Translation

   
 
     
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 
 
sorciere-099

Joyeux Halloween !

chauve-souris-03

 

sorciere-098

Ombre et lumière

 

Département :  11 - AUDE
   

Comme souvent, il va me falloir grimper pour visiter cette ruine !

Le bourg :

   Situation :   (--> le voir sur la carte)

      Le petit village est situé à 45km au Sud-Ouest de Narbonne, à 28km au Sud-est de Carcassonne, à 25km à l'Est de Limoux et à 3 km au Nord du château de Termes.

   Coordonnées du bourg :

43° 1′ 1.99″ N 2° 32′ 55″ E
 43.01722°  2.54861°

 

Le château :
     L'extérieur :

La découverte

    Le château est posé sur une masse rocheuse entourée sur 3 cotés par une boucle de la rivière Orbieu. Cet endroit est vraiment idéal pour la construction d'un château médiéval.

   Malgré la densité des arbres, les ruines se détachent de la verdure. Un petit chemin privé sur la gauche du pic permet un accès aisé.

 

1ère analyse

  Cet habitat fortifié est vraiment imposant. De hauts murs épais, des bâtiments carrés, des tourelles d'angle, des échauguettes, une tour maîtresse constituent un ensemble solide qui peut de loin s'apparenter à une forteresse médiévale.

   Lorsque l'on s'approche du château, il semble évident que les fondations datent du moyen age, car de nombreux murs s'appuient sur la roche.

    Deux enceintes entourent les bâtiments d'habitation. Curieux, les faces Nord et Est ne comportent ni d'archère, ni de bouche à feu.

  Le chemin qui mène au château serpente, il est bordé de murets qui ont été certainement ajouté au siècle dernier.

 

     L'intérieur : 

L'entréeCette tour évidée semble perdue dans la forêt du 21ème siècle.

    Après la période d'excitation qui m'anime à chaque fois que je vois une ruine castrale, je prends un peu de temps pour découvrir et décortiquer la réalité du site.

 

   Une fois passée la première enceinte au Sud trône fièrement une tour semi-circulaire.

   L'entrée principale (dans la deuxième enceinte) est un joli couloir voûté en chicane. Autre curiosité, les murs du portail ne comportent pas d'encoche pour recevoir une barre.

 

La basse-cour  
   Je pénètre dans une grande basse-cour fortifiée. Elle est à l'Est du château et abrite les ruines d'une chapelle castrale orientée Est-Ouest. En face, sur le mur Ouest, 3 ouvertures dans le mur dont une pour arme à feu, mais obstruée.
La visite continue
   Pour découvrir les autres salles, il faut zigzaguer en direction du Nord entre les arbres et faire parfois des exercices d'équilibriste, car le sol est jonché de pierres du château.
   Sur le mur Nord Ouest au bout de la 2ème enceinte (du coté de l'attaque) , apparaissent 5  ouvertures pour mousquet.
   Les bâtiments s'enchaînent, salle voûtée (citerne ?), murs avec fenêtres à chapiteau se laissent admirer dans une végétation verte qui tranche avec le gris des pierres. Mais rien ne traduit une architecture médiévale. Je suis en réalité dans des bâtiments reconstruits au 17ème siècle.
 

 

Histoire du château :

* En 1093, le château est cité dans une transaction entre l'Abbaye de Lagrasse et Bertrand, fils du seigneur de Durfort.
* En 1124, Guillaume et Raymond, seigneurs de Durfort, rendent hommage au Vicomte Bernard Aton de Carcassonne.
*- En 1163, le seigneur de Terme rend hommage au Vicomte Raymond de Trencavel, pour le château de Durfort.
* En 1209, début de la croisade des Albigeois. Le seigneur de Durfort se range du coté des cathares par son alliance avec Olivier de Termes (voir le château). Il va donc subir une attaque des Barons du Nord.
* En 1215, le château devient la propriété d'Alain de Roucy, lieutenant de Simon de Montfort.
* En 1241, Olivier de Termes fait sa soumission auprès de Louis IX (voir la liste des rois). Il récupère une partie de ses terres et châteaux dont Durfort. Il semble qu'il le donne aux anciens seigneurs de Durfort.
* En 1243, Hugues de Durfort prête serment de fidélité au roi.
* En 1244, le seigneur de Durfort se retrouve à coté des croisés dans le siège de Montségur.
* En 1256, Gaucelin de Durfort se ligue avec d'autres seigneurs contre l'autorité du roi de France. Cet acte lui vaut la suppression de ses droits sur son domaine.
* Quelques mois plus tard, après un hommage au Roi, Gaucelin retrouve ses terres et son château.
* En 1659, le traité des Pyrénées scelle une paix entre l'Espagne et la France. Dans cette période de calme, le château est remanié pour donner plus de confort.
* Au 18ème siècle, le château semble abandonné. Étant loin d'un village important, la ruine est peu pillée pour ses pierres.
* Au 21ème siècle, le château est dans une propriété privée, la visite est libre (avec "autorisation") et gratuite. Le château n'étant pas consolidé, le risque de chute de pierres est important.

 

Les salles voûtées sont nombreuses, et mystérieuses !

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude
Par le chevalier Dauphinois - Publié dans : Châteaux en Languedoc : 11 30 34 48 - Communauté : Le Moyen Age
Ecrire un commentaire - Lire les 14 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés