Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 07:30

 

Pays :

 ESPAGNE

Région :

 CATALOGNE

 

Le bourg : 

    Situation :    (--> le voir sur une carte)

     Le bourg de El Catlar est situé à 8km au Nord-Est de Tarragone.

 Coordonnées du château :

41° 10' 30.799" N 1° 19' 27.926" E
 41.175222°  1.324424°

 

Le château :

     L'extérieur :

Supposition

    Ma carte détaillée de la Catalogne indique une ruine dans ce bourg, mais sans précision. Mes rares livres ne sont pas plus explicite.

Que vais je voir ?

 

Je suis surpris

   Même lorsque je prépare mes visites avec une littérature abondante et des images vues sur le web, je suis souvent surpris car "ma" réalité est différente. Alors, imaginez moi quelques minutes avant la rencontre.

  Je suis les yeux ouverts et l'âme d'un enfant.

    C'est dans ces prédispositions que je découvre ceci : Un bâtiment entouré de palmiers. Vision rare pour un médiéviste des montagnes.

 

 

La découverte

      Cette construction me semble "bétonnée" et trop "neuve" pour être une ruine médiévale, pourtant les créneaux et les archères droites sur la tour me redonnent de l'espoir. 

     Comme toujours, je contourne le site pour bien m'imprégner de l'architecture. Sur cette face, la courtine est réalisée avec de petites pierres pauvrement taillées (je me suis demandé si je ne voyais pas le remblai) et le plus surprenant ce sont les épais et nombreux contreforts.

Pourquoi autant et si large ?

 

Le curieux mur

     Quelques mètres plus loin, (pour la même courtine) la vision est différente. Le haut mur comporte de grandes baies correspondant à des fenêtres ouvertes après le 15ème siècle.

   Créneaux et archères sont absents et je ne vois aucune trace de bretèche (voir vocabulaire) ou autres systèmes de défense. C'est surprenant !

    La pierre est toujours aussi petite et le sol friable de la colline apparaît.

Etait ce à cause de cela que des contreforts furent construits ?

 

La façade principale

   Cette ruine est surprenante par sa diversité. En arrivant devant la façade principale, le spectacle est magnifique (heu, vous ai je déjà dit que je suis un peu excessif devant une ruine ?).

    Bien que les murs aient été consolidés avec du ciment, ils comportent des caractéristiques médiévales classiques (et rassurante pour moi).

Avez vous remarqué ce curieux appendice

   Ce devait être (certainement) des latrines.

 

Les pièges défensifs

    Entourant le château, un fossé a été creusé dans la roche. Sa faible profondeur ne me paraît pas très dissuasive. Pour le vérifier, je pénètre dedans, et là enserré je comprend que cette nasse est très efficace contre des soldats en armure.

  Les architectes du moyen âge avait une connaissance très concrète et une bonne créativité pour les pièges.

 

C'est la fin

       Sur la plate-forme précédent l'entrée, des fouilles archéologiques ont révélé la présence de l'ancien village. Il faudra que je revienne dans quelques années pour comprendre cet urbanisme (grâce à ce livre).

 

    L'intérieur :

      Hélas, des travaux d'aménagement du site sont en cours. Je n'ai pas eu le droit d'entrer.
  Vous ne perdez rien car l'intérieur ne comporte pas de bâtiments d'origine médiévale, ni de mur passionnant, ni de vestige intéressant.

 

 

 Histoire du château :

* Au 12ème siècle, il semble logique de penser qu'un château ait été construit.

* A la fin du 20ème siècle, une campagne de consolidation est menée.
* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. En période de travaux, l'intérieur n'est pas visitable mais il est visible depuis la grille.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Espagne médiévale
commenter cet article

commentaires

Fethi 22/02/2009 10:57

Un très beau site à découvrir!Bon dimanche

Le Chevalier Dauphinois 22/02/2009 18:01


Etant un chevalier des ruines oubliées ou peu connues, ce site est bien dans ma "ligne de conduite".


Floria 21/02/2009 22:05

C'est tout le même pas mal les travaux, cela évite que le château s'écroule ^^

Le Chevalier Dauphinois 21/02/2009 22:17


Vous avez raison princesse Floria, sans ces travaux, il ne resterait que les souvenirs de ces puissants châteaux forts du moyen âge.


domi 20/02/2009 20:37

L'espagne regorge vraiment de beaux châteaux bises

Le Chevalier Dauphinois 20/02/2009 22:50


Il me semble que l'approche du patrimoine (en Catalogne) est un peu différente de celle de notre pays, les ruines semblent donc "nouvelle" pour nous.


Tarambana 20/02/2009 11:59

... moi aussi prépare longuement mes visites et comme toi suis heureusement surpris, chaque fois, par ce que je rencontre ... Heureusement ! . José.

Le Chevalier Dauphinois 20/02/2009 13:17


Les vacances peuvent être un moment de délassement (sous le soleil des plages) ou un moment de visite qu'il faut évidemment bien préparer (Nous avons si peu de vacances). nous
sommes dans cette envie.... La découverte.