Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 08:00


Département :    63 - Puy de Dôme

Le bourg :
      Situation   (--> le voir sur une carte)
   Le bourg de Ceyrat est situé 6km au Sud-Ouest de Clermont Ferrand et à 5km au Sud de Royat.

    Coordonnées du château :

45° 43' 51.964" N 3° 4' 45.613" E
 45.731101°  3.079337°


Le château:
   L'extérieur :
La marche d'approche
    Lorsque ma carte IGN me montre les fameux 3 points disposés en triangle au sommet d'une colline de 573m, je sais qu'une ruine m'attend. Et quand en plus mon dictionnaire des châteaux m'affirme qu'elle existe et a une origine médiévale, alors je n'ai qu'une envie... Vous la montrer.

Regardez, elle est là !
 

Regerdez avec attention

Que me dites vous ?.... Vous ne la voyez pas !

    Cela fait 3 ans que je vous montre des beautés de pierres qui adorent se cacher dans la verte nature et vous ne savez toujours pas les deviner !.... Triste je suis ..... (J'adore faire le Caliméro ).
    La montée est très agréable et c'est avec une paille dans la bouche que je déambule sur cet agréable sentier en guettant "ma" ruine.  

La découverte

Hooooo...  elle est belle !

     Cette ruine n'est entourée par aucun mur de rempart, aucune courtine bien que des traces soient visibles sur la roche. Ce vestige est composé d'une grosse tour ronde avec des créneaux borgnes (sans archère contrairement à cet exemple).
    Plus je m'approche et plus cette tour parait intacte, forte, intemporelle et vierge.

L' analyse
     Évidemment à ses pieds, je découvre qu'elle est très consolidée et "cimentée" ce qui n'est pas surprenant vu son âge.
   Il n'y a aucune trace d'archère, ni de trou de boulin pour des hourds, ni de bretèche (voir vocabulaire) au dessus de la porte.

Cette tour aurait elle plus de 800 ans ?

 


    En l'admirant, je remarque cette "bande" horizontale en pierre blanches.

Ne vous ai je pas déjà présenté cette curiosité architecturale ?

Assidus comme vous l'êtes, vous vous souvenez que cette photo provient du château de Coppel 30km à l'Est.
   Il est temps de franchir la porte.

      L'intérieur :

L'espoir

    En entrant, je regarde en haut (C'est un vieux réflexe de castellologue qui a reçu beaucoup de pierres et aussi de nombreuses "crottes" d'oiseaux   qui nichaient dans les tours).

 

 

La réalité
    Cette tour est.... heu.... ruinée. L'intérieur ayant été sécurisé, l'architecture est aseptisée; Pourtant il possible de distinguer (deviner ?) des vestiges de corbeaux (ils ne crottent pas ceux-là... ) définissant des étages.
    Le sol aussi ne montre pas de caractéristiques intéressantes, quoique.... au centre, la plaque en métal cache peut être un ratier (servant de cave ou de citerne  ?).

 

Elle est belle

        En prenant un peu de recul, la tour devient magnifique. Elle découvre ses épais murs, son diamètre asymétrique (la base est plus large que le sommet) et son inconfort (pas de fenêtre ni d'ouverture, ni de cheminée).
        En reculant encore, je vois.....

Le voyez vous aussi ?

     Il y a des vestiges d'ouvertures circulaires.

Qu'est ce ?

J'opte pour une bouche à feu. Mais en regardant l'autre ouverture, sa forme est carrée comme un trou de boulin.

Pourquoi cette asymétrie ?

 

C'est fini
 Devant tant d'interrogations, je préfère réfléchir en regardant le paysage. Et c'est ainsi que je découvre l'imposant Puy de Dôme.


Histoire du château:

* Vers 1196, le Dauphin d'Auvergne fait construire un château sur cette butte.
* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre est minimal, mais faites attention.

 

Le Puy de Dôme est le cadeau du découvreur de la ruine

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 63 Vers Menu châteaux du Puy de Dôme

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jérémy 18/01/2017 10:41

Bonjour, J'adore votre blog ! C'est mon guide touristique des ruines ruinées depuis quelques années. Je passe beaucoup de temps à contempler, visiter, reconstituer les forteresses de ma région (l'Albret).
Pour comprendre l'histoire du château de Montrognon, je vous propose de regarder cette vidéo qui reconstitue la noble demeure : https://www.youtube.com/watch?v=J5DcrBKlUyo
Le château a été démantelé par ce sagouin de Richelieu en 1633.
Au plaisir de lire vos prochaines visites !

