Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 06:30

 

Pays :

 ESPAGNE

Région :

 CATALOGNE

 

Le bourg : 

   Situation  (--> le voir sur une carte)

       Le village abandonné de Santa Creu de Rodes est située à 15km au Sud de la ville frontière Française de Cerbère et à 25km au Nord-Est de Figueres.

  Coordonnées du village abandonné :

42° 19' 35.825" N 3° 9' 35.129" E
 42.326618°  3.159758°

 

Le château : 

     Après avoir visité l'incroyable monastère fortifié de Sant Pere de Rodes, puis le solitaire château de Sant Salvador de Verdera, mes pas me conduisent vers un village fortifié abandonné situé à 1km au Nord.

 

   L'extérieur :

     Ce village abandonné n'est pas le plus impressionnant d'Espagne, mais l'église à elle seule mérite la visite. Et puis, n'oubliez pas que je suis le "chevalier des ruines", je ne pouvais pas ignorer ce lieu datant du 10ème siècle.

    En arrivant du Sud, le 1er vestige rencontré est une porte fortifiée. Avec son mur très épais, je pencherais pour une tour-porte. Dans l'un des remparts, des fentes de tir très étroites et rapprochées me laissent à penser à une "modernisation" des défenses au 15ème siècle ; Mais supposition cela est !

   J'entre dans le village.

 

   L'intérieur :

     Une rue droite unique traverse le site avec sur la gauche les maisons en ruine évidemment.  Je vois le doute dans les yeux de certains d'entre vous. Je vous assure que ce sont bien des maisons. Regardez ici, il y a des murs avec un sol dallé.

        Dans une autre salle, je constate la présence d'un trou pour le stockage de nourriture.

   Je vous quitte pour visiter l'église pré-romane

 

 

  Histoire du château :

* A la fin du 10ème siècle, une bulle papale mentionne l'église de Santa Creu.
* A la fin du 11ème siècle, le bourg prospère à l'abri du monastère fortifié.
* Au 16ème siècle, avec le déclin du monastère, le village fortifié est abandonné.
* Jusqu'au 19ème siècle, des messes sont dites dans l'église.
* Au 20ème siècle, une campagne de consolidation est menée et des fouilles sont organisées.
* Au 21ème siècle, la découverte du village et de l'église est libre et gratuite (sauf en période de travaux). Le risque de recevoir une pierre est faible. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Espagne médiévale
commenter cet article

commentaires

Quinquine 03/07/2011 19:12


Le 18 juin, le club des Chtis devenus Narbonnais
a apprécié les explications et découvert le site de Santa,
avec émotion. Il fallait passer la porte ! Personnellement,je suis tentée de croire que ce n'est pas un hasard si, seule, reste debout la chapelle, si belle.


Le Chevalier Dauphinois 03/07/2011 19:53



Le mystère d'une ruine ?!


   Pourquoi tel mur est encore là alors que tel autre est tombé ?


 Les églises et chapelles sont  souvent entretenues et consolidées, surtout das les régions/pays très catholiques. Il ne parait pas surprenant que celle-ci soit encore debout.



domi 18/06/2010 21:50


Trés belle porte fortifiée, un petit coucou car voilà bien longtemps que je ne suis pas passée te voir dans ton univers bon week


Le Chevalier Dauphinois 18/06/2010 22:53



Cette ruine de village n'rst pas la pus passionante du blog mais elle est représentative des constructions protégées au Moyan Age.



nath 18/06/2010 13:09


Un village abandonné... Que c'est plein de nostalgie, où les habitants sont-ils partis? Sont-ils tous partis en même temps?Mon imaginaire voyage en Espagne!


Le Chevalier Dauphinois 18/06/2010 20:34



   Il semble qu'à l'abandon du monastère, les villageois soient descendus dans les vallées, proche de la mer d'un coté, et des terres cultivable de l'autre.