Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 04:50

 

    On raconte qu'avant d'être une ruine, le château de Arnsbourg en Alsace était habité par un châtelain gourmet et grand connaisseur en vins avec une cave exceptionnelle. Evidemment, une légende est née sur ce thème :Chantons ensemble: Boire un petit coup c'est agréable....

 

Le  Tonnelier  de  Arnsbourg

 

 

" Il y a bien longtemps de cela, un charbonnier traversait la forêt. La chaleur de cet été était intenable et comme la sècheresse sévissait notre homme souffrait terriblement de la soif.

   Hélas, point de source ou de ruisseau pour désaltérer ce courageux voyageur. En passant près des rochers sur lesquels s'élèvent les ruines du château, une bonne odeur de vin monta vers lui et il pensa :

 "Si seulement quelqu'un voulait me donner un peu de vin  !"
 
    Soudainement, apparu sur les ruines un petit homme avec une longue barbe blanche, un tablier de cuir à la taille, un trousseau de clefs à la ceinture.   Cette apparition lui faisait des signes amicaux  et l'invitait à le suivre. Notre 'mort-de-soif' suivi le tonnelier sans se poser de question. Ensemble Ils descendirent de nombreuses marches à moitié effondrées et couvertes de mousse.
         Etait ce la descente aux enfers ? 
    Soudain, le tonnelier s'arrêta devant une immense et solide porte, prit une gigantesque clef rouillée à son trousseau et ouvrit. Ils entrèrent dans une grande cave voûtée,  bien fraîche avec une odeur alléchante, forte et suave. Le vieux tonnelier servit dans un verre de cristal finement taillé, un liquide d'une merveilleuse couleur sang.....Il le tendit au charbonnier en disant :
 
"Tiens, bois, c'est du vin que buvait le seigneur d'Arnsbourg et que je ne devais lui servir qu'aux jours de fêtes. J'étais son tonnelier, et je suis condamné à rester ici pendant deux cents ans encore, sans pouvoir jouir de la paix éternelle, parce que de mon vivant j'ai mis de l'eau dans le vin des serviteurs."
 
    Le charbonnier but à grands traits. Jamais il n'avait goûté un vin aussi bon; Jamais il n'avait été rempli d'une telle allégresse, de tant de jeunesse et de joie. Il remercia le tonnelier souriant et, animé de nouvelles forces, il rentra chez lui.
    De retour au village, il raconta son histoire, qui fit évidemment le tour du pays........ mais personne ne le crut, car il semblait ne plus avoir toute sa tête ! "
 

   Depuis, beaucoup de bons vivants et de buveurs ont visité les ruines du château d'Arnsbourg (moi aussi d'ailleurs), mais le tonnelier n'est jamais apparu.

   Pourtant, certaines années, pendant la floraison des vignes, des vignerons prétendent qu'un parfum agréable et subtil monte du sol et enveloppe toutes les ruines du château.

  La tradition populaire dit que cette année :

  "il y aura de riches vendanges en Alsace, et en automne les caves se rempliront d'un vin généreux." 

 


 

  Vers menu
Contes
 et
Légendes

<---  clic

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Contes et Légendes
commenter cet article

commentaires

catcent 27/10/2009 16:32


J'adore cet légende,à ta santé chevalier D. Bye A+


Le Chevalier Dauphinois 27/10/2009 17:50


Oui... hic..... j'ai aussi......... hic............ adoré .......hic....  cette légende


domi 30/08/2008 19:15

Es-tu sûr mon cher chevalier qu'il n'a bu que du vin car pour perdre toute sa tête, il a dû drôlement abuser :-))) je ne connaissais pas cette légende bon week-end bisous

Le Chevalier Dauphinois 31/08/2008 15:21


Hic... non, non.. comme moi... hic... il n'en ... hic... pas... abu..hic... zé.


rene 29/08/2008 15:35

tres jolie legende
bon vendredi amities
qing et rene

Le Chevalier Dauphinois 31/08/2008 15:20


Je suis certain que toutes les légendes ont une base de vérité.... Alors, j'ai cherché la cave... hic... je.. ne .. pas.. la ..trouvé.. hic... ché vré.. hic....


Floria 28/08/2008 22:47

Sperbe le dessin :D

Le Chevalier Dauphinois 31/08/2008 15:18


Oui, tu as raison, ......Il n'est pas de moi, c'est une oeuvre du 19ème siècle je crois.... (moi je suis du 13ème  hihihihi)


valserine 03/10/2007 11:28

Peut-être qu'il faut vraiment être "mort de soif" pour rencontrer le tonnelier ?
J'essaierai d'y aller un jour sans ma sempiternelle bouteille d'eau en poche, et avec des joues toutes pâles, et on verra, qui sait ?

Le Chevalier Dauphinois 03/10/2007 12:52

Mais qu'apprends je !... Tu prétends transporter de l'eau (de vie ?), et tu veux boire du vin d'Alsace....  Si tu le vois, pourrais tu me prendre une vbouteille de vendange tardive.... j'adore !