Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 07:50

  Est la tour de Babel ou de Seyssinet ?

    Au dessus de Grenoble, sur les premières pentes du Vercors (voir sur une carte) un pan de mur surveille ia vallée du Grésivaudan.

  Cette ruine a une histoire, celle des seigneurs de Seyssinet (voir cet article), mais surtout, elle est porteuse non pas d'UNE légende mais..........de plusieurs.

    Cette fière ruine se nomme curieusement :

 

La  tour  sans Venin 

 

   

La légende de la terre Sainte :

   "  Pour solliciter ses seigneurs à partir en croisade, le Dauphin promit d'accorder des terres aux courageux. Le seigneur de Pariset sut quelles terres lui seraient données. C'était un bel endroit pour un château mais, infesté de serpents.

   A la fin de sa croisade victorieuse, il rapporta un sac de terre ramassée auprès du Saint-Sépulcre. Se souvenant du jardin d'Eden, il se dit que le Diable, caché en animal rampant, hantait son lieu et que seul, de la terre "divine" pouvait l'en chasser.

   De retour, il répandit le précieux butin et........... le miracle opéra.  Il débarrassa l'endroit des reptiles vénéneux qui l'infestaient. Un fabuleux château vit le jour dans ce lieu anciennement maudit. "

 

 
 La légende de la guérisseuse : 

     "  Il y a bien longtemps de cela, une femme du village prétendait guérir des morsures de serpent, vil animal très nombreux sur les pierres chaudes du Vercors.  Et il est vrai que tous les paysans qui se faisaient piquer lors des fauchages, ou tous les enfants qui se faisaient mordre en ramassant des baies des hautes herbes infectées de cet animal vénéneux, étaient soignés dans le plus grand secret par cette femme aux cheveux crépus et mal peignés.

   Elle vivait loin du village, près d'une terrasse dans les contreforts du Vercors. Avec ses secrets et son éloignement, le mot de SORCIERE fut invoqué. Une femme qui se cache pour soigner de la piqûre du Diable a recours à la magie noire.

- Ne voulant pas être traduite en justice, avec la mort comme sanction, elle révéla son secret.

    La sauvageonne avait découvert que les serpents ne venaient jamais près d'un à-pic (point d'Aspic qui pique à l'à-pic,  ). Un jour qu'elle s'était fait mordre par cet animal du diable, elle mit sur sa blessure, un mélange de terre et d'herbe du lieu, et point de fièvre elle eut.

   Depuis ce jour, elle devint la guérisseuse officielle du village et cette terre prit le nom de SANS VENIN."

 

 

La légende de Isis : 

  "  Bien avant le moyen age, proche de cet endroit, les paysans du Vercors tentaient de cultiver cette terre peu fertile. Mais le travail était très difficile et la récolte maigre, sur les contreforts de ce massif.  Pour implorer les dieux, le responsable du village fit construire une stèle en l'honneur de ISIS. Déesse bien connue qui avait le don de ressusciter les morts dans certains pays (donc faire revivre la terre ?), et dans d'autres contrées, elle était l'image de la TERRE-MERE (donc fertilité). La terre fut un peu plus fertile et vers le 13ème siècle, un seigneur s'établit en ce lieu prospère et 'sacré'. Un château fut construit, et il devint au 19ème siècle l'une des 7 merveilles du Dauphiné. "

     Nota : ISIS est souvent représentée avec une queue de poisson, qui devient parfois queue de serpent........CQFD.

 

 

La légende du seigneur pacifiste : 

   "  Le seigneur de Pariset n'était point belliqueux, il trouvait toujours un arrangement pour ne point user de la violence. Ce n'était pas un homme de lâcheté ou de non courage, mais il avait tant vu de guerres et de morts qu'il prit le parti de trouver le compromis salutaire pour tous.  Les gens disaient de lui, qu'il était sans agression donc SANS VENIN dans ses propos. "

 
  

    Voilà de nombreuses et belles légendes, et elles sont vraies puisque le blason de la ville comporte :

  • * Le dauphin, symbole du Dauphiné (voir l'origine de ce nom).
  • * La tour, preuve qu'il y avait bien un château en ce lieu.
  • * Le serpent, justifiant le nom du site.

    Il semblerait que la vérité soit un peu différente.  Si vous souhaitez connaître la vérité vraie (comme disent les enfants) c'est en dessous........... sinon, restez sur les légendes, elles sont bien plus jolies.

 

.......

       -----

              ::::::

                     =====

 

Voici "la" vérité :

   Le hameau proche de Pariset se nommait SAINT VEYRAND.  Veyrand n'est pas un nom inconnu, en Dauphiné, il est cité 2 fois (Un village près de St Marcellin, et une montagne proche de la Savoie). Avec l'accent Dauphinois et le bouche à oreille :

  • - le SAINT est devenu SANS,
  • - le VEYRAND s'est transformé en VENIN.
  Vers menu
Contes
 et
Légendes

<---  clic

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Contes et Légendes
commenter cet article

commentaires

Muriel 13/02/2012 10:12

Moi j'espère que c'est la légende du seigneur pacifiste qui est la vraie. Dans ce triste monde où les vipères sont reines, l'idée qu'un seigneur pouvait régner sans user de violence ni de sa langue
fourchue, méritait bien qu'il donne son nom à une tour pour la postérité!

Le Chevalier Dauphinois 13/02/2012 13:16



L’avantage de cette légende, portée par une ruine minimale, est que chacun va chercher sa "vérité" la plus belle. celle de la "sorcière" qui aide les villageois me plait bien.



rubriques en vrac 27/07/2009 08:25

Moi j'aime beaucoup la seconde légende...surtout que pour une fois la "sorcière" s'en sort...

Le Chevalier Dauphinois 27/07/2009 12:40


Il existe un autre conte où la sorcière gagne contre les hommes : C'est ici !


valserine 21/09/2007 16:51

Mazette ! Un chevalier qui connaît les "hautes" fleurs... mais c'est un atout de taille, ça ! Que ne le clamais-tu point ?

Le Chevalier Dauphinois 21/09/2007 19:38

Point je clamais, car un chevalier n'est point Prince brillant de paillettes, il est réservé....  je sais aussi faire une omelette.

valserine 21/09/2007 12:30

J'ai bien aimé la légende de la sauvageonne guérisseuse, surtout que sa science de la bio-diversité ne l'a pas envoyée au bûcher. Quant au seigneur (il me plaît bien) : il faut plus de courage pour installer la paix qu'il n'en faut pour la guerre.

Le Chevalier Dauphinois 21/09/2007 12:54

Sais tu, charmante princesse Valserine, que je ressemble beaucoup à ce seigneur  (hihihi, menteur je suis), et qu'en plus, je connais les fleurs... poussant au dessus de 1600m..... Donc c'est presque ma légende....mais presque.

surfingmoune 01/08/2007 23:34

Bonsoir
Merci pour ces légendes, qui font toujours un peu rêver.
Elles m'enchantent toujours avec leur côté mystérieux.
La véritable origine est toujours intéressante, mais c'est beaucoup plus sérieux !!
Bonne soirée
Surfingmoune

Le Chevalier Dauphinois 01/08/2007 23:51

Souvent, lorsque l'on n'explique pas un évènement, lorsque l'origine nous dépasse, "nous" inventons une histoie qui devient 1 siècle plus tard, une légende...... De cette tour, nous ne connaisons presque rien..... Alors, le mystère a pris le dessus !