Le Chevalier Dauphinois 19/01/2017 13:00

* Bonjour et merci pour votre passage sur mon blog.
* Comme vous l'avez constaté, je n'aborde pas les sites médiévaux comme un historiens, un universitaire ou un archéologue.
* Mon but est la promenade puis la découverte et enfin la compréhension.
* Comme vous le savez, nos châteaux ont été démolis par de nombreux évènements : (parfois Croisade des Albigeois), Guerre de Cent Ans, Guerres de Religion, guerre de 30 ans, Révolution Française et parfois (1èer et 2ème guerre mondiale). Si Montrognon avait échappé à Richelieu, peut être l'aurait il été par un des autres évènements.... hélas.
* Je vous remercie pour ce lien vers une vidéo très instructive.

Françoise Cournol 24/01/2014 09:11

Bonjour, Je voulais vous dire que j'ai grandi au pied de ce "château". J'y mets moult guillemets car comment l'appeler encore comme cela ? Après quelques détours, j'y suis revenue et quel qu'il
soit, comme dit la chanson "tel qu'il est, il me plaît". J'y ai tant de souvenirs de balades d'enfant et d'adolescente ! J'y retourne encore souvent car ici ou là, j'aime les vieilles pierres si
pleines du poids et de la présence de nos ancêtres. Merci pour votre blog que j'ai découvert il y a seulement quelques mois. Et là aussi, j'y retourne souvent !!!!

Le Chevalier Dauphinois 24/01/2014 12:59



Merci pour le partage de vos souvenirs. Je comprends l'envie de voir les vieilles pierres et de revivre un peu de son passé (et de leur passé). C'est un peu le but de mon blog, montrer
et peut être faire revivre un peu de soleil de son enfance et de l'histoire.



Anne la Dauphinoise 30/10/2013 21:46

Ma lecture du moment porte sur le Temple de Vaulx (Vaulx-Milieu dans mon Nord-Dauphiné) et j'y croise pourtant un "Robert de Montrognon" en 1266 !...
... Ce Robert de Montrognon était de la contrée d'Auvergne, car il était prieur d'Auvergne chez les Hospitaliers.
... Or, toutes les commanderies hospitalières du Dauphiné (entre autre) ont relevé du prieuré d'Auvergne, à partir d'une certaine époque, après avoir relevé de celui de Saint-Gilles : d'où ce nom
de Montrognon dans l'un de mes grimoires concernant le Dauphiné.

J'ai déduit que ce Robert de Montrognon, s'il n'était point seigneur de Montrognon lui-même, a dû, du moins, appartenir à la famille de Montrognon qui possédait ce château (il fut peut-être le
frère, le fils... du propriétaire d'alors...?), sinon, pourquoi aurait-il porté ce nom qui appartient au castel puisque le bourg ne s'appelle pas ainsi... et sachant que les gens d'alors portaient
bien souvent le nom du lieu d'où ils venaient...

... C'est au sujet de la donation d'une commanderie de l'Hôpital proche de mon bourg, que ce nom est apparu dans mon grimoire : en 1266 donc, Robert de Montrognon confirmait la donation de cette
commanderie à Philippe de Savoie alors archevêque élu de Lyon. Robert de Montrognon est mort en 1277. je n'en sais pas plus.
... Et si je suis venue à cet article, c'est grâce au nom qui a "fait tilt" lorsque je l'ai lu ! Un nom de castel pareil, cela ne s'oublie pas, et j'étais certaine de l'avoir lu dans votre blog
!
J'aime ces liens que je peux faire, si bien sûr pour ce cas-ci lien véritable il y a.

Le Chevalier Dauphinois 30/10/2013 23:18



  Je me souviens de ma découverte en ce lieu : L'odeur de la végétation, la chaleur durant la montée, le bourdonnement des insectes.


  Après avoir regardé chaque pierre, je me suis assis pour admirer l'immensité. Jamais j'ai pensé aux seigneurs ni aux personnes ayant habité ce lieu. Heureusement que vous êtes vigilente.
Il y avait donc un seigneur portant ce nom (ce qui n'est pas le cas de tous les châteaux ...servant de garnison par exemple).



de Montrognon de Salvert 01/04/2012 18:04

Le nom sa prononce MONT-ROGNON et noN MON-TROGNON

Le Chevalier Dauphinois 01/04/2012 18:37



Nous sommes tous convaincus par la toponymie "classique". Ce nom dérive de mont Rognon.... Mais Siratus, qui est une vraie sirène, a voulu l'interpréter différemment, et n'y voir que "Trognon",
signifiant--> Agréable.



michele 12/12/2011 14:58

merci pour cette charmante promenade virtuelle

Le Chevalier Dauphinois 12/12/2011 18:00



Ce vestige de tour est un but de promenade agréable et un site magnifique pour son panorama.