Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 03:00

 

Département :  11 - AUDE

 Les remparts inférieurs sont très... primitifs.

Le château :

   Situation :   (--> le voir sur une carte

     Le château est situé à l'extrémité Est du village, sur un promontoire.  Il contrôlait la route reliant le Narbonnais au Razès. Vous pouvez découvrir ce lieu :

- Par le haut depuis le petit village,
- Ou par le bas, avec un GR qui contourne en sous-bois les remparts et monte sur le surplomb.

Coordonnées du bourg :

42° 56′ 52″ N 2° 28′ 43″ E
 42.947778°   2.478611°

 

  Origine du nom :  (initiation à la toponymie)

     Le nom d'Albières vient peut être du latin "album" ou de l'occitan "alba" signifiant :  Le peuplier blanc. 

 

Le château : 

     L'extérieur :

L'arrivée

   En partant par le chemin du bas, il est très difficile de voir le château tant la végétation est dense, et les arbres touffus. Théoriquement, je marche dans l'ancien Castrum d'Albières.

     Des analyses du cadastre et des études universitaires ont démontré la présence de ce lieu. J'avoue n'avoir rien vu, mais ma visite sur ce lieu est trop rapide.

 

1ère surprise

   Les arbres daignent s'écarter un peu, et un rocher portant le château apparaît. L'immense parois Sud qui fait face est bien la preuve que le château est médiéval, Elle parait infranchissable. Il faut encore monter sur le chemin qui le contourne par le Nord-Est pour le découvrir.

 

2ème surprise

    Un mur de rempart . Il est épais (1 mètre) et devait entourer le château (et le castrum ?), car les archères droites sont orientées coté village actuel. Les pierres très pauvrement taillées sont assemblées grossièrement, certaines assises sont plus hautes que d'autres.

Peut être est ce du au dénivelé important du sol ?

Cette technique permet de rattraper les différences de hauteur.

La construction semble datée du 12ème siècle.
    En arrivant sur la plate-forme, je constate que le château est protégé des attaques sur 3 cotés par un fossé naturel de plusieurs dizaines de mètres de haut. La seule possibilité de pénétrer est la face Ouest.

 

3ème surprise

     Le château ne ressemble pas aux forteresses que je visite dans la région. Son évolution en "maison" a adoucit son caractère guerrier. C'est un pentagone irrégulier occupant 1/5ème de la surface de l'éperon. En regardant un peu plus minutieusement le mur Ouest (épais de 1.6 m), je compte 7 archères, et toutes au même niveau. Je pensais qu'elle était assez primitive dans leur construction (car assez peu soignées), mais il semblerait que leur étroitesse ne servait pas pour les arcs mais les armes à feu. Si c'est la cas (comment puis je douter d'une étude universitaire ?) leur construction (ou aménagement) date du 16ème siècle.

   Contrairement aux remparts du castrum, les murs du château sont correctement assemblés. Les chaînages d'angle sont particulièrement soignés, ils me font penser à ceux du château de Montferrand.

   La cour intérieure ne peut pas vraiment nous donner d'indication sur l'aménagement médiéval. Elle a été modifiée par des bâtiments du 20ème siècle. Le mur Nord-Ouest a disparu, sa base montre qu'il ne devait pas dépasser 1 m d'épaisseur (logique, ils n'étaient pas du coté de l'attaque).

 

4ème surprise

      En contrebas du coté Sud-Ouest, une porte du rempart extérieur tient miraculeusement en équilibre.

 

5ème et dernière surprise

     Le mur Sud comporte des  Graffitis gravés  dans les pierres. Une étude approfondie a démontré le coté religieux de ces représentations :

* Croix multiples,

* Évêque avec mitre,

* Symbole d'une église,

* Lettres IM (immaculée conception ?),

* Etc... 

Ces représentations se retrouvent dans plusieurs châteaux de la région (Bugarach).

