Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 07:30

 

Département 73 - Savoie

Le bourg :
   Situation :   (--> le voir sur une carte)
      Le petit bourg de Beaufort est situé à 20km au Nord-Est d'Albertville. Il est connu pour son merveilleux fromage, mais pour moi, c'est un site comportant 3 "châteaux" médiévaux.

Le château : 

       L'extérieur :

Je cherche un château

     Après avoir visité sur les hauteurs la romantique ruine du château des "Vanches", je me dirige vers le départ d'un sentier au Sud-Ouest du centre bourg, sur la rive gauche de la petite rivière nommée : Argentine.
 
L'approche
    Un panneau m'informe que je ne vais pas découvrir un incroyable château mais une magnifique ruine nommée parfois : La Grande Salle.

 

Il est là

   Le petit bois est si joli en cet automne que j'en oublirais la raison de ma promenade. Quand soudain, une ombre apparaît au loin !
    Ne me dites pas que vos yeux ne la distinguent pas

Regardez mieux ici

   Malgré la végétation, je distingue une bâtisse carré de 15m de coté à laquelle est adossée une tour ruinée de plus de 10m de haut et de 5m de large dont le parement d'angle est peu soigné.

 

        L'intérieur :

Avertissement

    Je vous déconseille de faire comme moi, c'est à dire : Entrer dans cette ruine.
  Ce château est si ruiné, avec des pierres mouvantes au sol et des murs si fragiles qu'un accident peut arriver. A moins que vous vous munissiez de la tenue idéale.

  
Rapide analyse
    Ce lieu étant abandonné des hommes, les arbres ont repris leur droit (de pousser dans une forêt). Pourtant ces vieux murs révèlent de nombreux indices :
   - Des murs épais percées de petites fenêtres,
   - Des pièces de vie avec des cheminées,
   - Dans la salle à l'étage, une fenêtre à unique coussiège (voir vocabulaire).

 

 

Histoire du château :

* En 1277, Pierre de Beaufort vend les parts du château des "Vanches" à Béatrix de Vienne.
* En 1282, les enfants de Pierre de Beaufort obtiennent l'autorisation de construire un château proche de la vallée. Il se nommera La Sallaz.
* En 1401, le Duc de Savoie (voir la liste) récupère le site de Beaufort à Odon de Thoire-Villars.
* En 1474, le Duc de Savoie donne le château de La Sallaz à Jean de Beaufort.
* En 1939, le château appartient à M° Joly.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est très dangereuse. A éviter si vous n'êtes pas un fou-passionné comme moi.

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 73 Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Savoie Médiévale : 01 73 74
commenter cet article

commentaires

Viodely 03/05/2009 23:26

Je suis contente de "retomber" sur ces ruines car je les recherche depuis très longtemps... Je les ai découvertes au cours d'escapades étant ado, et je n'arrivais pas à retrouver le chemin... je croyais du coup que les ruines avaient été détruites car très dangereuses. Bref, à mon prochain passage aux Curtillets (mes parents y habitent) je chausse les chaussures et tente de le retrouver !

Le Chevalier Dauphinois 04/05/2009 06:34


Ces ruines sont envahies par la végétation. Je les ai vues en automne, donc point de feuille, Mais en été je presens qu'elles seront invisibles.
   Atention : elles sont dangereusement instables.


David / Débé 23/03/2009 23:15

Elle me rappele cette ruine a coté de chez moi que j'avais montré sur mon blog-photos.... Fascinant comment la nature reprend ses droits de manière aussi magistrale ^^

Le Chevalier Dauphinois 23/03/2009 23:22


J'adore ces ruines oubliées, elles sont inaccessibles et presque fantomatiques.Je me demande qui soutient l'autre. Les plante ont besoin des vieux murs qui sont eux même cachés contre les ramasseur
de pierres. Belle osmose !


Kelly 17/03/2009 02:22

Bonjour de Kelly ,c'est bien dommage, encore un endroit qui se meurt, la nature n'arrête jamais de travailler, l'homme doit sans arrêt lutter pour rester implanter,sinon c'est la fin ,bonne journée.
http://eglises.over-blog.fr/

Le Chevalier Dauphinois 17/03/2009 07:18


Les vieilles forteresses sans confort on été abandonnées à dame nature qui joue avec elles.Mais le plus grand destructeur fut quand même Richelieu.