Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 06:30

 

Pays :

  BELGIQUE

Province :

  Namur

 

 

Le bourg :

  Situation  (--> le voir sur une carte)

      La commune de Rochefort est située à 28km au Sud-Est de Dinant, proche du château de Lavaux Sainte Anne.

  Coordonnées du château :

50° 9' 16.189" N 5° 13' 15.1" E
 50.154497 °  5.220861°

 

Le château :

    L'extérieur :

Préambule

   Rochefort : A lui seul, ce nom me fait dresser les poils. J'imagine déjà une forteresse puissante, immense, imprenable avec des tours gigantesques !....

     Mon imaginaire est déjà en marche, mais mon expérience de castellologue-amateur sait qu'un château dans une ville est :
  * Soit très refait donc méconnaissable,
  * Soit très ruiné car il a servi de carrière de pierres pour les villageois.

Comment est il ?

Suspense !

 

L'approche

     Depuis le route une forme castrale se fait admirer. Pensez vous que ce soit le château médiéval ?

    Ceux qui ont répondu "OUI chevalier" ont........ perdu. Mon rêve médiéval est quelques mètres plus loin avec cette puissante tour servant d'entrée au petit musée et au château. La porte (accompagnée par une bouche à feu - voir vocabulaire) n'est aucunement d'origine et a été certainement percée au 20ème siècle.

Après avoir donné quelques piastres à une princesse Walonne, j'entre dans le château.

 

La terrasse

     Dans la terrasse Sud, j'ai une vision de l'architecture de cette forteresse médiévale, avec des courtine épaisses, des tours rondes flanques et de larges ouvertures rectangulaires devant être des canonnières.
   Avez vous remarqué les différentes formes et dimensions des pierres souvent pauvrement taillées. J'opte pour des reconstructions rapides.

 

    L'intérieur :5 siècles sont identifiables !

Le choc

  Plusieurs époques sont identifiables dans les ruines de ce château. Il y a :
  * D'abord les ouvertures pour canons (16ème siècle ?).
  * Puis des tours rondes assez grossières (13ème ?) et certainement reconstruites après les multiples assaults.
  * Enfin les traces d'un donjon carré (11ème ?).

  * Puis au fond les vestiges d'une tour de défense. Un escalier moderne permet sa découverte.

 

La vue

  Depuis le haut de la plate-forme, la vue sur les ruines médiévales est très instructive. Au fond à gauche, il y a les vestiges du donjon, et surtout le puits médiéval de 50m de profondeur.

Avez vous remarqué cette moitié de tour ?

J'opte pour une tour escalier, d'ailleurs mon plan me le confirme.

 

Je reste discret

     L'entrée du site étant payante, je ne vais pas tout vous montrer et surtout les salles en sous-sol ainsi que le lieu de fouilles actuelles. Mais je vous fais quand même un cadeau : Une vue partielle de la ruine.

Et que voyez vous de curieux ?

J'attends !

    Evidemment, vous avez remarqué un pan de mur peu épais avec des ouvertures importantes. C'est la façade du hall d'honneur (18ème siècle).

 

Le plan

    Comme vous avez été très attentifs, je vous fais un 2ème cadeau : Le plan simplifié du château.

gende :

1 - Hall d'honneur,
2 - Belvédère Ouest,
3 - Donjon médiéval,
4 - Puits médiéval,
5 - Tour d'escalier,
6 - Terrasse Sud,
7 - Musée,
8 - Citerne,
9 - Fenêtre à coussiège (voir vocabulaire),
10- Canonnière,
11- Chapelle,
12- Belvédère Est,
13- Zone de fouilles.

 

 

Histoire du château :

* Au 11ème siècle, les historiens pensent qu'une petite fortification est bâtie sur le rocher (?).
* En 1155, un château est cité dans un texte.
* Vers 1144, Evrard de la Mark, Comte (voir titre de noblesse) de Rochefort, s'oppose à Philippe le Bon, Duc de Bourgogne. Evidemment, le "Français" va utiliser la force.
* En 1445, le capitaine Nadonnet à la tête d'une bande "d'écorcheurs Français" attaque le château et s'installe "durablement".

- Il faut une intervention militaire du Prince-Evêque de Liège pour reprendre le château.

* En 1651, le colonel Latour (d'origine Lorraine)  à la solde des Espagnols, attaque et s'empare du château.
* En 1653, les troupes Françaises commandées par le Comte de Duras tente sans succès de s'emparer du château.
* A partir du 17ème siècle, le château est considéré comme trop désuet par son nouveau propriétaire le Comte de Rochefort. Le donjon est abattu, puis une façade moderne prend la place à la féodalité des vieux murs.
* Au 18ème siècle, le château appartient à la famille Stolberg, puis au Loevenstein.
* En 1774, les Rochefortois en rébellion contre le Comte envahissent le château et sont repoussés
* Vers 1795, les révolutionnaires Français s'emparent du château et le vendent à un représentant des Stolberg.
* En 1966, les ruines sont classées aux monuments historiques.
* A la fin du 20ème siècle, une association de sauvegarde tente de faire revivre la ruine. 
* Au 21ème siècle, la visite des ruines et du musée est libre et payante.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Belgique médiévale
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 06/05/2013 13:08

Merci pour vos explications. Je m'étais un peu mélangée dans mes vues d'un château philippéen, en le voyant avec 4 tours aux angles et le donjon au milieu. Comme quoi, on en apprend tous les jours.
J'ai retenu "la leçon". Et je comprends mieux pourquoi, en général le donjon n'était point habitable, puisque faisant partie intégrante des murs et de la 1ère défense (est-ce juste ?), et pourquoi
le logis seigneurial est apparu.

