Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

24 juillet 2007 2 24 /07 /juillet /2007 00:30

 

 

     Avant d'être une ruine, le château de Massat en Ariège était habité par un châtelain très avide de "chair fraîche" et de jeune femme. La légende et le temps ont déformé l'acte de "possession" en un mot plus romantique :

 ..Un peu......A la follie......passionnément...

...Beaucoup...Le  château  d'Amour

 

 

  " Au 15ème siècle, le beau châtelain de Massat souhaitait le bonheur des populations de ses vallées. Pour se faire, il goûtait à tout... vraiment tout !
       C'est ainsi qu'il décida d'appliquer à la lettre le fameux "droit de cuissage".

 

   Il exigea avec courtoisie (?) que le soir des noces, la jeune mariée devait partager sa couche dans son 'palais'.

Evidemment, son droit ne s'exerçait jamais plus après !!!!...

 

    Cette mauvaise habitude du seigneur couta 'la vie' au château lorsque les paysans se révoltèrent quelques années plus tard.

 

     Mais comme souvent, le temps efface les maux, et d'autres mots sont venus pour parler de l'histoire de cette vieille ruine.  Aujourd'hui, ces pierres portent le nom curieux du :

" Château d'amour de Massat "

   L'amour fait rêver, et aujourd'hui encore, on prétend que les ruines de cet ancien castel portent bonheur.

   Le soir, devant le soleil couchant, sur une pierre en forme de banc, des amoureux viennent admirer la vallée en se faisant des promesses d'éternité........ Les "vilaineries"  des seigneurs d"antan sont oubliées. 

L'amour est toujours le plus fort !

 

 

 


 * En Alsace, l'amour d'un chevalier pour sa belle s'exprime autrement, voici l'histoire du  Schlossbliemel de Landsberg.

 * Par contre, en Bourbonnais, le château de Murat a vu l'histoire triste de 2 amants.

 

 Vers menu
Contes
 et
Légendes

<---  clic
  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Contes et Légendes
commenter cet article

commentaires

Muriel 19/01/2012 16:43

Des ruines portant bonheur, c'est un rêve, Chevalier ! J'irai bien me promener dans cette contrée en bonne compagnie, sait-on jamais, si l'amour s'y cachait il pourrait brusquement surgir et...

Le Chevalier Dauphinois 19/01/2012 18:06



   En ce lieu, amour de la ruine j'ai eu mais point celle d'une belle dame. Pourtant, certains châteaux sont si beau que les mariées s'y font photographier. Il va
falloir que ce fasse un article sur un curieux château dans la Somme.



Philomène 07/01/2010 20:47


Je viens de faire connaissance avec ton magnifique blog. Evidemment (parce que j'ai écrit des contes mais dans un autre genre)j'ai choisi la rubrique contes...
J'aime beaucoup alors je reviendrai.
Amicalement


Le Chevalier Dauphinois 07/01/2010 21:39


Ces contes, ce sont les fantomes des ruines qui me les narrent... Donc ils sont vrais ;)


GALY-GASPARROU 25/01/2008 17:40

La légende du "chateau d'amour" de MASSAT n'a aucun fondement historique. Les ruines ainsi qualifiées sont en fait celles d'une forte métairie, résidence aux XVIème et XVIIème sciècles de l'une des plus importantes des cinq familles de maitres de forges de la vallée.
En fait, fondée aumillieu du XIIème sciècle comme l'atteste la charte de franchise de 1146, la communauté des habitaznts de MASSAT n'a que trés rarement vu la présence de ses seigneurs. La vallée chagea maintes fois de mains au grés des héritages et dotations. A la fin de l'ancien régime elle appartenait aux contes de SABRAN, nobles provencaux, qui se faisaient représenter par les chanoines.
Cependant la légende perdure même parmi les populations locales . Certains prétendent meme qu'il existerait des ouvrages souterrains de défense trés sophistiqués.
Rien de cela n'est vrai mais demeure bien sympathique comme votre site découvert par hasard.
On peut en parler plus longuement si vous le souhaitez.
LP GG Maire de MASSAT

Le Chevalier Dauphinois 27/01/2008 19:37

Bien le boujour messire Galy...... Heureux qu'un seigneur si hérudi soit venu sur ma modeste prose... Sincèrement, Merci.--> Il est vrai que les légendes apparaissent par un simple détail et avec le temps se transforment..... Prenons l'exemple des multiples pont du Diable.... Evidemment, Belzébuth n'en a point construit, et c'est l'homme qui a "élevé" ces magnifiques ouvrages..... Mais, devant des tels oeuvres, l'imaginaire est plus puissant que la raison.... C'est pour cela que j'ai "féé" (hihihi) cette rubrique de légende... Je serais ravi d'échanger avec vous sur ce château. Il est possible que je me rende en Arriège vers le mois de mars 2008... A confirmer. Le dictionnaire des châteaux de Sach cite pour votre village 2 édifices :1 - Une église fortifiée2- Un château nommé "Amour" à 1km au Nord-Ouest à l'extrémité d'une crête isolée par un fossé dominant l'Arac. Ces débris sont un château ayant appartenu au Comte de Foix à partir de 13ème siècle et détruit vers 1600..... Mais je n'ai pas fait plus de recherche--> Tous les habitants des villages que je croise en bordure des ruines me parlent toujours de souterrains. La confusion avec la poterne engendre souvent des rumeurs. Et puis, quand un château s'effondre, les salles du rez de chaussée se retrouvent "en sous-sol"..... donc, le mystère des "salles souterraines" et même parfois des trésors.........Ce sera avec plaisir que je vous contacterais prochainement...... Merci encore pour vos précisions.

dega 10/12/2007 22:27

Je ne pense pas que le château d'amour ait été habité de façon permanente par les seigneurs à qui appartenaient les terres de Massat, il s'agirait plutôt d'un lieu servant pour la chasse

Le Chevalier Dauphinois 10/12/2007 23:54

Dans les petits châteaux, il y avait souvent "un bailli" charger de l'entretien des bâtients, et de la surveilance. Vous avez raison messire, Massat n'était pas toujours habité par le seigneur. mais 1000 ans de Moyen Age, et 400 ans de vie du château ont créé quelques légendes.....

loralie 25/07/2007 21:26

Ils en faisaient pas notre chatelain..Droit de cuissage..dire que ça a existait, on croit rêver..lol

Mais bon l'amour l'emporte encore c'est le principal..bonne soirée chevalier conteur ;-)

Le Chevalier Dauphinois 25/07/2007 23:22

Ha, si j'avais été là, je lui aurais fait mordre la poussière à ce châtealin.... et... j'aurais eu une bise de la dame ... hummm... malin le chevalier