 

 

Histoire du château :

* Vers le 11ème siècle, le Seigneur d'Auriac possède une partie des terres d'Albières. Ces 2 villages sont proches, et la construction de motte castrale (non prouvée) permet de contrôler les 2 vallées. Stratégiquement, le seigneur possédant ces 2 sites devient le maître d'un territoire "riche".
* En 1113, les seigneurs d'Auriac (et d'Albières) rendent hommage aux Trencavel.
* En 1183, Amélius d'Auriac rend hommage à l'archevêque de Narbonne pour le 'Castrum d'Albières'.
* En 1210, durant la croisade des Albigeois, la puissante forteresse de Termes  est prise par les armées de  Simon de Montfort.  Il semble que de nombreux "châteaux" se rendent sans combattre. Albières devait en être.
* En 1557, Audouin de Châteauneuf, seigneur d'Albières, rend hommage à l'archevêque de Narbonne.
* En 1713, la carte de Roussel (recensant les fortifications) indique que ce lieu comporte un château (aucune mention sur son état).
* Entre 1792 et 1824, les signes religieux extérieurs sont bannis en France. Les croix sur les places publiques sont démontées ou cassées. C'est peut être à cette époque que certains villageois ont gravé sur les murs extérieurs du château des "graffitis cruciformes et religieux".
* Après 1792, la révolution Française "permet" de dépouiller les châteaux de leurs plus belles pierres. Albières se retrouve amputer de ses sculptures, éviers etc....
* En 1815, un autre recensement des bâtiments n'indique plus que la paroisse. Y avait il eu une destitution et un déclassement du château en maison après la révolution de 1789 ?
* Au 21ème siècle, la visite est libre et gratuite à l'extérieur. L'intérieur est privé et habité le jour de ma présence. Il n'est donc pas visitable. Le risque de recevoir une pierre est important près des remparts, et faible pour l'extérieur du château sur le promontoire.

 

Est ce vraiment le mur d'un château ?

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

siratus 28/12/2007 12:16

Coucou, Le chevalier !
Plaisir de retrouver ces visites des vieilles pierres en ta compagnie...
Belle journée
Gros bisous :0010:

Le Chevalier Dauphinois 28/12/2007 12:43

En ma compagnie ......  Hummmm.... Point de mari jalou tu as j'espère car duel d'honneur il y aura, et point revivre le Cid je veux.

loralie 11/01/2007 15:29

ces chères vieilles ruines comme je les aime. Merci de nous les faires découvrir. et toujours dans des coins fabuleux.

le chevalier du 38 11/01/2007 19:22

L'Aude, l'Ariège et l'Alsace ont une quantité ipressionnante de ruines, cachées souvent. Il faut les chercher avec des livres "secrets, et des cartes très détaillées.  Je suis heureux de pouvoir te transmettre mes sensations lorsque je découvre un bâtiment oublié des "touristes".

Annak 10/01/2007 10:22

Bonjour Chevalier :) tu dis que l'intérieur est privé et non visitable, il n'est quand même pas habité ?
Bonne journée, bisous :)

le chevalier du 38 10/01/2007 12:37

Si,si,   Princesse "Sissi"  (hihihi), ce petit château est devenu une maison habitée et semble t il confortable. Il y avait même une voiture dans la cour le jour de ma visite.   Evidemment je n'ai pas mis dans le blog les photos de l'habitat (je ne suis pas certain que cela soit autorisé par la loi de montrer les "intérieurs" (même d'une cour) sans autorisation des propriétaires).

DENIS 21/08/2006 20:26

Bonsoir, sympa et intéressant, vous pourriez mettre des photos miniatures en face de chaque chateau dans la liste d'accueil, ou les textes, ce serait plus accrocheur

le chevalier du 38 21/08/2006 20:54

Merci Denis pour ce conseil........ Après mes vacances, je vais regarder la faisabilité de cette très bonne idée...... Rendez vous fin septembre.

honorius 03/05/2006 11:58

mon rêve avoir un château ! Un coucou pour mon retour sur le net et merci de ta présence et de ta fidélité. Amitiés du vieux sorcier Honorius.

le chevalier du 38 03/05/2006 18:57

Bonsoir messire Honorius     Heureux de vous connaitre    S'il vous manque des pierrres pour votre château, je me ferais un plaisr de vous en donner de mes ruines.... médiévalement votre !!!