Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 06:30
 

 

 

    Près du château de Landsberg en Alsace pousse une fleur rare. Dès les premiers rayons du soleil de printemps, lorsque la neige commence à fondre, un bouton de fleur traverse la surface blanche et illumine le paysage par ses multiples couleurs.

   Il n'en fallait pas plus pour qu'un conte naisse sur l'eranthis hielalis, plus familièrement appelée: La Crinoline. Ce conte se nomme :

 

 

La fleur de Schlossbliemel du château de Landsberg

 

 

"  Cela se passe du temps des croisades. Un chevalier de Landsberg grand, beau, fort et intelligent, (bien sur,  puisque c'est un conte, il faut bien rêver un peu mesdames) sachant le retour proche dans son château d'Alsace, voulait faire un merveilleux cadeau à sa belle qui attendait depuis 2 ans sagement (je vous avais dit que c'était un conte, hihihi) le retour de son promis.Est ce vraiment un cadeau pour ma princesse ?

      - "Que puis je offrir d'extraordinaire à une femme exceptionnelle ?" pensait il.

 

  Une vieille dame qui passait par là compris dans quelle difficulté ce seigneur était (ha, ces hommes, un rien les perturbe quand on parle de sentiments hihihi). Elle lui dit :

      * "Beau chevalier, si ta 'fleur' est exceptionnelle en ton coeur, offre lui une fleur......... exceptionnelle, tout simplement !"

 

  Et elle lui tendit un bouton sans forme au bout d'une tige un peu molle.

      - "Que veux tu que je fasse d'une fleur non ouverte ?" pouffa t il

      * "Bien ignare tu es en amour pauvre guerrier. Cette fleur s'ouvrira à la chaleur de votre feu amoureux."

 

   Dubitatif, notre chevalier mit 'cette herbe' dans son sac et prit la direction du retour. En chemin, il se mit à préparer une prose à déclamer à sa belle.

 

    Lorsqu'il revint dans son pays, c'était la fin d'un hiver de neige terrible. Malgré le froid, à la porte de son château attendait une princesse d'une immense beauté qui rayonnait de milles feux  (oui, j'en rajoute un peu, je l'avoue).

 

   Lorsqu'il la vit, son coeur se mit a battre comme jamais, ses yeux s'illuminèrent, ses jambes flageolèrent, et ce qui est pire, les mots merveilleux qu'il avait préparés durant son long retour furent oubliés....... (ouai, ce n'est pas le prince charmant des contes de notre enfance).

Aussi courageux soit un chevalier, il n'est rien devant une belle !

 

 C'est alors qu'il repensa à la vieille femme. Il sortit de son sac LE cadeau si insignifiant à ses yeux.

 

  Evidemment, le miracle se produisit.

Un feu d'artifice de couleurs.

 

  La belle fut charmée par ce présent si simple et si original (fastoche à séduire les nanas hihihihi). Elle effeuilla un a un les pétales qui s'envolaient au vent devant le château.

 

    Et c'est depuis ce jour que cette fleur pousse dans la neige fondante pour raviver la flamme des futurs amants. Il suffit, dit on, de la cueillir ensemble, et les coeurs s'entremêleront à jamais. "

 
 

    Evidemment, je suis allé visiter ce château. Secrètement, j'espérais qu'une belle etc....   Mais voilà, j'eu 3 gros problèmes :

- Il n'y a plus de porte au château. Où va t elle m'attendre ?
- Point de belle dans un rayon de 100m (que viendrait elle faire dans une ruine, il est vrai ?)
- Impossible de ramasser cette fleur, elle est aujourd'hui protégée.

 

 ...... et.... une bise à droiteUne bise à gauche...et....Sniffff ........... je suis rentré "bredouille", personne m'aime .......... Sniffff

 

Cette fleur balance au rythme de notre amour !....

 

 


(c) Les dessins du chevalier et de sa belle m'ont été confiés par une jeune artiste talentueuse qui a un blog ICI

 

 


 

 Il existe un autre conte Alsacien avec une fleur........ Mais il est un peu moins romantique.

 

 

 

  Vers menu
Contes
 et
Légendes

<---  clic

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Contes et Légendes
commenter cet article

commentaires

Alice 16/12/2011 11:36

Bonjour beau Chevalier !
Ce conte me plaît beaucoup. Me donnerais-tu la permission de le publier dans mon blog où j'ai également créé une catégorie "Contes" ? J'ajouterais le lien vers ton blog.
J'attends impatiemment ta réponse, positive j'espère.
Très belle journée à toi !
Alice

Le Chevalier Dauphinois 16/12/2011 13:52



Bien le bonjour Princesse Alice


   Ce conte, qui est vrai bien sur puisque la fleur existe, est dans le domaine public,. même s'il est vrai que je l'ai un peu agencé.  Tu peux le narrer sur ton blog du
pays des merveilles... hoo, Alice.



Muriel 14/12/2011 23:24

Je dépose juste une plume en passant, heu, une fleur, pardon.

Le Chevalier Dauphinois 15/12/2011 11:43



Une ravissante fleur   qui dépose une petite fleur.... Diantre, quel jardin en ce lieu légendaire.



lengrand 09/10/2011 09:28


super grace a ton blog j ai trouvé un théme pour mon expo sur contes et legendes j ai choisi la fleur de schossbliemel
un grand merci à toi
à bientot!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Le Chevalier Dauphinois 09/10/2011 09:39



Quel bonheur de lire ton commentaire !


  En créant ce blog il y a 5 ans, je souhaitais faire partager ma passion et donner l'envie aux visiteurs de découvrir des sites médiévaux oubliés, de leur donner l'idée de se promener en
ayant pour but : Une ruine médiévale.


  Je ne prétends pas être un spécialiste en architecture ni en histoire médiévale. Je voulais montrer autrement le plaisir de découverte de l'an mil.... avec ses contes, ses légendes et sa
petite histoire.


  Heureux je suis, mon but est atteint



MusashiChan 13/03/2011 10:05


Bonjour,
Le fleur existe bien, il suffit de passer à la bonne saison, fin mars pour nous...
http://musashichan.com/perso/eranthishyemalis.jpg


Le Chevalier Dauphinois 13/03/2011 11:58



Vous avez raison, cette fleur existe réellement, d'ailleurs elle est ici.



Anne la Dauphinoise 26/09/2010 16:53


Aïe, aïe, aïe, Chevalier ! auriez-vous trop abusé de l'hypocras ce midi que vous vous preniez pour une dame ? ( "seule", "oubliée") et que les "s" vous fassent trop tourner la tête pour que vous
les omettiez ?!...
Je plaisante, mais pour vous réchauffer, vous devriez essayer le saucisson -ou sabodet, suivant les goûts- cuit dans la crapp, bien arrosé évidemment, comme je viens de déguster à "ma" fête de la
vendange "vers chez moi": c'est radical: les courants d'air disparaissent, donc jamais triste ni malade, et les doigts volent sur le clavier sans erreur !...


Le Chevalier Dauphinois 26/09/2010 17:51



... Aurais je perdu les bases de mon "Français" ?


Je n'aspire qu'à une chose.... me cacher    tant j'ai honte


Peut être ai je trop bu ?......mais la découverte d'une ruine donne soif !