Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 06:30

 

Département :  11 - AUDE
 

 

Ho, je vous vois rire, vous pensez : 

"Ce castellologue se moque de nous, Cucugnan est connu pour son curé, narré brillamment dans  'les lettres de mon moulin'  par Daudet, mais pas pour son château !

 

    Mais non, chers lectrices et lecteurs magnifiques et merveilleux (heu, la flatterie est une arme dont j'use avec plaisir) de mon blog, point de filouterie de ma part ni d'ensorcellement ayant fait perdre la tête de votre serviteur.

   Cucugnan avait bien un château à l'époque médiévale. Je vais m'empresser de vous le montrer, avec moins de maîtrise qu'Alphonse bien sur.

  

Le bourg :

   Situation  (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Cucugnan est situé à 50km au Sud-Ouest de Narbonne, à 25km au Nord-Ouest de Perpignan et à 10km au Nord-Est de Saint Paul de Fenouillède.

 

Le château : 

      L'extérieur :

Une vie

      Coincé entre les montagnes, protégé par 2 immenses forteresses (Quéribus  et  Peyrepertuse), Cucugnan est aujourd'hui un village paisible de vigneron. Mais il n'en a pas été de même durant 1000 ans. 

 

La découverte

   Le château est situé au Nord du village, sur une butte. Il se présente sous la forme d'un rectangle, un peu arrondi sur la face Sud-Est. (voir le plan)

   Il faut beaucoup d'imagination, comprendre cette ruine. Je prends donc ma loupe de Sherlock Holmes et je pars à la recherche des indices.

 

Rapide analyse

   Un mur de la courtine au Sud-Est facilite mes premières déductions. Les murs sont peu épais pour une construction médiévale, et surtout l'ensemble est mal appareillé avec des pierres de différentes tailles.
   Un peu plus au Sud, la qualité de la courtine est meilleure et le gabarit des pierres est plus régulier. Au centre, apparaissent les restes d'une tour de défense. Mais elle semble construite avec des pierres de réemploie et contient des tuiles. Elle a du être reconstruite après le 15ème siècle.
     Ce château n'était pas une forteresse imprenable comme Quéribus, mais le château d'un petit seigneur. Il est vrai que le bâtiment s'intégrait dans une défense de village (rempart entourant l'ensemble).

 

      L'intérieur :

    L'intérieur est une expression un peu "pompeuse" car il ne reste presque rien. Par contre, certains indices prouvent des aménagements. A de nombreux endroits, la roche est taillée pour créer une banquette  (voir vocabulaire) devant supporter les murs (hélas disparus).

   Un château d'eau a été construit récemment sur le coté Ouest du château. Il a pris l'emplacement de la chapelle castrale et laisse une parois d'éboulis. La construction d'un château d'eau dans des vestiges médiévaux proche d'un village est  classique, puisque c'est l'endroit le plus élevé. (voir exemple à QuillanCamps sur Agly ...).

 

   Au centre, des cailloux et pierres se confondent avec un beau gazon vert. Ce lieu est très joli pour un pique-nique (ce que j'ai fait) mais il est difficilement exploitable pour comprendre l'aménagement des bâtiments.

  Le coté Ouest est très intéressant. Il y a les restes de murs percés d'archères et de fenêtres de petites tailles.

Sont ce les vestiges d'habitats ?

  Le plus beau bâtiment est sans conteste: La citerne.

 

       La citerne :

   Elle mesure 4m par 3m avec une belle voûte en berceau (Ne vous fait elle pas penser à celle du château de Murat ?). A l'intérieur, on distingue sur les parois verticales en grès un enduit rose de fontainier. Curieusement, cette citerne a été percée d'une ouverture dans le mur Sud, cela m'a permis de constater que l'enduit n'était pas seulement sur les parois, mais aussi à l'intérieur.

   Avec cette ouverture "récente", la citerne médiévale a vécu une deuxième vie :  Cave, grange, étable ou habitat. 