Le Chevalier Dauphinois 06/05/2013 17:21



Point "leçon" cela est, une simple écriture de ce que j'ai lu. Mais rien est évidence dans les constructions fortifiées.... J'ai entendu une émission sur France Culture
avec un auteur d'un livre ayant comme sujet : Les Portes. Il affirme que le pont levis était presque toujours baissé. Ce faisant, le mécanisme et le bois se dégradaient. Donc, il fallait souvent
le/les réparer avant l'attaque par une vraie troupe armée..... Cela d'ailleurs confirme une autre lecture qui affirme qu'un château est souvent pris par "ruse" ou "traitrise"... ce qui semble
évident si le pont est toujours en bas.


=========================================================


   Bien qu'au Moyen Âge, les constructions fortifiées se ressemblent (en apparence rapide), elles sont toutes différentes en aménagement. Le rocher parfois ne permet pas une
architecture traditionnelle, puis son ancienneté avec ses contraintes défensives et l'évolution des armes d'attaque. enfin le rôle de ce château : De garde ou de résidence.


   Le château de Guédelon est un peu à la croisé. Forme
parallélépipédique + Porte fortifiée par 2 tours + 4 tours aux angles dont une est le donjon.


  La résidence seigneuriale et la chapelle sont dans un bâtiment du coté opposé à la porte avec une poterne.


  Les donjons habitables ont existé (il suffit de voir ceux autour de Tours). Ils sont/seront dans la liste que j'ai créée récemment.



Anne la Dauphinoise 05/05/2013 22:43

Point ne comprends trop une chose dans ce castel : d'après le plan, le donjon serait à l'extérieur du château...? ou n'ai-je rien compris ? Ou était-ce ce que l'on appelle une tour-maîtresse ? Ou
ce vestige de donjon serait l'un des seuls du XIIe siècle, le château s'étant aménagé ensuite à côté ?
L'ensemble, de prime abord, me semble bien strict et assez "froid". 1ère impression "à chaud". Peut-être parce que je n'y sens pas "planer" le Moyen-Âge comme dans d'autres ruines...
Lorsque j'en serai à Philippe le Bon, je reviendrai peut-être ici. Pour l'instant c'est la vie de son père qui occupe mes soirées... et quelques visites de ruines !

Le Chevalier Dauphinois 06/05/2013 12:05



  Le mot "donjon" semble être une appellation récente, Tour maitresse était (semble il) l'expression usitée. D'ailleurs, dans certains châteaux dont les défenses ont été améliorées,
la vieille tour maitresse d'origine était déclassée par une autre plus large et mieux défendue.


   Le donjon au centre (tour de repli) a été une erreur architecturale lors de la construction des 1ers châteaux (cela est certainement du à la motte féodale des 1ers châteaux en bois). Rapidement, les architectes ont mis la puissante
tour dans un angle du rempart. Souvent cette tour d'angle était située du coté de l'attaque.


  Cette puissante tour d'angle (que l'on retrouve dans de nombreux châteaux de Savoie et des cantons Suisse, du Valais,  Fribourg, Vaux) a été l'une des modernisations des châteaux qu'en France nous avons nommé :
style Philippéens (voir Guedelon).


--> Le château de Rochefort (en Belgique) est aussi pour moi sans âme. Les aménagements de la Renaissance ont détruit le romantisme de la ruine médiévale. Les pans de mur actuel sont
presque hors du temps. L’architecture générale n'est pas représentative du château d'origine. Il me semble que les campagnes de fouille ne sont pas terminées.



la cotentine 21/09/2009 17:39

très intéressante cette visite...

Le Chevalier Dauphinois 21/09/2009 17:59


Rochefort en Belgique est un curieux château fait de multiple ruines d'époques différentes. Ce n'est pas le plus fascinant mais il a une ambiance curieuse.


Jacqueline 03/09/2009 15:08

dans l'histoire du chateau je note deux siècles d'intervalle entre 1795 et 1966...que de forfaits il a du etre commis pendant ces presque 200 ans...pour réduire en quasi ruine cet édifice

Le Chevalier Dauphinois 04/09/2009 16:02


Les Belges ont subi la Révolution Française et le massacre des châteaux. Et il est vrai que les 2 guerres mondiales. n'ont pas épargné les batiments..... J'avoue ne pas avoir beaucoup creusé
l'histoire de cette belles ruines


Tata Tounettte 02/09/2009 08:28

Bonjour Chevalier,
merci pour la visite. Bon, moi aussi suis tombée dans le panneau en voyant la première photo !
La façade du hall d'honneur est jolie et me fait penser à une ruine romaine !
Bonne journée, à tantôt

Le Chevalier Dauphinois 02/09/2009 18:46


Cette ruine est très curieuse, elle mélange les époques, les architectures sans aucun  "complexe".... Un vrai plaisir de détective.