Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 06:30

 

Département :    63  - Puy de Dôme

 

Le château :

   Distinguez vous le château cocu sur cette vue ?Situation   (--> le voir sur une carte)
      Le petit bourg de Auzat La Combelle est situé à 15km au Sud-Sud-Est d'Issoire.
    Coordonnées du château :

45° 27' 3.971" N 3° 18' 46.426" E
 45.451103°  3.312896°


Le château:
      L'extérieur :
Pourquoi suis je là ?
      Après avoir visité le petit bourg fortifié de Auzon dans la Haute Loire, je suis la rive droite de l'Allier pour me rendre dans un lieu porteur d'une légende nommée : Le Saut du Loup.

Le blason
   Soudain, au bord de la route, je découvre un blason sur un panneau. C'est celui du village de Auzat la Combelle. Il représente : 

* En haut, le château dans la fertile campagne,
* Au milieu, la rivière Allier,
* En bas, la couronne du Comté d'Auvergne.

   Évidemment vous avez compris que le symbole castral titille mes neurones de chevalier-chasseur de châteaux médiévaux.

Mais où est il ?


Y a t il un château ?
    Je prends un peu de recul et un morceau du puzzle s'affiche devant moi.

Mais ce château Cocu est il médiéval ?

   Il suffit de lever les yeux pour découvrir cette beauté en ruine. En avant !

Quel curieux nom
    Évidemment, il est facile d'imaginer que ce mot au Moyen Âge n'avait pas la même connotation qu'au 21ème siècle. Petite étude de toponymie :

     Un peuple Germanique nommé Lombards est installé sur l'Elbe inférieure au Ier siècle, Au 5ème siècle, l'Italie du Nord est envahie puis conquise par ce peuple donnant ainsi leur nom à une province : La Lombardie.
   Au début moyen âge les monnaies étaient nombreuses ne facilitant pas le commerce, et avec les troupes de brigands; le transport d'argent était peu sur. Certains Lombards deviennent des banquiers et avec les prêts d'argent, ils acquièrent le nom d'usuriers.
    Dans certaines régions, des "étrangers" font aussi ce commerce avec l'argent. Certains se nomment les Coci. Avec la déformation du bouche à oreille et les patois, ils furent nommés Cocu.
   Le château de Auzat a donc appartenu à un seigneur ayant "un peu légalement" pratiqué la fonction de banquier et d'usurier
.
 

En 2 enjambées, je suis proche du château
J'approche
    Un sentier facilement praticable m'emporte vers la ruine quand soudain un autre panneau (encore un) m'informe du danger.

Youpiii, je vais visiter une vraie ruine.

     Même partiels, les remparts donnent une idée de la hauteur des murs et l'importance "régionale" de ce château.

 

Rapide analyse

    Au sommet de cette colline, les vestiges d'un bâtiment seigneurial jouent avec les arbres.
   Cette ruine est composée de 2 tours rondes encadrant une courtine.
   Il me semble que ce bâtiment a été habité ou utilisé récemment (N'oubliez pas que pour un médiéviste, le 18ème siècle c'était hier ) car de telles ouvertures ne sont point du Moyen Âge  et un ciment cache partiellement les pierres.
Détail minimal et pourtant fascinant !   Au milieu des "liannes", une petite fente verticale en angle rappelle la classique archère pour la défense de la courtine.

        L'intérieur :
     Entrer dans un château cassé peut paraître facile, mais la dense végétation est un rempart parfois plus difficile à contourner. Et c'est de loin que je découvre l'âme intérieure.
     Vestiges de cheminée, trou dans le mur (chauffe plat ?), départ de voûte, salle en sous-sol sont les maigres indices de ce château oublié.  Avant de quitter ce lieu, je consulte ma vieille carte postale. cherchant quelques analogies avec ces vestiges.


Histoire du château : 

* Au 13ème siècle (?), le château est possession de Bernard Cocci.
*Au 14ème siècle, Aubert De Penchard est seigneur du château et du bourg.
* En 1840, il semble que le château soit encore habité.
* En 1926, les ruines du château sont inscrites aux Monuments Historiques.
* A la fin du 20ème siècle, les communes d'Auzat sur Allier et de La Combelle fusionnent pour former : Auzat la Combelle.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. Le château est une propriété privée visitable à vos risques et périls.