 

 

Histoire du château et du village :

* En 951, apparaît un site nommé : Cucuniano. Il est donné par le Comte Roger de Carcassonne à l'abbaye de Lagrasse.
* En 1070, Cucuniano est cité dans le serment prêté au comte Bernard de Bésalù (aucune mention d'un château mais il devait exister une motte).
* En 1140, la "forteresse" de Cucuniano fait partie de l'hommage rendu par Béranger de Peyrepertuse au Comte de Barcelonne (voir titre de noblesse).
* Au début du 13ème siècle, les familles de Peyrepertuse et de Cucugnan sont très liées. C'est Guillaume de Peyrepertuse qui est le seigneur du village.
* Vers 1209,  la croisade des Albigeois  est très destructrice pour les châteaux de la région. Celui de Cucugnan n'échappera pas à la croisade.
* Vers 1239, Béranger, seigneur de Cucunhan est très impliqué dans les combats contre "les envahisseurs du Nord". Il assure la défense du château de Camp sur Agly.
* En 1239, Pierre de Cucunhan ravitaille les hérétiques réfugiés dans le château de Puylaurens.
* En 1240, le 'castrum de Cucugianco' cède devant la puissance des croisés, et son seigneur se soumet au roi de France Louis IX  (voir liste des rois).
* En 1247, le seigneur jure fidélité au roi. Cette action a pour conséquence la libération de son fils détenu au château de Termes. Il récupère aussi les terres de Camps sur Agly et Soulatge.
* En 1258, 'le traité de Corbeils fixe les frontières entre le domaine royal de France et le royaume d'Aragon. La frontière est dans le Fenouillièdes, à quelques lieus de Cucugnan.
* En 1345, un texte cite le nom de Guillaume de Peyrpertuse, 'seigneur de Cucunian'.
* Au 15ème siècle, une incursion Espagnole détruit le village médiéval.
* Au 16ème siècle, un nouveau village s'établit sur les ruines de l'ancien; Des remparts et une porte fortifiée sont construits.
* En 1692, une maison de 'Seigneur' est mentionnée, mais ce n'est plus le fier château médiéval.
* En 1792, la révolution Française sonne le glas de cette construction. De nombreuses pierres sont pillées pour construire des habitats dans le village.
* Au 20ème siècle, la construction d'un château d'eau détruit partiellement le site et surtout l'ancienne église.
* Au 21ème siècle, la visite est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre existe, bien que faible.  

 

Quelle vue !

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

nath 15/08/2010 16:03


Mr Daudet? C'est vous chevalier? La qualité de la plume est presque la même!


Le Chevalier Dauphinois 20/08/2010 07:50



"Dadet" je veux bien , mais Illustre scribe point je suis. Car mes proses ne sont pas de moi.... Je ne suis que le
recopieur des murmures des pierres. Elles me parlent et je ne fais que retranscrire (pfff, mais où vais je chercher toute ces idioties.



Viviane 15/08/2010 11:17


Depuis hier, je reviens petit à petit me promener sur les blogs amis et j'essaie de regarder tout ce que je n'ai pas vu ces dernières semaines, j'ai la tête pleine d'écrits et de mélanges d'images,
mais je continue puisqu'on dirait que tout a l'air d'aller mieux maintenant.
Un château avec le curé en prime, génial!
Je te souhaite un bon dimanche.
Un bisou amical
Viviane


Le Chevalier Dauphinois 20/08/2010 07:46



Au moyen âge, châteaux et curé était souvent associé. Nombre d'entre eux appartenait à des ordres religieux. Mais celui-ci fut bien passifique.



L.G. 16/10/2007 14:37

N'ai aucune honte, chevalier, toi qui nous permet d'en connaître et d'en apprendre sur tant de châteaux oubliés sans nous ruiner !

Le Chevalier Dauphinois 16/10/2007 18:54

Point ruiné je veux de vous... mes châteaux le sont déjà trop !

L.G. 12/10/2007 23:46

Je viens de croiser ton avatar sur un fil du forum... Classe!!!!, Et à Cucugnan il y avait déjà le très bon petit nectar fait à base de grappes de raisin au moyen-âge?

Le Chevalier Dauphinois 13/10/2007 08:04

  Je change de temps en temps d'avatar, le précédent était un "monstrueux monstre" marcheur.... très... primitif.... Mais hélas, en v2, il pixélisait trop... snifff... nous nous sommes séparés.   Il est vrai que la vigne a été plantée tôt dans cette région, mais j'avoue ne pas connaitre ce sujet.... Honte j'ai.

siratus 08/10/2007 23:22

mdr
Malin, très malin Le chevalier qui attire la Muse avec du chocolat !
siratus sait s'accompagner d'un rémora qui lui souffle les noms de ses découvertes. Contre vents et marées, elle trouvera le secret des apparitions magiques des liens-images...un jour !
Gros bisous de la mer

Le Chevalier Dauphinois 09/10/2007 12:19

Alors, moi... le vent... il y en a dans mes ruines toutes cassées. Par contre, la marée.... heu..... Qu'est ce ?  Ha, oui, tu veux parler de la MARE... mais cela se nomme des DOUVES.  (pfff, elle connait rien en château la sirène)   hihihi