage de cette
fastueuse periode durant laquelle le roi de France enrageait de voir les Comtés de Flandre et de Hainaut reunis a nouveau (ça arrivera un peu plus tardivement après la construction de la tour
d'Ostrevant, j'en conviens). Nous nous devons de citer egalement le donjon de Beaufort (arr. de Maubeuge), construit par Baudouin V pour barrer la route a son infidele vassal le seigneur d'Avesnes,
et qui est toujours debout lui aussi. De meme que la Tour aux Bois de St Vaast la Vallee, construite egalement au XIIeme siecle par les Comtes Hennuyers pour se defendre contre leur turbulent
vassal.
Les sites medievaux de mon pays meritent plus d'engouement et d'interet, surtout lorsque l'on considere que, en tant que region de "marche", nous avons subi plusieurs assauts de tout temps et que,
de ce fait, ces memes sites sont rares, meconnus, ou très mal mis en valeur.
Il conviendrait, egalement, de citer le chateau-fort de Potelle, en très bon etat, ou celui d'Eclaibes, qui fut, sans doutes, l'une des plus puissantes forteresses de notre region.
De meme, le chateau fort de Condé sur Escaut, de type philippien, mais qui, grace a un programme d'archeologie preventive puis programmée, a reveler d'immenses richesses architecturales, notamment
une aula comparable a celle de l'Abbaye de Westminster et un donjon roman construit lui aussi au XIIeme siecle par Nicolas d'Avesnes, alors vassal du Comte de Hainaut Baudouin IV. Les fouilles ont
aussi permis de reveler une porte d'eau au sein meme du chateau fort, ce qui est suffisamment rare pour etre souligné. Ce puissant chateau-fort, toujours debout malgrè les outrages des hommes et du
temps, se doit d'etre plus connu.
D'ou cette proposition qui, de tout temps, tiendra : si, toutefois, un jour, l'envie vous prenait de chevaucher votre fidele destrier afin de nous (re)rendre une petite visite, je me ferai un
incommensurable plaisir a vous faire decouvrir (ou redecouvrir) notre patrimoine militaire medieval qui, quoiqu'on en dise, est bien plus important qu'il n'y parait. Je peux, egalement, me muer en
scribe regional pour l'enrichissement de votre royal blog. Je veux vous aider, la vue d'une ruine oubliée des hommes et laissée a l'abandon m'insupporte et m'attriste. Je veux pouvoir, d'une
certaine maniere, lui redonner son lustre d'antan par le biais d'informations relatées dans ce meme blog, si, evidemment, cela est possible.
Avec voeu d'allegence et amicalement, Xavier.

Le Chevalier Dauphinois 01/12/2013 16:33



  Raison vous avez messire, le département du Nord possède quelques merveilles médiévales. J'avoue que je n'ai pas réalisé beaucoup d'articles sur ce département et je n'ai visité que 5
sites fortifiés du moyen âge (listés ici) .


  Il faut admettre que cette région est bien loin de mon Dauphiné et que point d'autoroute directe il y a. C'est donc un peu par hasard, en revenant de la Belgique Wallonne puis de la
Thiérache Picarde que j'ai fait quelques incursions.


  J'ai prévu (mais non encore planifiée) une croisade en Flandre Belge avec retour par le 59. L'itinéraire est pratiquement fait, mais ayant d'autres priorités (suite à l'achat
de quelques livres), je ne pense pas que cela se fasse avant 2018.


* Puisque vous me le proposez, je peux vous permettre de mettre en valeur un (ou des) site(s) en rédigeant un (des) article(s). Je l'ai accepté avec plaisir
déjà 2 fois. Pour un château d'Ile de France
puis un autre de la Loire.


* Je ne quémande que 2 conditions :


1 - Joindre des images dont vous êtes le propriétaire, car je ne souhaite pas avoir des problèmes de droit d'auteur avec des photos empruntées au web.


2 - Dans l'article, respecter la division : Description architecturale en premier, puis narrer l'historique après. J'ai vu des sites web et des blogs qui mélange les 2 parties.
Cela se comprend pour certains bâtiment (le mont Saint Michel, Carcassonne etc...) car l'architecture et l'histoire sont très imbriquées. Mais j'ai fait le choix (pour mon plaisir et
pour le lecteur) de séparer au maximum les deux.


 


  Prochainement, je vous fais parvenir un courriel vous permettant de m'envoyer vos images et textes mettant en valeur des  châteaux forts et ruines  que je n'ai pas listés ici.


  Médiévalement votre



jefferson 02/10/2009 16:46


Holà, Messire !
Nous avons dû vous parler d'affaires privées, ce qui ne sied guère, semble-t-il !
Nous ne vous en voulons pas et vous donnons une information (vous me direz si vous la connaissez déjà).
Pour avoir la clé de ce graffiti, vous pourriez vous adresser au conservateur du Musée de la mémoire des murs
Place de Piegaro
60550 Verneuil-en-Halatte
Tel : 03.44.24.54.81
Cet endroit étonnant collectionne des moulages de graffitis en provenance de tous lieux, et procédant par analogie, leurs responsables ont une excellente interprétation.

Vous aimerez le dernier article paru dans
http://grandslieux.over-blog.com/et les articles précédents...

Bonne chance, à nous aussi, sur un autre sujet...


Le Chevalier Dauphinois 02/10/2009 22:28


Bien le bonjour messire Jefferson
.... J'aide souvent les blogueurs en "détresse" sur le forum dédié sur OB, mais j'avoue que mon blog est plus destiné aux ruines et au Moyen Age.... Je crée une barrière entre ces 2
mondes.
... Je serais heureux (avec les autres modos et aidants) de t'aider sur le forum dédié ;)
 
Depuis peu, les graffitis et les marques des tacherons me passionnent... je ne manquerait pas d'écrire... Merci pour ces infos.


Honorius 30/09/2009 14:57


encore un belle bâtisse je ne m'en lasse pas... Bonne fin de semaine et amitiés du vieux sorcier


Le Chevalier Dauphinois 30/09/2009 19:08


Vous avez raison messire Honorius, cette bâtisse unique est un vrai plaisir de médiéviste.