Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 07:00

 

 

Pays :

 ESPAGNE
 
 

Région :

 CATALOGNE  
       

 

 

Le bourg : 

  Situation  (--> le voir sur une carte)

     Le petit village de Santes Creus est situé à 28km au Nord de Tarragone et à 30km à l'Est de Poblet, un autre  monastère fortifié

  Coordonnées du monastère :

41° 20' 49" N 1° 21' 51" E
 41.346909888°  1.3640642166°

 

Le monastère : 

     Etant un castellologue amateur à la recherche constante de fortifications, je ne suis naturellement pas intéressé par les églises et autres bâtiments religieux. Je délaisse toujours ces architectures.
   Mais en regardant mieux, j'aperçois quelques signes de défense.

Les voyez vous ?

 

    L'extérieur :

      Je ne vous emmène pas voir une simple église avec une bretèche comme ici, mais le magnifique monastère Royale fortifié de la Sainte Croix (c'est son nom en Français).

    Ce lieu est si grand qu'il me sera impossible de tout vous montrer. Je vais tenter de décrire quelques merveilles et je vous propose de le visiter durant vos prochaines vacances.

 

La façade

    Sous la porte de l'Assomption (repère 25 sur le plan), je vois la façade de l'imposante église monastériale, et après une petite marche sur la place Sant Bernat je découvre la porte Royale (repère 1 sur le plan). Elle n'a plus sa beauté d'antan car les siècles et les hommes ont été cruels.

    Si vos pas vous mènent à Santes Creus, je vous conseille de regarder longuement les multiples sculptures de cette façade fortifiée par des créneaux et des archères, vous verrez des visages très expressifs et des montres très humains.

 

Le plan du monastère

      Avant de visiter le monastère, je vous propose de mieux le connaître avec ce plan :

01 - Porte Royale.
02 - Eglise.
03 - Tombe du rois Pere El Gran.
04 - Tombe de Jaune III et Blanche d'Anjou.
05 - Cloître gothique.
06 - Lavabo.
07 - Ancienne sacristie.
08 - Salle capitulaire.
09 - Escalier menant au dortoir.
10 - Parloir.
11 - Ancien réfectoire.
12 - Scriptorium devenu sellier.
13 - Vestiges d'une salle réservée au jeune moine.
14 - Nouvelle sacristie.
15 - Infirmerie.
16 - Chambre de retraite (pour les moines).
17 - Ancien cloître.
18 - Cuisine du 16ème siècle.
19 - Réfectoire du 17ème siècle.
20 - Palais royal.
21 - Ancienne dépendance (de la communauté religieuse).
22 - Ancienne chapelle dédiée à la Trinité.
23 - Cimetière.
24 - Actuelle place Sant Bernat.
25 - Porte de l'Assomption.
26 - Palais abbatial (ancien hôpital des pauvres).
27 - Chapelle Sainte Lucie.

 

      L'intérieur :

Le cloître gothique   (repère 5 sur le plan)
    Nommé aussi le grand cloître, c'est le chef d'oeuvre du monastère, combinant les idéaux des moines Cisterciens, la grâce du gothique et la beauté simple. Il date du 13ème siècle.
    Les allées entourant le cloître sont d'abord un axe de circulation desservant toutes les pièces importantes du monastère, c'est aussi un lieu de recueillement avec de magnifiques peintures murales bibliques.
    La décoration des chapiteaux, des culs de lampes et des impostes est riche, variée et très surprenante. Il y a des personnages "réels" du moyen âge, mais aussi un incroyable bestiaire.
   L'eau est un signe de pureté, il y a donc (presque) au centre un magnifique lavatorium dont le son des goutelettes rythme les pensées. Ce lavabo est aussi fonctionnel puisque les moines s'y lavaient les mains avant d'aller au réfectoire.
    Comme souvent, les généreux bienfaiteurs ont le "droit" d'être mis dans des tombeaux incrustés dans les murs des allées couvertes du cloître. C'est un véritable panthéon de la noblesse Catalane. S'alignent sur les murs les familles : Castellet, Cervello, Cervera....
 
Les lieux de vie
    Durant la visite libre, il est possible d'entrer dans les multiples pièces de vie comme la cuisine, le cellier, le réfectoire, le scriptorium et le dortoir. Comme toujours dans l'univers cistercien, la pièce de repos est à l'étage.
   Cet immense dortoir rectangulaire sans cheminée est couverte d'une charpente soutenue par 11 arcs diaphragmes appuyés sur des piliers encastrés dans les murs. L'extrême simplicité des décors est en opposition au défi architectural.
   Evidemment, l'église (repère 2 sur le plan) prend une part importante dans ce monastère. Je ne vous décrirais pas cet imposant bâtiment. Il y a tant à voir, à savourer, à sentir, à admirer qu'un seul article ne suffirait pas.
 
La salle capitulaire   (repère 8 sur le plan)
   Cette salle carrée possède des voûtes divisées en 9 tronçons s'appuyant sur 4 colonnes centrales. L'architecture fine d'une grande pureté parait aérienne, presque fragile. Cette construction romane servait de salle de réunion pour les moines.
   Le pavement comporte lee tombes des abbés de Santes Creus.
  La lumière divine ne me suffit pas et j'ai très envie de retrouver Rhâ.
 
 Le jardin du cloître gothique
   De retour dans les allées du cloître, j'admire la finesse des baies ogivales portées par de fines colonnettes.
   Le motif des "dentelles" n'est pas toujours identique et les baies ont parfois des dimensions différentes. Cette asymétrie n'est pas visible de suite tant la fascination trouble notre vision.
   Au centre du jardin, il est aisé de voir l'aménagement des différents bâtiments (par exemple, le dortoir au dessus de la salle capitulaire).

