Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 00:50

 En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

Résumé :

 
    « La chevalerie, c'est d'abord une image, celle de nobles héros aux armures étincelantes, brandissant des bannières aux couleurs chatoyantes pour se jeter, la lance ou l'épée au poing, au secours de l'affligé, de la veuve et de l'orphelin.
   La réalité est plus complexe et l'évolution plus chaotique. Le mot "chevalier" est d'ailleurs ambigu et plus encore la notion de "chevalerie". Son acception latine, la militia, désigne la force armée au service de l'État.
   Au Moyen Âge, cette fonction publique s'est privatisée et ses caractères aristocratiques et militaires se sont accrus. C'est le renforcement de la cavalerie lourde qui lui donne son impulsion entre le IXe et le XIe siècles. Mais, il faut attendre le XIIe siècle pour que la chevalerie s'affirme, avec la généralisation de la charge à la lance couchée. Elle se donne alors un code déontologique, fondé sur l'honneur, qui va "humaniser" quelque peu les "lois de la guerre".
   Dans le même temps, l'Église tente de lui assigner une mission et une éthique conformes à sa cause. Ainsi s'ébauchent, du XIe au XIIIe siècle, les traits essentiels d'une chevalerie qui se mue peu à peu en confrérie d'élite de la noblesse. »
 
 
 
 
Mon avis :
 
Le vrai visage de la chevalerie  !     
 
    A la lecture de cet ouvrage, j'ai failli changer mon pseudo !....... Comment cela ?
        - Un chevalier n'est point l'être irréprochable qu'Hollywood nous montre dans ses films.
        - Les héros de roman de notre enfance ne le serait il pas ?
 
   L'auteur de ce livre doit être "un rigolo" pour se moquer d'une image aussi belle. Hélas non, point menteur et farfelu est l'auteur. Jean Flori est directeur de recherche au CNRS et au Centre d'études supérieures de civilisation médiévale.
 
   Ce livre n'est pas une destruction de notre mythe comme mon introduction le laisse supposer, c'est une formidable analyse de la chevalerie, de ses règles, de ses devoirs, de ses réalités et des relations humaines.
   Chaque chapitre traite d'un thème différent, et il me semble que tous les sujets sont abordés : La guerre, les romans chevaleresque, les rapports avec l'église.....
   J'ai beaucoup apprécié cette vision du quotidien de nos "héros légendaires et presque mythiques".
 
   Il n'y a aucune photo, ni dessin, ni enluminure pour égayer ces pages pleines de mots. C'est un ouvrage sérieux dans les thèmes, triste dans la présentation, mais riche dans les données. Certains chapitres se lisent comme un roman.
   Ce livre fut un achat rapide un jour de pluie de novembre, mais je ne le regrètte pas.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by le chevalier du 38 - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article

commentaires

dame Héridiane 26/04/2008 09:18

Point besoin Messire d'aller si loin
vous pouvez trouver le "Bréviaire du Chevalier "dans toutes les bonnes librairies
et même sur internet
http://e.y.monin.free.fr/pages%20livres/breviaire1/breviaire1.html
Chevaleresquement

Le Chevalier Dauphinois 26/04/2008 23:12


Je prends mon destrier et je pars à bride abbatue vers le scriptarium.


dame Héridiane 22/04/2008 16:16

Vu votre érudition je m'étonne noble Chevalier de ne voir nulle allusion à un livre de base me semble t'il sur le sujet ,je veux parler du "Bréviaire du Chevalier"..."Où il est dit que la Chevalerie est éternelle,
point de jonction entre Ciel et Terre...Où le Fil de Lumière de nouveau est montré
pour que le Cavalier et sa monture retrouvent le sens du Tournoi,
du Pèlerinage Solitaire, du Lien Universel;
afin d'atteindre, hors du labyrinthe et des enchevêtrements de la forêt,
le Rivage où la Nef d'Argent le reconduira en sa Demeure Originelle. "
et ou l'on découvre ainsi comme vous l'avez sans doute déja découvert grace à votre merveilleux blog que nos "dadas" nous emmenent parfois plus loin qu'on ne croit au départ
Chevaleresquement

Le Chevalier Dauphinois 22/04/2008 22:09


Simple chevalier (du 20ème siècle) découvreur de ruines (médiévales) je suis, point érudit et professeur, hélas..... Mes connaissances ne sont que des lectures de
pierres sur le terrain... 
Je vous remercie pour ce conseil qui va devenir l'onjet de mes recherches chez les bouquinistes.


leareth 13/06/2006 08:31

La réalité de la vie des chevaliers, en dehors de tout fantasme, voilà qui m'intéresse. Comme toujours tu mets le doigt (ou plutôt la pointe de l'épée!) sur des bouquins très intéressants!

le chevalier du 38 13/06/2006 17:57

Non, point d'épée pour mes lectures. Souvent, je bande mon arc, et la flèche se plante dans un livre......que je suis obligé d'acheter.......... évidemment, avec les pages trouées, pas facile de comprendre l'histoire......Alors, peut être que mon résumé est.......faux  hihihi