Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 07:30


Département 57 - Moselle

Le bourg :
   Situation :    (--> la voir sur une carte)
      La ville de Metz est située à 50km au Nord de Nancy et à 40km au Sud de la frontière du Grand Duché du Luxembourg.

    Coordonnées de la Porte :

49° 7′ 4.44″ N 6° 11′ 7.8″ E
 49.1179°  6.1855°


   Origine du nom :   (Toponymie)
       La Lorraine a été très souvent source de conflits entre la France et l'Allemagne, il aurait été logique de penser que la construction de cette fortification nommée "Les Allemands" était due aux habitants d'outre Rhin, donnant ainsi le nom. Il n'en est rien.
    Ce nom rapelle l'hôpital voisin fondé au 13ème siècle par les chevaliers Teutoniques (un ordre Militaire-Religieux - voir livre explicatif).

 
La fortification : 

 
    Je ne suis pas un scribe fidèle pour décrire les beautés des villes (voir un autre exemple).Je préfère plus les merveilles ruinées solitaires que les monuments consolidés des cités. Mais j'ai vécu un moment magique dans cette ville que je souhaite vous faire partager.
 


 L'approche
     Après avoir visité de nombreux châteaux au Luxembourg, je décide de faire une halte sur la route du retour vers mon Dauphiné.  Deux Raisons au choix de Metz :
       1 - Quelques victuailles à acheter,
        2 - Un bouquiniste rue des Allemands à visiter.
   Je n'avais pas prévu de découverte castrale dans cette capitale, car pour moi Metz ressemblait plus à une ville fortifiée non médiévale.  Je laisse mon destrier un peu au Nord et je marche dans l'herbe d'un parc quand soudain.... une marque sur le sol.

   Ai je bien vu ?    Est ce une gravure de château ?

    Je décide de suivre cette trace.

L'enquête
    Mon instinct de chasseur ne m'a pas trahi. Devant moi apparaît un long rempart avec des tours flanques très reconstruites. Certaines sont rondes et d'autres ressemblent plus à un bastion du 16-17ème siècle. Ces bouches à feu confirment mes doutes.
   Quelques minutes plus tard, une  belle tour à canon joue avec les hauts arbres. Cette beauté castrale du 14ème siècle est nommée : Tour des Esprits. J'inspecte l'intérieur pour constater qu'il n'y en a plus .
     Heureux de cette découverte, je patiente devant la rivière en attendant l'heure d'ouverture de la librairie, quand soudain..... un reflet attire mon attention.

Comme c'est beau !
     Mais comment ai je pu ne pas voir cette incroyable porte fortifiée !

Quelle dualité dans cette architecture !

   Avez vous remarqué la différence de construction et d'époque entre ces 2 ensembles ?

Tours coté ville
   A gauche, les 2 hautes tours hémicylindriques coiffées de poivrières datent du 13ème siècle.
   L'absence de créneau, mâchicoulis, corbeau pour des hourds (voir glossaire) est surprenante.
   Aucune archère est visible, elles ont été remplacées par des bouches à feu et  des ouvertures pour canon.
 
Tours coté "campagne"
   Sur la droite, c'est la puissance qui prédomine face à ces 2 grosses tours circulaires. Bien que restaurées, il est possible d'affirmer que ces tours crénelées ont une architecture de la fin du 15ème siècle. Ce qui fascinant, ce sont les 3 étages bien distincts de défense avec embrasures. Autre détail : Ces tours plongent dans la rivière.

Le "pont"
     Ces tours sont "séparées" par 2 siècles mais aussi par une rivière nommée : La Seille.
  Un pont à arche unique en arc brisé l'enjambe. Il n'est pas banal, car il possède des bretèches ainsi que des bouches à feu. A l'intérieur, je vois une galerie.  Fébrile, je vais entrer par la porte la plus "jeune".
 
