Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 06:30

 

Département :   30 - GARD 

 

Le bourg :

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Lussan est situé à 40km au Nord de Nimes, à 23km Est-Nord-Est d'Ales et à 20km à l'Ouezst de bagnoles sur Cèze.

   Le château de FAN est en contre bas de la haute ville de Lussan, sur la route entre Barjac et Uzès.

   Coordonnées du château :

44° 9' 23.234" N 4° 21' 31.694" E
 44.156454°  4.358804°

 

   Origine du nom :

      Au temps des Gaulois, un temple était construit sur ce lieu. Il était consacré aux nymphes nommées : FANUM.

   La petite rivière qui prend sa source au pied se nomme donc : Le FAN.

 

Le château :

     L'extérieur :

A première vue, ce château est féodal. Il comporte :
        - 4 Tours d'angle avec un glacis (une base inclinée).
        - De hautes courtines reliant ces tours.
        - Des murs en pierres bien appareillées et qui semblent épais.

  Il ressemble beaucoup aux châteaux des films de notre enfance. Approchons nous pour vérifier quelques détails qui expliqueraient sa datation. 

 

 Les Tours 

   Elles ne comportent pas de trace ou de transformation d'archère (curieux pour un vestige peut être médiéval). Les bouches à feu semblent avoir été construites dans la tour et non rajouté. Étant très basses, elles offrent un tir tendu ce qui est conforme à la construction au début du 16ème siècle.
  Une tour semble posséder des traces de mâchicoulis (voir vocabulaire). Mais ce type de construction servant de défense a été utilisé jusqu'au 18ème siècle. Ce n'est pas une preuve pour attesté qu'il soit médiéval.
 

 La façade

  Au centre, une grande porte à 2 vantaux semble datée du 16ème siècle avec son encadrement à bossage et son fronton.

  Au dessus de cette porte, un grand drapeau tricolore est peint. De chaque coté apparaissent encore des lettres : GENDARMERIE NATIONALE.

  Les fenêtres de la façade sont grandes et modernes (modification au 20ème siècle ?). Elles sont encadrées de pilastres cannelés à chapiteaux corinthiens. Voilà des détails qui traduisent des reconstructions et transformations tardives.

 

    L'intérieur :

  Le bâtiment étant privé et fermé, il est interdit de le visiter. Mais à travers les fenêtres et les bouches à feu, il est possible d'avoir quelques informations. Approchons nous sur la pointe des pieds.

    Les salles sont voûtées correspondant bien à une construction du 15ème siècle, mais murs et plafonds sont enduits de ciment ou plâtre. Deux siècles d'aménagements modernes ont "défiguré" les rares signes de son age. Il est rare qu'un château de plaine ne soit pas modifié à la renaissance, il est normal que des éléments de confort prennent le pas sur la rusticité médiévale.
    Parfois, il m'arrive de consacrer plusieurs heures à la recherche d'une autorisation pour pénétrer un lieu privé. Avec un sourire, un press-book de mes "exploits passés" et quelques dialogues, les portes s'ouvrent et les châteaux s'offrent à moi. Mais cet intérieur refait ne semble pas médiéval, de plus il n'y a aucune maison autour pour frapper à la porte. Les salles aménagées au 20ème siècle resterons pour le moment sans étude de votre serviteur.

 

   Conclusion : C'est un château début renaissance qui m'a été "offert" durant mes vacances dans le Gard.

 

 

Histoire du château :

* En 1550, Gaspart d'Audibert, seigneur de Lussan revient de la campagne d'Italie. Ayant vu l'inutilité des châteaux haut-perchés, et ayant admiré la beauté des résidences Italiennes, il décide la construction d'un château près de la source d'un petit ruisseau nommé Le Fan.
* Au début du 18ème siècle, le château est peu entretenu par son propriétaire.
* Vers 1791 confisqué par les révolutionnaires, le bâtiment devient une hostellerie.
* En 1795, le château est vendu à un habitant de Lussan : Théophile Gide. (c'est l'arrière Grand-Père de l'écrivain André Gide).
* En 1920, la famille Gide ayant besoin d'argent vend le château à la municipalité. Le manque d'entretien détériore l'intérieur du château.
* Vers 1960, le bâtiment devient une gendarmerie. Évidemment, quelques remaniements sont réalisés pour le confort des familles. Mais le château garde quand même son identité. Il semble que les gendarmes soient heureux d'habiter un tel bâtiment.
* En 1980, les gendarmes sont transférés à Audabiac. Un gardiennage communal est assuré, mais les bâtiments sont peu entretenus.
* En 2008, le bâtiment a été mis en vente puis acheté pour réaliser des appartements. Le vieux château commence une nouvelle vie.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la route est libre et gratuite. La propriété est privée et non visitable.

 

Des tours rondes aux angles, voila le symbole du château fort !

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 30 Vers Menu châteaux du Gard

Partager cet article

Repost 0
Published by Le chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 26/08/2014 21:51

F ière allure a pourtant* ce castel vu de loin,
A vec murs tant hauts et flanqués de tours aux coins.
N on seulement cela, mais se décrépit bien (

L e temps, par ses outrages a du bon !), chance ici :
U n appareillage se dessine, qui me séduit.
S ont pierres taillées ainsi un vrai régal pour moi :
S ans être travaillées - sauf sur façade où se voit
A spect trop net et "faux" - elles évitent sentiment,
N e sais-je comment dire : de "trop parfait" et qui rend

L e tout froid et sans âme, car dans cette "droiture"
A disparu l'empreinte de ceux qui bâtirent murs.
N 'est-ce que très personnel avis, et fol assez :
G uère de doute qu'artisans oeuvrèrent plus pour jointer
U n édifice parfaitement, est-ce évidence !...
E t ce qui charme ne répond pas à pertinence
D ans mon cas !... Illogique même, ici j'ai été
O ù bâti de la Renaissance n'ai-je rejeté !
C ar est-il conçu comme un castel "du passé",

G ardant quasiment apparence de ce temps-là.
A ussi, n'ai-je point été trop "déroutée", déjà...
R este que tout ne m'a plu en ce lieu, que nenni !
D e la façade, fausses pierres et colonnes j'ai haïes;

N 'ai-je apprécié des salles voûtées "décoration" :
O bstacle est-ce vraiment à mon imagination,
T ant j'aime ces intérieurs d'habitude, si "spéciaux",
A uxquels je rattache souvent "ma" vie de château...

P our les rêves, attendrai-je vrai castel médiéval...
S ais-je pourtant* reconnaître qu'icelui n'est banal.

et:

P eur ai-je bien qu'une nouvelle "toilette"** n'ait gâché
S emblance du castel ancien, par modernité...(?)

*: bien qu'il ne soit point médiéval !
**: si des appartements ont été aménagés...

Le Chevalier Dauphinois 28/08/2014 22:15



* Un jour, je repasserai voir ce château.


* Même si l'intérieur est devenu habitable avec les nornes du 21ème siècle, son architecture extérieur restera d'un autre temps.


*  Ce qui m'a fasciné, c'est la puissance des tours, la rigueur simple de l'architecture qui traversent le temps sans être démodées.



AGUSSOL 08/05/2014 09:35

Bjr. Souhaitez-vous avoir une photo du chateau, datant des années 1950 ?. ( photo prise avant l'arrivée des Gendarmes, qui se trouvaient à cette époque dans la batisse située juste derrière le
chateau en bordure de l'ancienne route de St. Ambroix ).A votre service. Salutations.

Le Chevalier Dauphinois 06/01/2015 19:26



* Bonjour et merci pour votre passage sur mon modeste blog et pour votre proposition.


* De suite je vous envoie un courriel.



AGUSSOL 05/05/2014 09:49

J'ai eu le bonheur de vivre dans ce chateau de 1954 à 1965. Il s'agit des plus belles années de ma jeunesse. A cette époque il n'y avait pas l'eau courante. Ce sont la Gendarmes qui ont amélioré le
confort (merci Mr CHALL). Hier, j'ai visité le chateau et je suis extremement déçu par sa nouvelle apparence. Heureusement il me reste mes souvenirs.

Le Chevalier Dauphinois 05/05/2014 19:37



   Le problème de notre siècle, dirigé par les technocrates, c'est qu'à une réhabilitation de bâtiment pour faire des logements, apparaît une multitude de lois et d'obligations qui
transforment les constructions, même très anciennes.


  J'ai vu des horreurs même lorsque le bâtiments a été inscrit aux Monuments Historiques. Je comprends donc votre déception.


* Il vous reste vos souvenirs et cet article de blog le montrant avant les travaux.



Isabelle 18/01/2014 12:20

Bonjour à tous !

Quelle surprise de tomber sur ce super site ! Je vous informe que ce château est bien vendu pour des appartements prives et que j'ai la chance de pouvoir en acquérir un petit morceau ! Sans même
l'avoir vu ! Mais tous vos commentaires me réjouisse de l'avoir fait ! Il est rénové dans tous les cas dans les règles de l'art et cela je pense fera plaisir à vous tous. Je vous embrasse

Le Chevalier Dauphinois 18/01/2014 16:05



Je vous remercie pour votre témoignage. Je suis heureux qu'un bâtiment de notre histoire ait été rénové et continue sa vie. D'autres histoires l'attendent !



torres 20/11/2011 17:46

c'est avec nostalgie que je revois le chateau de fan.j'aij'aivécu dans ces lieux pêndant 4 années (1966-1970) Gendarme à l'epoque marié avec 2 enfants. C'était la belle vie (nous étions jeunes
!!mais un peu à l'écart quand même.Les 5 garages en durs 'entrée arrière)ont ete construits par 4 mains dont les deux miennes.Ils ne sont pas d'époque!!j'ai été aussi le 1er à installer un wc en
percant un mur de 1m env.d'epaisseur!!a bientôt pour la suite....

Le Chevalier Dauphinois 20/11/2011 21:39



Je vous remercie pour votre témoignage qui donne un peu de vie à ce bâtiment peu décrit dans les livres et sur le web.