Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 08:30

En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

Résumé :

 
    « Simon de Montfort est l'une des figures les plus controversées du Moyen Age. L'homme a laissé à l'histoire le souvenir cruel de l'Inquisition dirigée contre les "ennemis de l'intérieur", hérétiques cathares et albigeois dénoncés par le Saint Siège dans le comté de Toulouse et les principautés voisines.
  Michel Roquebert n'avait encore jamais écrit sur Montfort. Poursuivant ses travaux sur le monde cathare, il brosse le portrait du chevalier grâce aux chroniques du temps. Le journal d'un bénédiction qui a côtoyé Montfort jour et nuit permet de suivre celui-ci pas à pas. Dans cette enquête passionnante et originale, l'auteur ne cherche jamais à se faire l'avocat du diable, mais bien à cerner une figure tristement légendaire..»
 
 
Mon avis :
Bibliographie d'un homme controversé  !!!!!
 
    Lorsque l'on visite les châteaux Cathares, Simon (oui, j'avoue que depuis la lecture du livre, nous sommes devenus intime et nous nous appelons par notre prénom) est considéré comme un envahisseur, stupide et sans conscience.
 
    Les courts articles dans les revues, ou les dépliants le montrent comme un "boucher assassin". "TUEZ LES TOUS, DIEU RECONNAITRA LES SIENS" est la phrase que l'on retient de ce conquérant du pays d'Oc (voir nota).
    Mais j'ai découvert dans ce livre un autre personnage. Il est vrai que Roquebert est un écrivain exceptionnel, un des grands historiens sur cette époque.
    J'avais lu avec délectation son double livre sur "L'épopée Cathare" et j'ai été très heureux de constater qu'il s'était enfin attelé à la biographie de Simon IV de Montfort.
 
     Si cette époque vous intéresse, si les cathares vous interpellent, si vous souhaitez connaître la petite "histoire" d'un des hommes les plus marquants (mais il y en a d'autres, je vous en reparlerais) de la croisade des Albigeois, ne manquez pas ce livre OBLIGATOIRE.
 

Nota : Cette phrase que l'on attribue à Simon aurait été dite par Arnaud Amaury, légat du pape et chef spirituel de la Croisade.


Venez découvrir maintenant les châteaux de l'  ARIEGE  ou  l' AUDE 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by le chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article

commentaires

Marc 04/03/2017 18:08

Cela fait deux ans que j'avais conservé le mail sur ce célèbre personnage de l'époque des croisades et de la lutte contre la révolte des Albigeois. Fasciné par ce chevalier aux aspects controversés, je viens de commander ce livre. Merci donc pour votre recommandation et encore davantage merci pour votre remarquable site qui nous fait découvrir des merveilles inconnues.

Le Chevalier Dauphinois 04/03/2017 20:20

* L'auteur est un spécialiste de cette époque.
* Ce livre montre la rudesse de la croisade, les complexité d'être le chef d'une armée Royale et donne des indications sur la personnalité des hommes de cette époque et de ce charismatique personnage.

Anne la Dauphinoise 05/11/2015 13:42

S i Montfort n’avait oncques mais accepté -
I vresse du pouvoir l’y aurait poussé ? -
M ener croisade qui fut tant décriée,
O n n’aurait aujourd’hui à se poser
N ombreuses questions. Mais y sommes « obligés » !…

D écoule, de ma première phrase, ma pensée
E n ce qui concerne cet homme du passé.

M aléfique fut-il de s’être croisé
O ù moult de ses pairs avaient refusé.
N eutralisée, qui sait, aurait été
T entation des Cathares exterminer…
F olle, me direz, suis-je de tant simplifier :
O n ne peut contexte et mœurs oublier !
R aison aurez… sans changer mon idée :
T riste personnage Montfort a bien été*.

* à mes yeux, et je me permettrai de vous écrire plus longuement le pourquoi de ma pensée.

Le Chevalier Dauphinois 05/11/2015 19:07

* Être le chef d'une croisade Royale et être contrôlé par un représentant du Pape n'a certainement pas été facile à vivre.
* Être dans son bon droit en attaquant des Cathares devait être pour lui l'équivalent des Chevaliers en terre Sainte.
* Réussir était sa mission. Échouer c'est TOUT perdre.
* Ce n'est pas le plus "intelligent des Chevaliers" de son époque.
* En resituant cette croisade dans son contexte, Roquebert (l'un des grand spécialiste de la croisade des Albigeois) a su me fasciner et rendre ce personnage plus réel.

Anne la Dauphinoise 05/11/2015 10:28

A propos du plus récent commentaire (Coligny, St Barthélémy, phrase prononcée…), pour moi, le lecteur n’aurait pas complètement tort dans le sens où j’ai lu, dans l’un de mes grimoires, que Catherine de Médicis, excédée par tout ce qui se passait – et ne contrôlant plus du tout la situation, il me semble - aurait dit cette phrase, juste le début : « tuez-les tous » , en parlant des Protestants, d’où la Saint Bathélémy (qu’elle avait tout fait pour éviter - au passage).
... Mais ç’avait déjà été dit bien avant elle !
... D’après les nombreux grimoires que j’ai lus, c’est bien Arnaud Amaury qui a prononcé la phrase complète, au sac de Béziers.
… Je reviendrai plus tard « me pencher » sur Simon de Montfort.

Le Chevalier Dauphinois 05/11/2015 19:12

* Absolument, c'est le légat du pape qui a/aurait prononcé cette phrase (ou son équivalente).
* En cette période trouble, où il faut motiver les troupes, où la religion et le pouvoir vont de paire, le massacre n'est que la conséquence.
* Les Djihadistes ne font pas mieux... Sauf que nous ne sommes pas au 13ème siècle mais au 21ème.

Gey 15/02/2013 11:47

en fait ces paroles,de je ne sais plus qui?peut être Coligny concerne la Saint Barthélémy("élimination" des Protestants....)je ne me rappelle pas des détails,cherchez dans vos livres d'histoire de
France,vous trouverez certainement!

Le Chevalier Dauphinois 15/02/2013 12:53



Cette terrible phrase a (aurait) été dite par : Arnaud Amaury, légat du pape.



Marquis 22/05/2012 11:00

Bonjour,
super cette ouverture sur le pays cathare "j'adore" un nouvel élan de lecture m'a séduite pour revoir tout ceci. merci à vous

Le Chevalier Dauphinois 23/05/2012 11:44



  Nous avons tous beaucoup de "fausses vérités" sur les évènements et les personnages du passé. L'école, les journalistes, les mauvais reportages télé, les revues régionales trop "locales et
non partiales" en sont les causes.


  Il est bon parfois de prendre un peu de recul grâce à des livres de recherche et au talent de vrais historiens objectifs. Avec notre siècle très sécuritaire, ce Simon semble un bourreau,
mais si je compare ses actes aux massacres perpétrés par les Croisés en Terres Saintes, Simon n'est pas un personnage si abject.


  Et puis, l'obéissance et le respect du Roi et du Pape lui ont donné l'obligation (et les moyens) de réussite. Simon n'est point un Saint, mais il n'est pas aussi vil que
l'explication rapide veut nous le faire croire.


  A lire et à méditer.