L'intérieur
   Hélas, les tours ne se visitent pas et les salles sous les arcades sont interdites au public. Qu'importe, le plaisir de marcher dans ce lieu médiéval est unique.
   Avant de partir chez le libraire, je jette un denier regard vers cette merveille que même Vauban n'a pas osé détruire lors des fortifications de la ville.


Histoire de la fortification :
    L'histoire de la porte des Allemands est étroitement liée à celle de la ville de Metz. Elle est si riche qu'il m'est impossible de n'y consacrer qu'un petit article. Je ne vais faire qu'une approche rapide.

* En 1230, une porte fortifiée est construite au bord de la rivière Seille.
* Vers 1445, de l'autre coté de la rivière un châtelet protégé par 2 tours ronde est construit.
* En 1480, création d'un pont habitable entre les 2 portes fortifiées.
* En 1860, des restaurations sont entreprises sur ces ouvrages.
* En 1944, destruction inutile des fortifications.
* En 1961, une campagne de reconstruction est commencée.
* En 1966, classement de la porte aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite.

 

Veuillez regarder le site d'un passionné de sa région montrant autrement la porte.

 

  Vers Menu châteaux de Moselle

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Lorraine : 54 55 57 88
commenter cet article

commentaires

olivier PETIT 21/04/2012 17:49

La Porte des Allemands figure assurément parmi les joyaux fortifiés de la Moselle !

Mon blog met aussi en avant cette fortification hors du commun en Lorraine :
http://patrimoine-de-lorraine.blogspot.fr/2011/07/metz-57-la-porte-des-allemands.html.

Je vais mettre votre blog en lien parmi mes favoris ! A charge de retour !

Le Chevalier Dauphinois 21/04/2012 21:48



Cette "porte" est vraiment fascinante, grandiose, multiple etc....


  J'ai eu de la chance de la découvrir avec un magnifique soleil. De plus le calme du parc et la présence des oiseaux furent un plus qui rendirent ma journée unique.



ANDREE 12/05/2009 20:14

récemment je suis passée à côté en venant en ville et c'est vrai qu'elle est impressionnante et très belle même s'il n'y a pas grand chose à visiter.
merci pour tous ces renseignements

Le Chevalier Dauphinois 12/05/2009 20:51


Il est vrai que cette "beauté" n'est pas mise en valeur, mais quelle originalité ont ces tours et ce pont.


annak 12/03/2009 10:58

Que lis-je plus bas d'une certaine Domi ? "Bisou du soir" !!!!
'tain, quel infidèle ! :p

Le Chevalier Dauphinois 12/03/2009 12:02


Heu... ben.... disons que..... heu.... c'est par le vent du soir que ce bisou m'arrive..... mais... heu.... c'est le heaume qui l'a reçu..... (Suis je crédible ?)


annak 12/03/2009 09:45

Bonjour :) je ne suis pas chez moi, je n'ai pas notre article en favori, je ne ns trouve pas :( alors je viens ici ;)
J'aime bien le design sur 2 colonnes, plus léger.

Le Chevalier Dauphinois 12/03/2009 12:04


Ben.. notre secret.... il est... dans "mes coups de coeur" bien sur.... Haaa, le coeur... il m'a encore trahi :)
Tu es ma muse qui m'a inspiré ce nouveau design (hoooo, c'est bôôôôô)


Kelly 04/03/2009 02:29

Bonjour de Kelly ,un superbe article, très détaillé et commenté, je suis incapable d'en faire autant avec mes églises!j'avoue n'être intéressé que par l'ensemble de la photo et non par les détails d'architectures, je passes déjà beaucoup de temps pour faire une entête d'article assez complet, avant le corps d'article consacré aux photos ,bonne journée.
http://eglises.over-blog.fr/

Le Chevalier Dauphinois 04/03/2009 07:39


Bien avant l'invention des blogs, lorsque j'ai commencé à faire quelques proses pour des diaporamas, mon stylo ne trouvait pas les mots.
Avec le temps, les phrases se construisent seules, il suffit  d'imaginer le scénario à narrer avant d'être devant le clavier.