Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 06:30

 

Pays :

 ESPAGNE

Région :

 CATALOGNE

 

Le site :

   Situation :    (--> le voir sur une carte)  

     La route menant au site est comprise entre les bourgs de Llançà, Rosa, Vilajüïga (voir son château) et El Port de La Selva.

   Ce beau monastère fortifié est situé à 15km au Sud de la ville frontière Française de Cerbère et à 25km au Nord-Est de Figueres.

    Coordonnées du monastère :

42° 19' 25.572" N 3° 9' 58.64" E
 42.32377°  3.166289°

 

 

 

 

Le monastère :

     L'extérieur :   

Je monte

  Depuis la station balnéaire de la Costa Brava, une longue route sinueuse monte à 550m d'altitude vers le monastère fortifié de Sant Pere de Rodes. Deux parkings payants attendent votre destrier.

 

Je monte encore 

      Pour comprendre l'aménagement du site, il faut gravir à pieds un petit sentier, puis admirer les bâtiments : Eglise, cloître, communs, tour, clocher.

Les voyez vous ?

 Je vous sens soucieux et interrogatifs. Vous préférez peut être lire un plan : Il suffit de me le demander !

 

   L'intérieur :   

Dans la cour
     La surprise en entrant dans la cour du monastère est évidemment cette puissante tour carrée avec corbeaux et archères.
    Nous ne sommes plus habitué à voir des bâtiments religieux avec fortification à notre époque, mais au moyen âge les Maures et pirates sévissaient dans cette région proche de la mer.
    Des courtines crénelées font le lien de protection entre les différents bâtiments.

 
  Communs et réserves
    Les moines vivant reclus et isolés dans le monastère, il fallait des salles dédiées au stockage des nourritures et des ustensiles. Il y a de nombreuses salles d'époques et de styles différents mais la plus ancienne est certainement celle-ci (10ème siècle ?).
 
 L'église

Quelle splendeur !

   Evidemment, lorsque le gothique flamboyant a été créé, ce type d'architecture fut "obsolète", mais regardez bien ces courbes, ces arcs plein-cintres et surtout ces piliers-forts accompagnés par des colonnettes soutenant un plafond à 16m de haut. N'est ce pas extraordinaire (et unique) pour le 11ème siècle !
   Le déambulatoire est aussi un petit chef d'oeuvre d'art roman. En levant la tête il est possible d'admirer des peintures murales de plus de 800 ans.
  (Il y aurait tant à dire. Et j'omets aussi de vous narrer la crypte, la nef, l'atrium, etc....  Il faut bien laisser un peu de mystère pour que vous ayez envie de voir ce monastère fortifié).
 
Le clocher
    Comme la tour de défense, il a une hauteur de 27m et a été construit au 12ème siècle lors de l'agrandissement du site. C'est une structure carrée composée de 3 étages. Les 2 premiers comportent des ouvertures plein-cintre et au dernier, les fenêtres sont de styles Lombard avec colonnette centrale (visibles depuis l'extérieur).
 
Le cloître inférieur
    L'originalité de ce monastère est qu'il comporte 2 cloîtres superposés.
    Celui du dessous date du 11ème siècle. La cour trapézoïdale est entourée par 4 galeries à portiques.

Etait il sculpté ?

    J'en doute, mais il était décoré par des représentations plus romaines que divines (c'est mon impression). 
   Au 12ème siècle, avec la prospérité du monastère, ce cloître fut trop petit. Ne pouvant être agrandi, il fut remblayé et un autre construit au dessus.
 
Le cloître supérieur
   Evidemment, ce cloître est plus grand, plus aéré, plus lumineux et plus décoré. Les fines colonnettes lui donnent une légèreté et les chapiteaux sculptés lui procurent de la grâce. 

  Un cloître a plusieurs fonctions, c'est :
    * Un lieu de lecture,
    * Un endroit de rencontre,
    * Un couloir pour se rendre dans d'autres salles, comme par exemple :
   - La salle capitulaire,
   - Le réfectoire,
   - Le garde manger,
   - La conciergerie....

 

L'une des merveille du cloître
   Au centre, il y a toujours une fontaine servant de lave-mains avant le repas et l'eau qui jaillit a un doux son pour le recueillement. Mais les saccages du 19ème siècle ont détérioré la fontaine.