 

La ville moderne s'étalle au pied du vieux château

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 63 Vers Menu châteaux du Puy de Dôme

Partager cet article

Repost 0

commentaires

TURLIN Philippe 22/02/2011 16:46


Bonjour, Petites infos : Le 1er Cocci etait Bernard - les seigneurs furent AUBERT de PENCHARD - Le chateau dépendait d'Orsonnette etc ... etc .... voir BOUDET Marcellin Etude sur les sociétés
marchandes et financières au moyen âge
cordialement
Je suis un descendant de Guillaume SADOURNY Colonel d'Empire, originaire de St Germain Lembron, du fameux Maurice Sadourny, et des Sadourny de Brassac


Le Chevalier Dauphinois 22/02/2011 18:45



Je suis heureux de vous connaître messire et vous remercie pour ces informations qui grandissent cette ruine un peu oubliée.



De Biasio 03/03/2010 11:39


je ne parle pas de la commune D'Auzat La Combelle,mais du village d'Auzat sur Allier et, je ne me cache pas derrière un écran comme vous!!!A laver la tête d'un âne on perd son temps et sa
lessive(proverbe).Il n'y aura plus de réaction de ma part.


Le Chevalier Dauphinois 03/03/2010 20:14



C'est bien ce que j'écrivais... Vous détruisez, critiquez mais ne construisez rien. Depuis 5 ans, j'ai vu plusieurs fois ce style de prose dénonçant sans vouloir réaliser
ensemble.

   J'ai modifié quelques fois des informations aussi bien architecturales qu'historiques suite à des remarques intelligentes et constructives. Et toujours je remercie l'aidant et même
je le citais lorsqu'il m'en donnait l'autorisation. Mais la négation ne sera une arme de construction pour ce blog.
   Donc, tant que les allégations ne seront point preuves, ma prose restera ainsi.
Au plaisir de ne jamais vous relire dans cet esprit négatif !

Et puisque vous semblez connaître quelques citations, dois je vous rappeler celle du crapaud et de la colombe ?



De Biasio 02/03/2010 18:04


L'auteur des commentaires sur le château"Cocu" devait avoir fumer pas mal de joints avant d'écrire toutes ces âneries sur le château.Il est curieux que la mairie ayant fait faire des recherches
pour trouver le propriétaire à fait choux blanc, de + le zigue qui a écrit toutes ces conneries,n'a surement pas lu le livre=Auzat sur allier,sur les chemins de l'histoire, d'Alain Couvert=


Le Chevalier Dauphinois 03/03/2010 07:49


Haaa, comme j'adore les critiques destructrices qui n'apportent rien  au château.
  Humm, j'ai toujours adoré les proseurs de négation  qui , bien cachés derrière leur écran, étalent
leur confiture sans pour autant apporter leur connaissance (mais en ont t ils) sur une ruine et un document du web.

   Oui, je peux me tromper  , oui, je n'ai pas lu tous les livres,... Mais NON, je n'ai pas inventé, et NON,
mes informations ne sont pas erronées car elles proviennent de prospectus et informations venant de bibliothèques.

L'histoire évoluant, les recherches historiques progressant, il est possible que les anciennes informations soient erronées.

Ce blog étant un livre sur l'histoire de nos châteaux forts, je prendrais vos remarques constructives avec plaisir.

Petit rappel : Qui suis je !

  Si votre seul but est de cracher sans construire, passez votre chemin, le web de partage n'est pas pour vous.


Alors, allons nous construire ensemble un bel article ?


  Mais j'ai quelques doutes sur votre connaissance, car Vous citez Auzat sur Allier, hors la commune ne se nomme plus comme cela depuis 1998 : voir ici  ainsi que le site des communes de France du gouvernement.
  Vous voyez qu'il n'est pas facile d'écrire sans erreur. Alors, un peu de tolérance et d'humilité je vous prie d'avoir !

  Essayons d'avoir un échange constructif, et la ruine en ressortira grandie




gene 24/06/2009 22:32

Une belle ruine et un nom sympa!!

Le Chevalier Dauphinois 11/07/2009 20:48


Hihihi... Absolument, ce nom est....Original !


la cotentine 24/06/2009 18:45

très beau chateau...en ruines, mais il s'en dégage tout de même une grande force...

Le Chevalier Dauphinois 11/07/2009 20:47


Certaines ruines, même minimales ont une force incroyable. De plus, avec le son de la rivière. et les odeurs de la pierre, le lieu est "magique".