   Au Nord, la tour lanterne de l'église n'a pas la beauté de celle de Poblet (voir la photo) mais elle s'intègre magnifiquement dans cette architecture.
 

  Le cloître postérieur   (repère 17 sur le plan)
    Appelé parfois "Ancien cloître" car il est situé à l'emplacement du cloître primitif du 12ème siècle, c'est en réalité une construction du 17ème basée sur la simplicité. Les arcs diaphragmes sans sculpture ne reposent pas sur des piliers mais partent du sol.
  Je vous laisse ici, et je vais découvrir seul l'autre partie (plus "moderne") de cet incroyable monastère.

 

 

Histoire du monastère :

* En 1150, la famille Montcada donne les terres de Vallclara aux religieux.
* En 1158, la communauté cistercienne établit un monastère à quelques km de Vallclara.
* Au 13ème siècle, le monastère est agrandi et fortifié suite à la demande du roi Pierre le Cérémonieux.
* Vers 1319, après la dissolution de l'Ordre des Templiers, la communauté de Santes Creus participe à la création d'un nouvel ordre militaire-religieux nommé : Montesa.
* A partir du 19ème siècle, déclin de la puissance et du rôle du monastère.
* Au 21ème siècle, la découverte du monastère est payante. Après un diaporama très didactique la visite est libre. 

 

 

Vers Menu églises
fortifiées
d'Europe
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Espagne médiévale
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 01/01/2012 21:58

Continuant ma lecture anglaise sur les Cisterciens, après Poblet je découvre Santes Creus: bel édifice.
Je préfère sa tour-lanterne à celle de Poblet, et également le cloître postérieur, même s'il est plus récent, au cloître gothique, car plus épuré, sans "dentelles". Le patio royal, dont j'ai une
photo magnifique, a dû être beau à voir "en vrai", non ?
... En ce qui concerne l'Histoire, j'ai appris que le prieur de l'ordre de Montesa (créé en 1317, d'après mon historien) était désigné par l'abbé de Santes Creus.
... Que ce monastère fut fortifié en 1375, c'est-à-dire au XIVe siècle.
... Qu'il y eut une rivalité entre Santes Creus et Poblet quant à leur ancienneté: en 1620 c'était Poblet; en 1630 Santes Creus. Et finalement en 1750 le pape Benoît XIV décida que c'était Santes
Creus.
... Que les galeries sud et ouest du cloître furent construites par le maître-maçon anglais Raynard Fonoyll, à la demande de Jaume II et de sa femme.
Comme pour Poblet, vos descriptions me servent à trouver les traductions de certains termes anglais d'architecture. Merci encore.
... Quant à la musique... j'ai préféré écouter du Wagner... cela n'est point choquant ?

Le Chevalier Dauphinois 04/01/2016 20:46

* Je comprends votre préférence pour la lanterne de Poblet.
* Mais peut être est ce du à ma manière de photographier le site.
* Parfois, en changeant d'angle de vue, le morceau d'architecture est plus ou moins bien mis en valeur.

Tarambana 28/11/2010 18:22


Bonsoir, Nous avons déjà échangé sur mon blog " Cloitres" que j'ai entrepris de regrouper sur "Tarambana" ... Alors que je travaillais sur Santa Creus, j'ai trouvé ton article tout à fait
remarquable : trop heureux que tu sois avant tout "castellologue" ...José


Le Chevalier Dauphinois 28/11/2010 18:50



  Je suis avant tout un marcheur, qui prends des photos et qui un jour a voulu comprendre les ruines qu'il voyait en haut des collines.


  Un amateur je suis, qui se passionne depuis... heu... 800 ans (environ  ) pour les ruines oubliées.
Mon blog est un peu la concrétisation de très nombreuses années de découverte.



Jean+François+FEJOZ 12/06/2009 18:08

Salutations, Chevalier !
Je reviens sur cette page pour écouter 5 minutes ce chef-d'oeuvre de Pergolèse...
Je m'aperçois que le son est vraiment excellent. Utilises-tu Deezer ou un autre, et dans ce cas, lequel si ce n'est pas indiscret ?

Le Chevalier Dauphinois 12/06/2009 18:59


Bien le bonjour messire Jean François...... J'ai abandonné Deezer. ce site nous a utilisé pour faire sa renommé, et maintenant, il nous limite à 30s ses écoutes.
Deplus, les mp3 hébergeés chez heux posent parfois des problème d'écoute sur nos blogs.
Depuis ma discothèque, j'ai créé un mp3 (les utilitaires gratuits sont nombreux sur le net) que j'ai mis chez un hébergeur (ou chez ob si tu es en privilèges ou prémium).Et
j'utilise le lecteur le plus simple pour les blogs..... il est décrit dans le
blog de Bake. Mais il en existe d'autres sur le web.


Quichottine 07/06/2009 03:13

Je rentre d'Espagne, mais j'étais à l'Ouest.

Très beau monastère que celui-ci.

Merci Chevalier.

Le Chevalier Dauphinois 07/06/2009 07:36


Je connais un peu (mais un petit peu seulement) la cote Ouest car je m'y suis arrêté pour "allez et revenir" du Portugal... J'ai vu quelques beautés médiévales, mais elles sont sur dipositives.


philae 01/06/2009 18:37

passionnant comme toujours et la musique est sublime à + jo

Le Chevalier Dauphinois 01/06/2009 20:35


Ce monastère fortifié est si beau que même en ratant les photos et en mettant une banale prose, un article ne peut qu'être interessant. C'est la magie des lieux exceptionnels.