 

La suite
   Il y a d'autres salles et bâtiments à découvrir. Plutôt que de tous vous les montrer je préfère vous inciter à les voir. Et en attendant votre visite, je savoure le paysage de la Costa Brava.

 

 

  Histoire du monastère :

* Au 6ème siècle, il est possible qu'un édifice ait été construit.
* A la fin du 9ème siècle, un petit groupe de moines serait présent dans quelques bâtiments.
* Au 10ème siècle, un monastère est cité dans quelques textes.
* Au 11ème siècle, le monastère possède une imposante église. Il acquiert une renommé et des terres lui sont données.
* Au 12ème siècle, agrandissement et amélioration des fortifications du monastère.
* Au 13ème siècle, le monastère est un centre de pouvoir spirituel, politique et économique.
* Au 14ème siècle, les épidémies et les guerres ruinent lentement l'aura du monastère.
* Au 15ème siècle, les attaques des pirates et bandits dégradent les bâtiments.
* Au 16ème et 17ème siècle, avec la culture de la vigne, le monastère retrouve une prospérité financière.
* En 1798, subissant les attaques de bandits et des Français, les moines quitte le monastère.
* Au 19ème siècle, la spoliation des biens monastiques puis les saccages et les vols ruinent les bâtiments.
* Au 20ème siècle, une campagne de consolidation est menée.
* Au 21ème siècle, le parking est payant (difficile de l'éviter). La découverte de l'extérieur est gratuite. La visite libre à l'intérieur du monastère est payante.  Pour les gourmets appréciant aussi le panorama en mangeant, un bon restaurant est accessible dans le site.

 

 

 

Vers Menu églises
fortifiées
d'Europe
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Espagne médiévale
commenter cet article

commentaires

AGUSTIN JEAN FRANCOIS de CATALUNYA 14/08/2012 22:26

tres bel endroit rempli d'emotion dommage que notre visite fut en été car trop de touristes ignare mal polis inculte

Le Chevalier Dauphinois 15/08/2012 18:48



  Je vous comprends messire. C'est pour cela qu'en été je randonne dans les belles montagnes du Dauphiné et de Savoie. Et j'utilise le printemps et l'automne pour dévorer les châteaux.



philae 01/08/2009 20:30

voila une ruine bien conservée et le paysage est magique

Le Chevalier Dauphinois 01/08/2009 23:15



La découverte de ce lieu fortifié et religieux de Catalogne fut un rêve pour les yeux. Histoire, architecture, panorama.... Quel site magnifique !



domi 09/02/2009 18:20

Merci pour cette splendide visite, moi qui aime visité les monastères je suis gâtée bisous et bonne soirée

Le Chevalier Dauphinois 09/02/2009 20:57



Hummm... si j'ai un bisou à chaque découverte de monastère.... Hummm, je vais me spécialiser dans ce sujet.



mathilde 01/12/2008 22:43

C'est vrai que cette musique s'harmonise bien avec ce lieu.Trés émouvant. Et avec la neige, je m'imagine dans une église en train d'écouter du Mozart....Une bonne idée pour la période de fin d'année!!

Le Chevalier Dauphinois 02/12/2008 12:32



Parfois, en visitant une ruine, une musique me vient. Mais pour cet article, c'est en rédigeant que Mozart vint à moi... heu... Sa musique bien sur, point médium je suis...



Débé / David 08/11/2008 21:45

Quand on voit ce lieu superbe, même le chevalier n'en reste pas de marbre...
Et puis ca change un peu de tes ruines adorées ^^
Ps: Ce cloitre a 2 niveaux doit etre vraiment unique, moi-meme j'en ai jamais vu encore...

Le Chevalier Dauphinois 08/11/2008 23:44



hihihi.... J'ai tellement montré de ruines toutes cassées que j'arrive à surprendre en montrant de vrais bâtiments.
... Il existe évidemment des châteaux médiévaux peu abîmés et relativement peu touchés par la renaissance. J'en montrerai dans quelques années. mais j'avoue que secrètement je souhaitais être le
chevalier des ruines peu connues et des châteaux oubliés.
..... J'ai réussiiiiii.... Merci messire David !