Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 20:59

 En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

Résumé :

    « L'auteur de Philippe le Bel s'attache aujourd'hui à ce long siècle qui suivit la mort des derniers Capétiens.
Mais fallait-il écrire l'histoire d'une guerre?
    Jean Favier montre que ce conflit n'est pas seulement phénomène en soi, il exprime les mouvements profonds qui animent la société médiévale: par-delà les batailles _ où il arrive que le sort d'un royaume se joue en quelques quarts d'heure _, la guerre devient facteur déterminant des infléchissements de l'histoire dès lors que le noble et le clerc, le bourgeois et le paysan pensent et se comportent en fonction de cette guerre.
    Qu'elle soit réelle ou supposée, proche ou lointaine, voilà qui change peu cet horizon mental qu'est la guerre pour cinq générations qui ont su qu'elle faisait partie de leur vie. La guerre de Cent Ans a été le lot commun des individus comme des groupes humains, celui des féodaux encore pris dans leurs fidélités contractuelles, celui des officiers royaux découvrant le service de l'Etat à mesure qu'ils le conçoivent, celui de maîtres de l'Université que leurs engagements intellectuels mènent à des conflits qui n'étaient point les leurs.
    En un étonnant contrepoint où passent les visages renouvelés d'un Charles le Mauvais, d'un Bertrand du Guesclin, d'un Pierre Cauchon et de bien d'autres, Jean Favier fait jouer les thèmes divers qui s'appellent le nationalisme naissant, la réforme de l'Etat et l'unité de l'Eglise, le prix du blé et le salaire du maçon, l'influence parisienne et la force provinciale, le métier des armes et la volonté de paix. »
 
 
Mon avis :
Le pavé qui explique tout  (enfin presque tout) !!
 
    Ce livre de 680 pages retrace de manière magistrale les événements survenus lors d'une des périodes les plus troubles de notre histoire.
  Jean Favier, expert incontesté du médiéval, y analyse non seulement les relations diplomatiques, les fameuses batailles de Crécy, Poitiers, Azincourt, Formigny, Castillon... mais également, n'hésite pas á mettre en avant les conséquences terribles de cette guerre pour une population (et le royaume) terrorisée par la crainte des razzia et des représailles.
   Cet ouvrage est LA référence que tout passionné ou amateur d'histoire médiévale se doit de posséder
.
  De plus, cet ouvrage a été publié la première fois en 1980, il est accessible chez les bouquinistes pour une somme très raisonnable.
 
Alors, prenez votre temps, fouillez dans les 'vides greniers', mais achetez le !
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article

commentaires

Anne l a Dauphinoise 01/02/2010 15:29


Je m 'aperçois aujourd'hui que vous conseillez ce livre.. comment ne pas être de votre avis !.. je viens de le terminer, et j 'en ai retenu quelques " bribes", mis à part tout ce qui se rapporte à
"l' Histoire pure", bien entendu !:
j'y ai appris que vers 1320 , en France, il y eut la mise au point de l 'arbre à cames !...( eh oui, je m 'intéresse à tout..) mais pour moi qui ne suis point douée en mécanique ( auto, au XXIe
siècle !) je me demande toujours à quoi a pu servir cette "découverte" à cette époque ? ...une seule idée me vient à l 'esprit : pour le textile... pour améliorer leurs machines ?... si vous avez
une réponse, je suis prenante !...En même temps, il est dit que l 'invention du mouvement alternatif se situe vers la fin du XIVe siècle, en France toujours... ( on essaie de " briller" en société
comme l'on peut !.. donc j 'ai retenu ces infos !)
et une phrase que j 'ai particulièrement appréciée, au sujet de l 'absurdité de de notre Pays partagé entre le roi de France et celui d' Angletrerre ( p317): " Les Bordelais avaient accoutumé
depuis 2 siècles d' avoir un roi à Londres, puisqu'il était duc à Bordeaux, et un roi à Paris, puisqu'il était le roi du duc "...belle synthèse de cette absurdité, n'est-il pas vrai ?
et pour finir ( je suis tenace ) p 511 et 512, l'on parle de " ma" bataille du 11 juin 1430 !...Et j' ai noté tant de noms de routiers notamment qu'ils vont sûrement " prendre possession" de vos
ruines et châteaux sous peu !...


Le Chevalier Dauphinois 01/02/2010 23:31


 Voila une analyse subtile de ce livre. J'avoue ne pas avoir mémorisé ces informations et c'est surtout la chronologie des évènements (liés aux châteaux forts) qui m'ont intéressé.


Phil 21/08/2008 23:52

C'est marrant, j'ai lu le "Philippe le Bel" de Jean Favier mais c'est ardu !

Le Chevalier Dauphinois 21/08/2008 23:58



 Les biographies m'interessent un peu moins, mais je pense que ce livre est plus accessible, même si c'est un "gros pavé" avec  de nombreux détails.
    Allez, courage messire, la page 500, c'est vite arrvée s'il pleut ce week-end (hihihi)



lylytop 04/11/2006 10:29

je ne connaissais pas mais je comblerai cette lacune bonne fin de semaine

Le Chevalier Dauphinois 04/11/2006 17:01



Bien le bonsoir princesse Lyly.......... Oui, Jean Favier écrit des "pavés", mais si vivants que ses livres ressemblent plus à des romans qu'à une fastidieuse description historique.


.... A se procurer !   Ta bibliothèque municipale doit surement le posséder..... avec un WE pluvieux, cette oeuvre sera un plaisir et te fera oublier le mauvais temps.



Loïc & Hyun Jung 12/09/2006 19:21

^^ Trop long, je préfères les versions courtes comme celui de Philippe Contamine sur la Guerre de Cent ans en 128p.

Le Chevalier Dauphinois 12/09/2006 19:37



Ce qui est formidable avec les livres, c'est que l'on trouve (presque) toujours le format, la densité, et le style qui nous plait sur un sujet.
 Ton choix est bon, car une synthèse permet de comprendre rapidement les enjeux, les débouchés et les erreurs de cet évènement...... Et puis, un étudiant a tant à lire  qu'un "pavé"
prendrait trop de temps.


  Pour la croisade des Albigeois, j'ai 4 auteurs différents avec une vison complémentaire avec plus ou moins de détails.......... bonne lecture ami médiéviste.



leareth 27/05/2006 08:21

Comme le hasard fait parfois bien les choses, je suis justement en train de le lire!!!! Déjà séduite par le tome traitant des Plantagenêt, j'ai voulu retenter l'expérience, et je ne suis pas déçue. J'ai même une petite préférence pour celui-ci malgré l'époque tardive dont il traite (XIVème/XVème, pas assez vieux!) car je trouve que la plume de J. Favier y est plus alerte...

Le Chevalier Dauphinois 27/05/2006 09:52



Oui, tu as raison Léa, sa plume est jolie. D'ailleurs, il faudrait que je change la mienne...... sur mon heaume (hihihi).