Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 07:30

 

Pays :

  BELGIQUE

Province :

  Hainaut

 

 

Le château :

  Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La petite ville de Havré est située à 6km à l'Est de Mons.

   Coordonnées du château :

50° 27' 51.613" N 4° 2' 21.671" E
 50.464337 °  4.039353°

 

Le château :

    L'extérieur :

Préambule

      Etant un chevalier des montagnes je n'ai jamais vu de ruine avec des douves. Je suis allé dans le plat pays pour admirer des châteaux entourée d'eau. Et c'est avec un incroyable plaisir que j'ai découvert ceci.

 

 

La découverte

     A début, je ne pensais pas que la ruine fut un château médiéval. Cette tour ressemble à un "phare", ces fenêtres trop nombreuses et trop grandes me font penser à un château d'agrément du 17ème. Mais le charme opère, le vestige me séduit.

   Voir une ruine entourée de douves est un moment rare pour "votre chevalier", et si en plus elle se mire dans les eaux claires et poissonneuses, comment résister à une telle beauté (Les hommes sont faciles à séduire... n'est ce pas mesdames).

 

Analyse

    Au centre de cette façade, une ancienne tour médiévale comporte une fenêtre gothique. Serait ce la chapelle du château ?

    Proche du châtelet d'entrée, de massives tours rondes arasées me prouvent que ce château fut une forteresse qui a fait évoluer ses défenses avec l'arrivée des canons.

   Entouré de 2 tours, le pont fixe remplace l'antique pont-levis (Ceci n'est que supposition car aucune trace architecturale le prouve)

  Fébrile, j'avance vers cette beauté de pierres.

 

   L'intérieur :

C'est fermé

     Hélas, la grille est fermée. Aucun panneau indique les heures d'ouverture. Mais avec un oeil d'aigle (et des jumelles) il est possible d'espionner.

Quel contraste à l'intérieur !

 

Rapide analyse

      La partie gauche est "propre", avec une tour en brique , alors qu'à droite j'ai l'impression de voir les vestiges d'une usine du début de la révolution industrielle. Mais il y a un charme dans ces nuances de rouge qui force mon imaginaire courir.

   Comme le temps passe vite lorsque l'on est en compagnie d'une belle. La nuit tombe déjà, et il me faut repartir avant l'arrivée des fantômes.

 

 

Histoire du château :

* En 1072, non loin d'ici, le Comte (voir titre de noblesse) de Flandre Robert de Frison sort victorieux d'une bataille contre les troupes de Richilde Comtesse de Hainaut. Le château n'est pas cité dans le texte, mais il devait exister (?) et appartenir  à une famille de Mons (?).
* En 1255, par son mariage avec Ida de Mons, Englebert d'Enghien est le propriétaire du château.
* En 1423, Gerard d'Enghien donne terre et château à son neveu le Chevalier Christophe de Harcourt.
* Au 15ème siècle, une chapelle est aménagée dans une tour de courtine.
* A la fin du 15ème siècle, le château est possession de la famille Orléans.
* En 1518, le nouveau propriétaire est le futur grand bailli du Comté de Hainaut : Philippe de Croix, ancien général de Charles Quint.
* Au milieu du 16ème siècle, Charles-Philippe de Croix (son fils) est le nouveau propriétaire.
* A la fin du 16ème siècle, le château est attaqué puis pris 2 fois mais sans subir d'importants dommages.
* Vers 1578, un incendie accidentel détruit la totalité du château. Seuls les murs résistent aux flammes.
* Au début du 17ème siècle, Charles-Alexandre de Croix entreprend la reconstruction du château en demeure "bourgeoise". Les 4 tours d'angle et les 2 tours flanques des courtines sont conservées et l'ensemble est percé de larges fenêtres.
* En 1709, Charles-Antoine de Croix reçoit dans son château le Prince Eugène de Savoie en guerre contre Mons.
* En 1792, Joseph-Anne de Croix s'enfuit avant l'arrivée d'une armée révolutionnaire Française.
* Vers 1793, le château est vendu comme bien national à un "marchand" (?) nommé : Warocqué.
* En 1807, la famille de Croix rachète domaine et château.
* Au début du 20ème siècle, l'industrie minière creuse et fait effondrer une partie du château.
* En 1979, une association de sauvegarde du château est créée.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est faisable. La visite de l'intérieur serait possible, mais je n'ai vu aucun horaire ni tarif.
Nota : Un commentaire de l'association en charge de cette ruine précise les possibilités de visite. Veuillez prendre rendez-vous à l'avance pour découvrir cette beauté.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Belgique médiévale
commenter cet article

commentaires

Les Amis du Château des Ducs d'Havré asbl 27/09/2011 13:47


Bonjour,
Je voudrais faire un petit rectificatif. Il est possible de visiter le château par groupe de 20 personnes au prix de 1,25€/pers sur rendez-vous et en semaine. Le week-end, les salles du château
sont louées pour des réunions familiales et autres. Nous sommes accessibles le week-end des journées du Patrimoine et les visites sont gratuites à cette période. L'asbl "Les Amis du Château des
Ducs d'Havré" s'occupe de la restauration du site. Elle a été fondée en 1979. Bien évidemment, le travail est colossal et les moyens financiers modestes. Elle organise chaque année son traditionnel
Marché de Noël. Cette année, ce sera le 21e et accueille plus de 15000 visiteurs pendant les 3 jours. Cette année, il se déroulera les 9, 10 et 11 décembre 2011. Le secrétariat du château est
accessible pendant les heures de bureau et se trouve sous le porche à droite et non pas dans le château.


Le Chevalier Dauphinois 27/09/2011 17:17



  Je vous remercie pour vos précisions. Lorsque je suis passé dans ce bourg, j'ai questionné plusieurs personnes et je n'ai eu aucune information signalant une possible visite.


Je modifie ma prose ce jour.



romu59 08/09/2011 12:52


bonjour à tous
le 3 septembre 2011 j'ai participé à un mariage dans ce chateau
une grande partie du rez de chaussée à été restauré
je n'ai pas pu visiter les tours mais je confirme que la chapelle est bien présente et quasi intacte car légèrement en contrebas au centre du rez de chaussée dans la tour médiévale


Le Chevalier Dauphinois 10/09/2011 20:32



Bonjour et merci pour votre témoignage. Petit à petit, l'histoire et l'architecture des châteaux se construisent ensemble.


Auriez vous quelques images que je puisse inserrer dans l'article ?



la cotentine 13/01/2010 20:15


sublime ce chateau !!
dommage que l'on ne puisse tout voir car ce que l'on en devine intrigue...j'espère que tu pourras y retourner..peut être le chateau est-il ouvert en saison..


Le Chevalier Dauphinois 13/01/2010 21:16


Comme je visite très rarement les ruines en été, je pense que ses entrailles seront un mystère pour moi.


Anne la Dauphinoise 13/01/2010 00:06


...tiens, en revenant ici, j' étais persuadée que le château aurait disparu... englouti...


Le Chevalier Dauphinois 13/01/2010 06:47


Que nenni. Ce château est sous ma protection et présent sur ce blog il sera pour longtemps. ;)


domi 07/01/2010 18:14


Je lui trouve un petit côté oriental ... sûrement à cause de sa tour bisous et bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 07/01/2010 21:38


Dans cette région, j'ai vu plusieurs châteaux (postérieurs en construction) possédant cette curiosité. Les Belges sont aussi des créateurs artistiques.